Musculation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Un entrainement assez complet de musculation peut être réalisé avec une simple paire d'haltères.

La musculation est un ensemble d'exercices physiques visant le développement des muscles squelettiques, afin d'acquérir plus de force athlétique, d'endurance ou de volume musculaire. Dans ces exercices, une force (par exemple la gravité, avec l'utilisation des haltères ou du poids du corps) est opposée de manière répétitive à la force générée par la contraction des muscles. L'activité de la musculation est à la base de la pratique du culturisme et de l'haltérophilie, mais elle est aussi une préparation physique pour de nombreux sports nécessitant une condition physique solide (notamment pour les sportifs professionnels). La musculation douce fait aussi partie de nombreuses méthodes d'amélioration de la condition physique (fitness, gymnastique) ou de méthodes de soin (kinésithérapie).

Méthode d'entraînement[modifier | modifier le code]

Les principes de base de la musculation sont les mêmes, qu'elle soit pratiquée pour augmenter la masse musculaire (culturisme), pour accroître la force physique (comme dans le cas du power lifting), en renfort d'autres sports, ou dans le seul but d'améliorer sa santé générale. L'entraînement vise à stimuler la croissance du muscle et des tissus associés (tendons, insertions osseuses, vaisseaux sanguins).

Séance d'entrainement[modifier | modifier le code]

La pratique de la musculation se fait au cours de séances d'entrainement régulières.

Échauffement[modifier | modifier le code]

La séance d'entrainement commence par un échauffement d'au moins quelques minutes, visant à :

  • Préparer les muscles et les articulations qui vont travailler
  • Augmenter le rythme cardiaque

Exercices[modifier | modifier le code]

La séance de musculation se fait soit en utilisant des machines ou en réalisant des exercices précis. Le principe repose sur le concept de mouvement : il s'agit de faire travailler un muscle ou un groupe de muscles contre une résistance, imposée par le poids du corps, une machine spécifique ou des charges libres (barres et haltères), et ceci en contrôlant précisément son geste. Grâce à ce mouvement répétitif, les fibres musculaires vont se développer (hypertrophie) pour pallier un autre effort identique futur.

Le mouvement est enchaîné un certain nombre de fois - on parle de répétitions - pour constituer une série. Une fois la série achevée, le culturiste prend un temps de repos de quelques secondes à quelques minutes, puis entame une nouvelle série, parfois en modifiant la charge.

Typiquement, un exercice se compose de plusieurs séries, et plusieurs exercices sont pratiqués au cours de la séance, qui débute par un échauffement et s'achève par l'étirement des muscles travaillés. Les sportifs expérimentés évitent généralement de travailler trop souvent un même groupe musculaire, afin de laisser aux tissus le temps de récupérer et de prévenir les blessures. Ils prévoient donc le contenu de leurs entraînements en conséquence, ce programme étant appelé "le split". Le détail de l'entraînement varie selon le but recherché, en temps de repos, en charge, en nombre de répétitions, etc.

Les pratiquants de la musculation luttent contre la monotonie en modifiant les multiples paramètres de leur entraînement : les mouvements, le nombre de répétitions, le nombre de séries, les temps de pause entre les séries et les exercices, les charges et le rythme auquel on les change d'une série à l'autre, la vitesse d'exécution des mouvements, les prises, les angles de travail, les postures, l'aide d'un partenaire d'entraînement... Les possibilités sont infinies, générant des sensations musculaires variées, et procurant en permanence de nouveaux stimuli à la masse musculaire, ce qui est gage d'un développement rapide et harmonieux de la morphologie.

Techniques de musculation[modifier | modifier le code]

Pour solliciter les muscles, les pratiquants peuvent les solliciter de différentes façons : il existe de nombreuses techniques dite d'intensification pour travailler les muscles (hypertrophie, force, force-vitesse, puissance, endurance, etc.) Ces méthodes ou techniques nécessitent l'aide d'un partenaire pour être effectuées en toute sécurité. Les plus populaires sont les répétitions forcées, les répétitions négatives et les répétitions partielles[1].

Bases de l'entrainement[modifier | modifier le code]

Les culturistes optimisent leur croissance musculaire par l'observance d'une hygiène de vie adaptée.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Quels que soient les objectifs du pratiquant (grossir ou maigrir), l'alimentation saine et équilibrée est fondamentale en parallèle des séances d'entrainement. Le régime alimentaire est ensuite adapté aux objectifs :

Les doses de macro-nutriments sont d'environ: protides: 2 g/kg corporel - lipides: 1 g/kg corporel - glucides: variables (servent à compléter l'apport calorique)

  • Pour maigrir, un régime strict (hypocalorique), allégé en glucides. Notons qu'il est préconisé de diminuer la balance calorique en diminuant la charge glucidique plutôt que l'apport lipidique.

Repos[modifier | modifier le code]

La maitrise de son repos est aussi un élément clé de l'entrainement. Le pratiquant aura soin de garantir :

  • Un sommeil de qualité, car le muscle se répare et se construit principalement durant la nuit.
  • Le respect strict des temps de repos préconisés entre les exercices et les séries.

Endurance[modifier | modifier le code]

La pratique d'activités d'endurance (cardio-training) permet d'éliminer les graisses superflues et de supporter des charges d'entraînement plus élevées.

Les muscles sollicités[modifier | modifier le code]

La musculation permet de travailler plusieurs muscles :

Exemples d'exercices par groupes musculaires[modifier | modifier le code]

Hack Squat


  • Abdominaux
    • Crunch
    • Sit-Up
    • Relevé de jambes
    • Relevé de jambes sur plan incliné
    • Relevé de jambes renversé à la barre
    • Relevé de buste
    • Relevé de bassin
    • Roue abdominale
    • Crunch avec rotations
    • Relevé de jambes en suspension
    • Torsions de bassin couché
    • Flexions latérales
    • Side Bridge


Extensions au banc


  • Épaules
    • Développé nuque
    • Développé devant
    • Développé à la machine
    • Développé haltères
    • Rowing menton
    • Élévations latérales
    • Oiseau banc incliné
    • Développé Arnold


  • Biceps
    • Curl barre
    • Curl haltère
    • Curl pupitre
    • Curl concentration
    • Curl Gironda
    • Curl Zottman
    • Curl araignée
    • Traction en pronation prise serrés
Curl pupitre


  • Triceps
    • Barre front
    • Extensions au-dessus de la tête
    • Kick Back
    • Poulie haute
    • Dips


  • Dos
    • Tractions barre fixe
    • Tractions au sternum
    • Tirage poitrine
    • Tirage nuque
    • Tirage bras tendus
    • Tirage prise serrée
    • Rowing barre
    • Rowing un bras (ou Rowing haltère)
    • Rowing barre T
    • Tirage sol
    • Rowing inversé


  • Trapèzes
    • Haussements d'épaules (ou Shrug barre) pour la portion haute du trapèze.
    • Tirage barre/haltère/poulie ( ou Rowing )



  • Cuisses
    • Squat
    • Squat une jambe
    • Presse à cuisses
    • Hack Squat
    • Leg extension
    • Sissy Squat
    • Fentes



  • Mollets
    • Mollets assis
    • Mollets debout
    • Mollets à la presse
    • Mollets Donkey


  • Avant-bras
    • Flexions de poignets
    • Extensions de poignets
    • Curl haltère prise marteau
    • Bobine Andrieu
    • Pinces ressorts
    • Curl Zottman

Les différents types d'efforts[modifier | modifier le code]

  • Phase de travail dans le mouvement

Une répétition se décompose en deux phases, le travail concentrique, et le travail excentrique.

Le travail concentrique correspond au mouvement de raccourcissement du muscle travaillé, il est caractérisé par le rapprochement des insertions musculaires, ou la fermeture de l'angle des segments travaillés.

Le travail excentrique correspond au mouvement d'élongation contrôlé du muscle travaillé, il est caractérisé par l'éloignement des insertions musculaires, ou l'ouverture de l'angle des segments travaillés.

La force pure dont est capable un muscle n'est pas identique dans la phase concentrique et dans la phase excentrique.

Naturellement la force excentrique est plus importante, elle correspond à une fonction de survie pour le corps.

Les culturistes d'un certain niveau ont pour habitude de se faire aider lors de leurs séances. Une des pratiques courantes consiste à descendre une charge de manière contrôlée et à se faire aider lors de la montée. Ce type d'entrainement est nommé travail excentrique. Il permet de faire travailler un groupe musculaire au-delà de sa force maximale et d'améliorer ainsi ses performances plus rapidement.

Une étude poussée de la nature des fluides rejetés après entrainement montre que les proportions d'acide ne sont pas les mêmes lors d'entrainement avec excentrique forcé[réf. nécessaire]. Un autre point important est relatif au temps de récupération plus important après des séances où l'excentrique est plus lourd.

Il existe aussi le travail en isométrie, qui consiste à contracter le muscle sans mouvement des insertions musculaires.

Méthodes alternatives[modifier | modifier le code]

Méthodes sans charges[modifier | modifier le code]


Les méthodes de musculation utilisant le poids du corps sont une alternative aux méthodes basées sur des charges additionnelles et des machines.

Ces méthodes sollicitent généralement des groupes de muscles en synergie, tandis que la musculation classique se focalise plus sur des muscles précisément visés. Elles privilégient généralement un nombre important de répétitions (associés à des temps de récupération courts) à des répétitions peu nombreuses mais intenses : elles travaillent plus "l'endurance de force" que la "force pure" (utilisée en powerlifting).

Parmi les exercices populaires de ces méthodes au poids de corps, on retrouve les pompes, les tractions, les abdos et les dips pour les muscles du haut du corps, ainsi que les flexions, sauts en extension ou exercice de la chaise entre autres pour les membres inférieurs.

Micro-vibrations[modifier | modifier le code]

La plate-forme vibrante, popularisé au cours des années 2000, permet une musculation du corps par micro-vibrations sans travail aux poids mais sans développement cardio-vasculaire. De récentes études démontrent que les vibrations peuvent causer des troubles des réflexes ostéo-tendineux[réf. nécessaire].

Élastiques[modifier | modifier le code]

L'entrainement avec sangles élastiques (sandow), déjà connu à la fin du XIXe siècle connait un regain d'intérêt, les élastiques prennent peu de place, ne sont pas stressant pour les articulations, et peuvent être utilisés avec les barres et haltères.

Électrostimulation[modifier | modifier le code]

L'électrostimulation, permet de stimuler les muscles au moyen d'impulsion électriques, toutefois il faut l'utiliser en complément d'une activité physique qui sollicite le cœur, car utilisée seule elle n'améliore pas la condition physique. L’électrostimulation était autrefois une technique d’entraînement réservée aux athlètes. Elle est aujourd’hui largement répandue notamment dans le monde des sports professionnel et amateur ainsi que chez les kinésithérapeutes. Son champ d’application est très vaste. Il couvre entre autres l’amélioration des performances sportives, la récupération physique, le renforcement musculaire, la rééducation physique, le traitement de la douleur, l’amélioration de l’esthétisme corporel.

Record[modifier | modifier le code]

D’origine égyptienne, le culturiste de 26 ans et de 1,88 m, Moustafa Ismail possède des bras impressionnants, ses tours de biceps sont de 78,74 cm (31 inches). Il suit un régime bien particulier, en mangeant 1,3 kg de poulet et 450 gr de poisson chaque jour. Il peut ainsi soulever 330 kg et détient le record du monde du plus grand tour de biceps. Rapidement associé au personnage "Popeye" , Moustafa Ismail était l'invité à Londres de la nouvelle édition du Guinness Book des records.Moustafa n'est pas du tout lourd par rapport a sa corpudance ,il pèse environ 145 kg.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. "Techniques musculation", sur espace-musculation.com (Consulté le 8 décembre 2011)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]