Charles Barkley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Barkley.
Charles Barkley Portail du basket-ball
CharlesBarkley.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Charles Wade Barkley
Nationalité États-Unis
Naissance (51 ans)
Leeds (Alabama)
Taille 1,98 m
Poids 114 kg
Surnom Sir Charles, Baby TGV, Round Mound of Rebound
Situation en club
Numéro 34, 32, 14, 4
Poste Ailier fort
Carrière universitaire ou amateur
1981-1984 Auburn Tigers
Draft NBA
Année 1984
Position 5e
Franchise 76ers de Philadelphie
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1984-1985
1985-1986
1986-1987
1987-1988
1988-1989
1989-1990
1990-1991
1991-1992
1992-1993
1993-1994
1994-1995
1995-1996
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999-2000
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
14,0
20,0
23,0
28,3
25,8
25,2
27,6
23,1
25,6
21,6
23,0
23,2
19,2
15,2
16,1
14,5
Sélection en équipe nationale **
1992-1996 Drapeau : États-Unis États-Unis
National Collegiate Basketball Hall of Fame 2006
Basketball Hall of Fame 2006

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Charles Wade Barkley (né le à Leeds, Alabama), est un ancien joueur de basket-ball américain jouant au poste d'ailier fort, ayant évolué en NBA de 1984 à 2000. Il devient ensuite un commentateur sportif.

Il est considéré à ce jour, avec Karl Malone et Tim Duncan comme l'un des meilleurs ailiers forts de l'histoire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Connu sous le surnom de Sir Charles, né à Leeds en Alabama, il commence sa carrière en NBA en 1984 aux 76ers de Philadelphie après être passé par l'université d'Auburn où son poids élevé inquiète les recruteurs. Il devient le joueur majeur de la franchise qui atteint les playoffs jusqu'à son départ pour les Suns de Phoenix en 1992.

Après avoir participé à l'aventure olympique de la première Dream Team aux Jeux olympiques de Barcelone 1992 aux côtés de Michael Jordan, Magic Johnson, Larry Bird, il conduit les Suns en finale NBA. Il est même élu MVP (meilleur joueur) de la saison 1992-1993. Mais Jordan et les Bulls de Chicago remportent leur troisième titre consécutif.

Après quelques saisons chez les Suns, où les relations entre Barkley et le management se dégradent, il est transféré aux Rockets de Houston durant l'été 1996. Il retrouve là-bas Hakeem Olajuwon et Clyde Drexler afin d'obtenir enfin la bague de champion. L'équipe est talentueuse mais très vieillissante : les six meilleurs marqueurs ont tous plus de 33 ans. Les Rockets vont jusqu'en finales de Conférence, pour être éliminés par le Jazz de l'Utah. L'équipe ne se renouvelle pas et les résultats se dégradent au fil des saisons.

Une série de blessures l'oblige finalement à prendre sa retraite en 2000.

Il termine sa carrière sur une moyenne de 22,1 points et 11,7 rebonds par match. Sa capacité à prendre des rebonds et son surpoids apparent (alors qu'il ne pèse que 2 kilogrammes de plus que son ami Michael Jordan qui a la même taille) lui vaut le surnom de "The Round Mound of Rebound". En effet, il est le joueur le plus petit par la taille (1,98m) à finir meilleur rebondeur de la NBA à l'issue de la saison 1986/1987. Il participe 11 fois au All-Star Game. Il fait partie des cinq joueurs dans l'histoire de NBA qui ont compilé 20 000 points, 10 000 rebonds et 4 000 passes décisives avec Wilt Chamberlain, Kareem Abdul-Jabbar, Karl Malone et Kevin Garnett. Il est également le joueur qui compte le plus de saison avec un double-double de moyenne en carrière avec 15 saisons consécutives[réf. nécessaire].

Connu pour son franc parler (trash talking), et jamais avare d'un bon mot pour les journalistes, Barkley s'est reconverti comme analyste pour la chaîne de télévision TNT. Une anecdote notoire se produisit en 2002, où Barkley commente un match aux côtés de Kenny Smith. Voyant le rookie Yao Ming jouer, Barkley est tellement persuadé que Ming est un mauvais joueur qu'il déclare à l'antenne « qu'il embrassera le cul de Kenny Smith si Ming marque plus de 20 points dans un match cette saison ». Yao Ming réalise la performance très peu de temps après : Barkley embrassera en punition le postérieur d'un âne lors de la mi-temps d'un match (le mot ass signifiant à la fois "âne" et "cul" en anglais américain). Après de nombreuses saisons à commenter en tant que spécialiste de la NBA, il est en 2012 désigné commentateur sportif préféré des américains[réf. nécessaire].

Après avoir été élu parmi les 50 meilleurs joueurs de l'histoire de la NBA en 1996, Charles Barkley est entré au Basketball Hall of Fame en avril 2006.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

En franchise[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Records en NBA[modifier | modifier le code]

  • Au moins 20 points, 5 rebonds et 5 passes décisives dans un match sans rater un seul tir ni un seul lancer franc
  • Plus grand nombre de lancers-francs réussis en une mi-temps en playoffs : 19
  • Plus grand nombre de lancers-francs tentés sur une série de sept matchs : 100
  • Plus grand nombre de rebonds offensifs pris en une mi-temps : 13
  • Plus grand nombre de rebonds offensifs pris en un quart-temps : 11
  • Plus grand nombre de saisons consécutifs avec un double-double : 15

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Filmographie[modifier | modifier le code]

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Des jeux vidéo de basket-ball ont été édités en référence à son nom :

Liens externes[modifier | modifier le code]