Finales NBA

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Finales NBA sont les finales de la National Basketball Association et la conclusion des Playoffs NBA lors de chaque mois de juin. Cette série était dénommée NBA World Championship Series jusqu'en 1986.

La série se dispute entre le vainqueur de la finale de la Conférence Est et le vainqueur de la finale de la Conférence Ouest. À l'issue de cette finale, le vainqueur reçoit le trophée Larry O'Brien (le vainqueur de 1946 à 1977 recevait le trophée Walter A. Brown). Les Finales NBA se déroulent depuis la première saison BAA en 1947.

De 1985 à 2013, les Finales NBA se jouent au meilleur des sept matchs, dans un format « 2–3–2 » pour limiter les trajets. L'équipe avec le meilleur bilan en saison régulière possède l'avantage du terrain (les deux premières rencontres, la sixième et la dernière rencontre sont jouées sur le parquet de la mieux classée) en regard de leur classement respectif. Fin 2013 est annoncé le retour au format « 2-2-1-1-1 » : l'équipe disposant de l'avantage du terrain joue deux matches à domicile et deux à l'extérieur puis un à domicile (si besoin), un à l'extérieur (si besoin) et un à domicile (si besoin). Le format 2-2-1-1-1 était précédemment en vigueur de 1957 à 1984 (sauf en 1978). Ce changement doit mieux équilibrer les Finales, car avec le 2-3-2, l’équipe recevant en premier était couronnée dans 72,4% des cas, car gagner trois matchs à domicile était difficile[1],[2].

trophée Larry O'Brien
Le trophée Larry O'Brien

Participation aux finales[modifier | modifier le code]

Ces statistiques font référence aux victoires et défaites en série.

Total Équipe V D Pourcentage Dernière finale Dernier titre Notes
31 Lakers de Los Angeles 16 15 51,6 % 2010 2010 5–1 en tant que Lakers de Minneapolis ; deux triplés : un à Minneapolis de 1952 à 1954 et un à Los Angeles de 2000 à 2002. Ils ont remporté le plus grand nombre de trophées Larry O'Brien, 9.
21 Celtics de Boston 17 4 80,9 % 2010 2008 Remportèrent 8 titres consécutifs de 1959 à 1966. 13 de leurs 17 titres furent le trophée Walter A. Brown.
9 76ers de Philadelphie 3 6 33,3 % 2001 1983 1–2 en tant que Nationals de Syracuse
8 Knicks de New York 2 6 25,0 % 1999 1973 La première équipe classée 8e de la saison régulière à atteindre les Finales NBA en 1999
7 Pistons de Detroit 3 4 42,8 % 2005 2004 0–2 en tant que Pistons de Fort Wayne
6 Bulls de Chicago 6 0 100 % 1998 1998 Toutes avec Phil Jackson en tant qu'entraîneur et Michael Jordan et Scottie Pippen dans l'effectif, deux triplés, de 1991 à 1993 et 1996 à 1998
6 Spurs de San Antonio 5 1 83,3 % 2014 2014 Toutes avec l'entraîneur Gregg Popovich et le capitaine Tim Duncan.
6 Warriors de Golden State 3 3 50,0 % 1975 1975 2–1 en tant que Warriors de Philadelphie; 0–2 en tant que Warriors de San Francisco; 1–0 en tant que Warriors de Golden State
4 Rockets de Houston 2 2 50,0 % 1995 1995 2 titres avec Hakeem Olajuwon nommé MVP.
4 Hawks d'Atlanta 1 3 25,0 % 1961 1958 Toutes sous l'appellation Hawks de Saint-Louis
4 Wizards de Washington 1 3 25,0 % 1979 1978 0–1 en tant que Bullets de Baltimore, 1–2 en tant que Bullets de Washington.
5 Heat de Miami 3 2 66,6 % 2014 2013
3 Trail Blazers de Portland 1 2 33,3 % 1992 1977
3 SuperSonics de Seattle/Oklahoma City Thunder 1 2 33,3 % 2012 1979
2 Bucks de Milwaukee 1 1 50,0 % 1974 1971
2 Nets du New Jersey 0 2 0 % 2003 Jamais L'équipe remporta deux titres ABA sous le nom de Nets de New York (1974, 1976).
2 Magic d'Orlando 0 2 0 % 2009 Jamais
2 Suns de Phoenix 0 2 0 % 1993 Jamais
2 Jazz de l'Utah 0 2 0 % 1998 Jamais
2 Mavericks de Dallas 1 1 50 % 2011 2011 Guidés par le MVP des finales 2011 Dirk Nowitzki et de Jason Kidd, le Français Ian Mahinmi y remporte son premier titre.
1 Bullets de Baltimore 1 0 100 % 1948 1948 L'équipe disparut en 1954 et n'a aucun rapport avec l'actuelle franchise des Wizards de Washington.
1 Sacramento Kings 1 0 100 % 1951 1951 Remportèrent le titre pour leur première participation aux Finales NBA sous la dénomination Royals de Rochester
1 Cavaliers de Cleveland 0 1 0 % 2007 Jamais
1 Pacers de l'Indiana 0 1 0 % 2000 Jamais L'équipe remporta trois titres ABA (1970, 1972, 1973).
1 Stags de Chicago 0 1 0 % 1947 Jamais L'équipe disparut en 1950.
1 Capitols de Washington 0 1 0 % 1949 Jamais L'équipe disparut en 1951.

Franchises actuelles n'ayant jamais participé aux Finales NBA[modifier | modifier le code]

Équipe Saisons Année de création Notes
Braves de Buffalo
Clippers de San Diego
Clippers de Los Angeles
43 1970 Débuts sous le nom de Braves de Buffalo, déménagement à San Diego en 1978, deviennent les Clippers avant de déménager à Los Angeles en 1984.
Nuggets de Denver 37 1976 Rejoignent la NBA après 9 saisons en ABA (1967-1976).
Hornets de Charlotte
la Nouvelle-Orléans
Pelicans de la Nouvelle-Orléans
20 1988 Débuts à Charlotte, déménagement à Nouvelle-Orléans en 2002, passant une partie des saisons 2005-2006 et 2006-2007 à Oklahoma City (dû à l'ouragan Katrina), avant de retourner à temps plein à la Nouvelle-Orléans en 2007, deviennent les Pelicans de La Nouvelle-Orléans à la fin de la saison 2012-2013.
Timberwolves de Minnesota 24 1989
Grizzlies de Vancouver
Grizzlies de Memphis
18 1995 Débuts à Vancouver, déménagement à Memphis en 2001.
Raptors de Toronto 18 1995
Bobcats de Charlotte
Hornets de Charlotte
9 2004 Début en 2004, l'équipe retrouve le nom de hornets abandonné par La nouvelle Orléans en 2014.

Affrontements les plus fréquents[modifier | modifier le code]

Bilan par équipe[modifier | modifier le code]

Ces statistiques font référence au nombre de victoires et de défaites cumulées par match lors des Finales NBA. Les équipes sont classées suivant leur pourcentage de réussite au nombre de matchs remportés.

Total Équipe V D Pourcentage Notes
35 Bulls de Chicago 24 11 68,6 %
6 Bullets de Baltimore 4 2 66,7 % franchise disparue
29 Spurs de San Antonio 19 10 65,5 %
11 Bucks de Milwaukee 7 4 63,6 %
122 Celtics de Boston 74 48 60,7 %
24 Heat de Miami 14 10 58,3 %
7 Kings de Sacramento 4 3 57,1 % bilan sous la dénomination Royals de Rochester
40 Pistons de Detroit 22 18 55,0 % dont 4-8 lorsque la franchise était à Fort Wayne
31 Warriors de Golden State 17 14 54,8 % dont 10-6 lorsque la franchise était à Philadelphie et 3-8 lorsqu'elle était à San Francisco
23 Rockets de Houston 12 11 52,2 %
12 Mavericks de Dallas 6 6 50,0 %
172 Lakers de Los Angeles 85 87 49,4 % dont 20-15 lorsque la franchise était à Minneapolis
53 76ers de Philadelphie 24 29 45,3 % dont 9-11 sous le nom de Nationals de Syracuse
25 Hawks d'Atlanta 11 14 44,0 % bilan lorsque la franchise était à Saint-Louis
23 SuperSonics de Seattle/Thunder d'Oklahoma City 10 13 43,5 %
48 Knicks de New York 20 28 41,7 %
17 Trail Blazers de Portland 7 10 41,2 %
12 Suns de Phoenix 4 8 33,3 %
12 Jazz de l'Utah 4 8 33,3 %
6 Pacers de l'Indiana 2 4 33,3 %
6 Capitols de Washington 2 4 33,3 % franchise disparue
20 Wizards de Washington 5 15 25,0 % Bilan sous le nom de Bullets de Baltimore (0-4) et Bullets de Washington (5-11)
5 Stags de Chicago 1 4 20,0 % franchise disparue
10 Nets du New Jersey 2 8 20,0 %
9 Magic d'Orlando 1 8 12,5 %
4 Cavaliers de Cleveland 0 4 0 %

Critiques[modifier | modifier le code]

Les Finales NBA sont souvent[3] présentées par les officiels de la ligue et les médias américains comme le « championnat du monde », en dépit du fait que 29 équipes sur 30 soient issues des États-Unis et une du Canada.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le format des Finales modifié », Ouest France,‎ 24 octobre 2013 (consulté le 25 octobre 2013)
  2. « Finales : Le changement de format accepté », franceinfo.fr,‎ 24 octobre 2013 (consulté le 25 octobre 2013)
  3. (en) NBA.com: Spurs’ Surge Silences Pistons in Game 1

Liens externes[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]