NBA All-Star Game

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le NBA All-Star Game est un match annuel de basket-ball opposant les meilleurs joueurs des Conférences Est et Ouest de la NBA. Autour de cet événement, la NBA a mis en place un véritable week-end de festivités : le NBA All-Star Week-end. Chaque joueur sélectionné au moins une fois au All-Star Game se voit attribuer le qualificatif de All-Star.

Le premier All-Star Game de l'histoire est organisé le 2 mars 1951 au Boston Garden.

Sélection des joueurs[modifier | modifier le code]

Le cinq majeur des deux conférences est élu à travers les votes des fans partout dans le monde. Internet est devenu le mode principal de vote, mais durant les décennies précédentes le format papier était le plus répandu, les bulletins de vote distribués dans les magasins partenaires de la NBA. Sur ce bulletin, doivent être nommés 5 joueurs par Conférence : 2 ailiers, 2 arrières et 1 pivot, parmi une liste prédéfinie d'environ cent joueurs. Le votant peut choisir un seul joueur non-présent sur le bulletin. Les remplaçants de chaque conférence sont choisis par l'ensemble des entraîneurs de la NBA. Ceux-ci n'ont cependant pas le droit de voter pour un joueur de leur propre équipe. Si un joueur est blessé et ne peut pas participer, c'est le commissaire de la NBA qui désigne le remplaçant.

L'entraîneur de chaque Conférence est celui présentant le meilleur bilan dans chaque Conférence (Est et Ouest) deux semaines avant le NBA All Star Week End. Un entraîneur ne peut cependant pas diriger une équipe au All-Star Game deux années de suite en vertu de la « règle Riley » appelée ainsi en raison de l'entraîneur Pat Riley, entraîneur des Lakers à l'époque, qui fut durant huit années consécutives (1982 à 1990), entraîneur de l'équipe de l'Ouest[1]. Dans le cas où un entraîneur obtient le meilleur bilan avec son équipe deux années de suite, c'est l'entraîneur de l'équipe classée deuxième de la Conférence qui sera nommé.

L'élection du cinq majeur par les fans fait parfois l'objet de contestations de la part des spécialistes : les fans ayant tendance à choisir des joueurs plus populaires qu'efficaces. À plusieurs reprises, un joueur blessé tout au long de la saison a tout de même été élu par le public.

Par exemple, en 2003, le pivot chinois Yao Ming a bénéficié du soutien massif de ses compatriotes et a ainsi glané le poste de pivot titulaire au détriment de Shaquille O'Neal qui avait pourtant de meilleures statistiques individuelles et qui évoluait dans une équipe présentant un meilleur bilan. Ou encore en 2009, Yi Jianlian est classé 3e aux nombres de votes pour les ailiers à l'est devant des joueurs comme Chris Bosh ou Paul Pierce, les deux ayant de meilleurs statistiques que lui, Pierce étant aussi le MVP des finales 2008.

Palmarès du All-Star Game[modifier | modifier le code]

Les All-Stars de la Conférence Est mènent 37 victoires à 26 face aux All-Stars de la Conférence Ouest.

Palmarès du All-Star Game[2]
Année Salle Ville Vainqueur Score Score Adversaire MVP
1951 Boston Garden Boston Est 111 94 Ouest Ed Macauley
1952 Boston Garden Boston Est 108 91 Ouest Paul Arizin
1953 Allen County War Memorial Coliseum Fort Wayne Ouest 79 75 Est George Mikan
1954 Madison Square Garden New York Ouest 98 93 Est George Mikan
1955 Madison Square Garden New York Est 100 91 Ouest Bill Sharman
1956 Rochester War Memorial Coliseum Rochester Ouest 108 94 Est Bob Pettit
1957 Boston Garden Boston Est 109 97 Ouest Bob Cousy
1958 Kiel Auditorium Saint Louis Est 130 118 Ouest Bob Pettit
1959 Olympia Stadium Détroit Ouest 124 108 Est Elgin Baylor et Bob Pettit
1960 Convention Hall Philadelphie Est 125 115 Ouest Wilt Chamberlain
1961 Onondaga County War Memorial Coliseum Syracuse Ouest 153 131 Est Oscar Robertson
1962 Kiel Auditorium Saint Louis Ouest 150 130 Est Bob Pettit
1963 Los Angeles Memorial Sports Arena Los Angeles Est 115 108 Ouest Bill Russell
1964 Boston Garden Boston Est 111 107 Ouest Oscar Robertson
1965 Kiel Auditorium Saint Louis Est 124 123 Ouest Jerry Lucas
1966 Cincinnati Gardens Cincinnati Est 137 94 Ouest Adrian Smith
1967 Cow Palace San Francisco Ouest 135 120 Est Rick Barry
1968 Madison Square Garden New York Est 144 124 Ouest Hal Greer
1969 Baltimore Civic Center Baltimore Est 123 112 Ouest Oscar Robertson
1970 The Spectrum Philadelphie Est 142 135 Ouest Willis Reed
1971 San Diego Sports Arena San Diego Ouest 108 107 Est Lenny Wilkens
1972 The Forum Los Angeles Ouest 112 110 Est Jerry West
1973 Chicago Stadium Chicago Est 104 84 Ouest Dave Cowens
1974 Seattle Center Coliseum Seattle Ouest 134 123 Est Bob Lanier
1975 Arizona Veterans Memorial Coliseum Phoenix Est 108 102 Ouest Walt Frazier
1976 The Spectrum Philadelphie Est 123 109 Ouest Dave Bing
1977 Milwaukee Arena Milwaukee Ouest 125 124 Est Julius Erving
1978 Omni Coliseum Atlanta Est 133 125 Ouest Randy Smith
1979 Pontiac Silverdome Détroit Ouest 134 129 Est David Thompson
1980 Capital Centre Landover Est 144 136 Ouest George Gervin
1981 Coliseum at Richfield Cleveland Est 123 120 Ouest Nate Archibald
1982 Brendan Byrne Arena East Rutherford Est 120 118 Ouest Larry Bird
1983 The Forum Los Angeles Est 132 123 Ouest Julius Erving
1984 McNichols Sports Arena Denver Est 154 145 Ouest Isiah Thomas
1985 Hoosier Dome Indianapolis Ouest 140 129 Est Ralph Sampson
1986 Reunion Arena Dallas Est 139 132 Ouest Isiah Thomas
1987 Kingdome Seattle Ouest 154 149 Est Tom Chambers
1988 Chicago Stadium Chicago Est 138 133 Ouest Michael Jordan
1989 Astrodome Houston Ouest 143 134 Est Karl Malone
1990 Miami Arena Miami Est 130 113 Ouest Magic Johnson
1991 Charlotte Coliseum, Charlotte Est 116 114 Ouest Charles Barkley
1992 Orlando Arena Orlando Ouest 153 113 Est Magic Johnson
1993 Delta Center Salt Lake City Ouest 135 132 Est Karl Malone et John Stockton
1994 Target Center Minneapolis Est 127 118 Ouest Scottie Pippen
1995 America West Arena Phoenix Ouest 139 112 Est Mitch Richmond
1996 Alamodome San Antonio Est 129 118 Ouest Michael Jordan
1997 Gund Arena Cleveland Est 132 120 Ouest Glen Rice
1998 Madison Square Garden New York Est 135 114 Ouest Michael Jordan
1999
match annulé, pour cause de Lockout
2000 Oakland Arena Oakland Ouest 137 126 Est Tim Duncan et Shaquille O'Neal
2001 MCI Center Washington Est 111 110 Ouest Allen Iverson
2002 First Union Center Philadelphie Ouest 135 120 Est Kobe Bryant
2003 Philips Arena Atlanta Ouest 155 145 Est Kevin Garnett
2004 Staples Center Los Angeles Ouest 136 132 Est Shaquille O'Neal
2005 Pepsi Center Denver Est 125 115 Ouest Allen Iverson
2006 Toyota Center Houston Est 122 120 Ouest LeBron James
2007 Thomas & Mack Center Las Vegas Ouest 153 132 Est Kobe Bryant
2008 New Orleans Arena La Nouvelle-Orléans Est 134 128 Ouest LeBron James
2009 US Airways Center Phoenix Ouest 146 119 Est Kobe Bryant et Shaquille O'Neal
2010 Cowboys Stadium Arlington Est 141 139 Ouest Dwyane Wade
2011 Staples Center Los Angeles Ouest 148 143 Est Kobe Bryant
2012 Amway Center Orlando Ouest 152 149 Est Kevin Durant
2013 Toyota Center Houston Ouest 143 138 Est Chris Paul
2014 New Orleans Arena Nouvelle-Orléans Est 163 155 Ouest Kyrie Irving


Principaux records[modifier | modifier le code]

Kareem Abdul-Jabbar est le détenteur du nombre de sélections au NBA All-Star Game[3] avec 19 sélections devant les 16 de Kobe Bryant. Il devance Shaquille O'Neal et Kevin Garnett avec 15 sélections, et quatre joueurs avec 14 sélections : Michael Jordan, Karl Malone, Jerry West et Tim Duncan. Wilt Chamberlain, Bob Cousy, John Havlicek suivent avec 13 sélections. Les joueurs possédant 12 sélections sont : Larry Bird, Elvin Hayes, Magic Johnson, Moses Malone, Hakeem Olajuwon, Oscar Robertson, Bill Russell, Dolph Schayes, Isiah Thomas et Dirk Nowitzki.

Kobe Bryant, en inscrivant 27 points lors de l'édition 2012 dépasse désormais Michael Jordan[4]. Le record de points marqués sur un match est détenu depuis 1962 par Wilt Chamberlain avec 42 points. Glen Rice détient le record de points inscrit sur une mi-temps, avec 24 lors de la deuxième période de l'édition de 1997[5]. Le précédent record était détenu par Wilt Chamberlain et Tom Chambers avec 23. Glen Rice détient également le record de points inscrit sur un quart-temps avec 20, record établit lors de la même rencontre[5]. Le précédent record était détenu par Hal Greer avec 19 points en 1968.

Dans la catégorie statistique du rebond, Wilt Chamberlain détient le record en carrière. Le record sur une rencontre est détenu par Bob Pettit, 27 lors de l'édition de 1962.

Magic Johnson est le meilleur passeur en carrière avec 127. il détient également les deux meilleurs performances établies sur un match, avec 22 en 1984 et 19 en 1988.

Après l'édition 2012 du All-Star Game, trois joueurs ont réussi un triple double dans cet événement. Le premier à le réaliser est Michael Jordan lors de l'édition de 1997 où il réalise 14 points, 11 rebonds, 11 passes décisives[6]. En 2011, LeBron James le rejoint avec 29 points, 12 rebonds, 10 passes décisives[7]. L'année suivante, son coéquipier Dwyane Wade réussit 24 points, 10 rebonds, 10 passes décisives[8].

Records en carrière
Points Rebonds Passes Contres
Joueur Total Joueur Total Joueur Total Joueur Total
Kobe Bryant 280 Wilt Chamberlain 197 Magic Johnson 127 Kareem Abdul-Jabbar 31
Michael Jordan 262 Bob Pettit 178 Isiah Thomas 97 Hakeem Olajuwon 23
Kareem Abdul-Jabbar 251 Kareem Abdul-Jabbar 149 Bob Cousy 86 Shaquille O'Neal 19
LeBron James 248 Bill Russell 139 Oscar Robertson 81 Patrick Ewing 16
Oscar Robertson 246 Tim Duncan 127 Chris Paul 75 David Robinson 13

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ira Winderman, « Riley Rule Could Place Coach In All-star Game », sur articles.sun-sentinel.com,‎ 25 décembre 1996 (consulté le 28 janvier 2012)
  2. (en) « All-Star Game: Year-by-Year Results », sur nba.com (consulté le 17 février 2014)
  3. (en) « NBA & ABA All-Star Game Selections by Player », sur basketball-reference.com (consulté le 28 juin 2012)
  4. (en) « Kobe passes MJ as West wins All-Star game », sur cbsnews.com,‎ 26 février 212 (consulté le 28 juin 2012)
  5. a et b (en) Michael Bradley, « 1997 NBA All-Star Game », sur nba.com,‎ 15 février 2007 (consulté le 28 juin 2012)
  6. (en) « 1997 All-Star Game: East 132, West 120 », sur nba.com (consulté le 28 juin 2012)
  7. (en) Sam Amick, « LeBron James Posts All-Star Game's First Triple-Double Since Jordan », sur aolnews.com,‎ 21 février 2011 (consulté le 28 juin 2012)
  8. (en) « Durant MVP as West wins All-Star Game », sur foxsports.com,‎ 26 février 2012 (consulté le 28 juin 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]