Playoffs NBA 1999

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Playoffs NBA 1999

Généralités
Sport basket-ball
Lieu Drapeau : États-Unis États-Unis
Date du 8 mai 1999
au 25 juin 1999
Participants 16 franchises
Site web officiel
Palmarès
Vainqueur Spurs de San Antonio
Finaliste Knicks de New York
Meilleur joueur Tim Duncan
(Spurs de San Antonio)

Navigation

Les playoffs NBA 1999 sont les séries éliminatoires (en anglais, playoffs) de la saison NBA 1998-1999. Ils sont disputés à l'issue d'une saison marquée par un lockout[1] et réduite à 50 matches.

Lors des finales, les Spurs de San Antonio s'imposent face aux Knicks de New York sur le score de 4 victoires à 1, remportant leur premier titre de champions NBA. Les Knicks sont à ce jour la seule équipe classée 8e de conférence qui soit parvenue en finales NBA.

Fonctionnement[modifier | modifier le code]

Au premier tour, l'équipe classée numéro 1 affronte l'équipe classée numéro 8, la numéro 2 la 7, la 3 la 6 et la 4 la 5. En demi-finale de conférence, l'équipe vainqueur de la série entre la numéro 1 et la numéro 8 rencontre l'équipe vainqueur de la série entre la numéro 4 et la numéro 5, et l'équipe vainqueur de la série entre la numéro 2 et la numéro 7 rencontre l'équipe vainqueur de la série entre la numéro 3 et la numéro 6. Les vainqueurs des demi-finales de conférence s'affrontent en finale de conférence. Les deux équipes ayant remporté la finale de leur conférence respective (Est ou Ouest) sont nommées championnes de conférence et se rencontrent ensuite pour une série déterminant le champion NBA.

Chaque série de playoffs se déroule au meilleur des 7 matches, sauf le premier tour qui se joue au meilleur des 5 matches.

Tableau[modifier | modifier le code]

  1er tour Demi-finales de Conférence Finales de Conférence Finales NBA
                                     
1  Heat de Miami 2  
8  Knicks de New York 3  
  8  Knicks de New York 4  
  4  Hawks d'Atlanta 0  
4  Hawks d'Atlanta 3
5  Pistons de Detroit 2  
  8  Knicks de New York 4  
Conférence Est
  2  Pacers de l'Indiana 2  
3  Magic d'Orlando 1  
6  76ers de Philadelphie 3  
  6  76ers de Philadelphie 0
  2  Pacers de l'Indiana 4  
2  Pacers de l'Indiana 3
7  Bucks de Milwaukee 0  
  E8  Knicks de New York 1
  O1  Spurs de San Antonio 4
1  Spurs de San Antonio 3  
8  Timberwolves du Minnesota 1  
  1  Spurs de San Antonio 4
  4  Lakers de Los Angeles 0  
4  Lakers de Los Angeles 3
5  Rockets de Houston 1  
  1  Spurs de San Antonio 4
Conférence Ouest
  2  Portland TrailBlazers 0  
3  Jazz de l'Utah 3  
6  Sacramento Kings 2  
  3  Jazz de l'Utah 2
  2  Portland TrailBlazers 4  
2  Portland TrailBlazers 3
7  Suns de Phoenix 0  


Faits marquants[modifier | modifier le code]

Contexte[modifier | modifier le code]

  • La saison régulière 1998-1999 étant écourtée suite à un lockout[1], chaque franchise ne dispute que 50 matches au lieu de 82 habituellement.
  • Les Spurs de San Antonio réussissent le meilleur bilan de la conférence Ouest et de la ligue (37-13).
  • Les playoffs débutent avec plus de 2 semaines de retard mais se déroulent normalement. Le dernier match des finales NBA, disputé le 25 juin, est le plus tardif de l'histoire des playoffs.
  • Les Knicks de New York ne terminent que huitièmes de la conférence Est, avec un bilan à peine positif (27-23). En revanche, ils réalisent le meilleur parcours jamais réussi en playoffs pour une franchise classée 8e en atteignant les finales NBA.

Divers[modifier | modifier le code]

  • Les Bulls de Chicago, tenants du titre NBA, réalisent le plus mauvais bilan de leur conférence (13-37) et ne parviennent pas à se qualifier en playoffs. Ceci peut s'expliquer par le départ des vedettes Michael Jordan, Scottie Pippen et Dennis Rodman.
  • Les 76ers de Philadelphie et les Bucks de Milwaukee font leur retour en playoffs après huit ans d'absence.
  • Les playoffs 1999 marquent le retour durable des Sacramento Kings : ils se qualifient ensuite chaque année jusqu'en 2006, atteignant même les finales de conférence en 2002.
  • Pour les Hawks d'Atlanta, c'est l'inverse : après leur élimination en demi-finales de conférence face aux Knicks, ils ne participent plus à un match de playoffs jusqu'en 2008.
  • Le 23 mai, le match 4 de la série San Antonio - L.A. Lakers est le dernier match de NBA disputé au Great Western Forum, les Lakers déménagent au Staples Center.
  • Le 9 juin, le match 5 de la série Indiana - New York est le dernier match de NBA disputé à la Market Square Arena. Depuis, Indiana joue ses matches au Conseco Fieldhouse.
  • Du match 3 contre Minnesota au match 2 contre New York, les Spurs alignent une série de 12 victoires d'affilée ; c'est la plus longue série de victoires jamais réalisée par une équipe dans une édition de playoffs.

Finales[modifier | modifier le code]

Résultats détaillés[modifier | modifier le code]

Équipes qualifiées[modifier | modifier le code]

Conférence Est[modifier | modifier le code]

Rang Équipe Bilan
1 Heat de Miami 33-17
2 Pacers de l'Indiana 33-17
3 Magic d'Orlando 33-17
4 Hawks d'Atlanta 31-19
5 Pistons de Detroit 29-21
6 76ers de Philadelphie 28-22
7 Bucks de Milwaukee 28-22
8 Knicks de New York 27-23

Conférence Ouest[modifier | modifier le code]

Rang Équipe Bilan
1 Spurs de San Antonio 37-13
2 Trail Blazers de Portland 35-15
3 Jazz de l'Utah 37-13
4 Lakers de Los Angeles 31-19
5 Rockets de Houston 31-19
6 Sacramento Kings 27-23
7 Suns de Phoenix 27-23
8 Timberwolves du Minnesota 25-25

Scores[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Conférence Est[modifier | modifier le code]
  • Heat de Miami - Knicks de New York : 2 - 3
    • 8 mai : New York @ Miami : 95-75
    • 10 mai : New York @ Miami : 73-83
    • 12 mai : Miami @ New York : 73-97
    • 14 mai : Miami @ New York : 87-72
    • 16 mai : New York @ Miami : 78-77 (Allan Houston marque le panier qui qualifie son équipe)
  • Magic d'Orlando - 76ers de Philadelphie : 1 - 3
    • 9 mai : Philadelphia @ Orlando : 104-90
    • 11 mai : Philadelphia @ Orlando : 68-79
    • 13 mai : Orlando @ Philadelphia : 85-97
    • 15 mai : Orlando @ Philadelphia : 91-101
  • Hawks d'Atlanta - Pistons de Detroit : 3 - 2
    • 8 mai : Detroit @ Atlanta : 70-90
    • 10 mai : Detroit @ Atlanta : 69-89
    • 12 mai : Atlanta @ Detroit : 63-79
    • 14 mai : Miami @ New York : 82-103
    • 16 mai : Detroit @ Atlanta : 75-87
Conférence Ouest[modifier | modifier le code]
  • Spurs de San Antonio - Timberwolves du Minnesota : 3 - 1
    • 9 mai : Minnesota @ San Antonio : 86-99
    • 11 mai : Minnesota @ San Antonio : 80-71
    • 13 mai : San Antonio @ Minnesota : 85-71
    • 15 mai : San Antonio @ Minnesota : 92-85
  • Jazz de l'Utah - Sacramento Kings : 3 - 2
    • 8 mai : Sacramento @ Utah : 87-117
    • 10 mai : Sacramento @ Utah : 101-90
    • 12 mai : Utah @ Sacramento : 81-84 (a.p.)
    • 14 mai : Utah @ Sacramento : 90-89
    • 16 mai : Sacramento @ Utah : 92-99 (a.p.)

Demi-finales de conférence[modifier | modifier le code]

Conférence Est[modifier | modifier le code]
  • Hawks d'Atlanta - Knicks de New York : 0 - 4
    • 18 mai : New York @ Atlanta : 100-92
    • 20 mai : New York @ Atlanta : 77-70
    • 22 mai : Atlanta @ New York : 78-90
    • 24 mai : Atlanta @ New York : 66-79
  • Pacers de l'Indiana - 76ers de Philadelphie : 4 - 0
    • 17 mai : Philadelphia @ Indiana : 90-94
    • 19 mai : Philadelphia @ Indiana : 82-85
    • 21 mai : Indiana @ Philadelphia : 97-96
    • 23 mai : Indiana @ Philadelphia : 89-86
Conférence Ouest[modifier | modifier le code]
  • Spurs de San Antonio - Lakers de Los Angeles : 4 - 0
    • 17 mai : Los Angeles @ San Antonio : 81-87
    • 19 mai : Los Angeles @ San Antonio : 76-79
    • 22 mai : San Antonio @ Los Angeles : 103-91
    • 23 mai : San Antonio @ Los Angeles : 118-107
  • Trail Blazers de Portland - Jazz de l'Utah : 4 - 2
    • 18 mai : Portland @ Utah : 83-93
    • 20 mai : Portland @ Utah : 84-81
    • 22 mai : Utah @ Portland : 87-97
    • 23 mai : Utah @ Portland : 75-81
    • 25 mai : Portland @ Utah : 71-88
    • 27 mai : Utah @ Portland : 80-92

Finales de conférence[modifier | modifier le code]

Conférence Est[modifier | modifier le code]
  • Pacers de l'Indiana - Knicks de New York : 2 - 4
    • 30 mai : New York @ Indiana : 93-90
    • 2 juin : New York @ Indiana' : 86-88
    • 5 juin : Indiana @ New York : 91-92
    • 7 juin : Indiana @ New York : 90-78
    • 9 juin : New York @ Indiana : 101-94
    • 11 juin : Indiana @ New York : 82-90
Conférence Ouest[modifier | modifier le code]

Finales NBA[modifier | modifier le code]

Spurs de San Antonio - Knicks de New York : 4 - 1

    • 16 juin : New York @ San Antonio : 77-89
    • 18 juin : New York @ San Antonio : 67-80
    • 21 juin : San Antonio @ New York : 81-89
    • 23 juin : San Antonio @ New York : 96-89
    • 25 juin : New York @ San Antonio : 77-78 (Avery Johnson inscrit le panier qui offre le titre aux Spurs)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b C'est une grève patronale des patrons de la NBA, décidée après le refus de l'Association des joueurs de la NBA d'imposer un plafond au salaire des joueurs.
  2. Une franchise réalise un sweep (en français, balayer) quand elle remporte une série sans laisser aucune victoire à son adversaire.
  3. Le NBA Rookie of the Year Award est un trophée remis au meilleur joueur réalisant sa première saison NBA.

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « 1999 NBA Finals » (voir la liste des auteurs)