Kyrie Irving

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kyrie Irving Portail du basket-ball
Kyrie Irving (10355742694).jpg
Fiche d’identité
Nom complet Kyrie Andrew Irving
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de l'Australie Australie
Naissance (22 ans)
Melbourne, Australie
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 88 kg (194 lb)
Surnom Uncle Drew, Mr. Fourth Quarter
Situation en club
Club actuel Drapeau des États-Unis Cavaliers de Cleveland
Numéro 2
Poste Meneur
Carrière universitaire ou amateur
2010-2011 Duke
Draft NBA
Année 2011
Position 1er
Franchise Cavaliers de Cleveland
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2011-2012
2012-2013
2013-2014
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
18,5
22,5
-

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Kyrie Andrew Irving, né le 23 mars 1992 à Melbourne en Australie, est un joueur australo-américain de basket-ball. Il évolue au poste de meneur pour les Cavaliers de Cleveland de la National Basketball Association (NBA).

Biographie[modifier | modifier le code]

High School[modifier | modifier le code]

Irving joue à Montclair Kimberley Academy pendant ses deux années de lycée. Il réalise des statistiques de 26,5 points, 10,3 rebonds, 4,8 passes et 3,6 interceptions et devient le deuxième joueur de son lycée à marquer plus de 1 000 points. Il rejoint ensuite le St. Patrick's High School dans le New Jersey. Pendant l'été 2009, il est invité au prestigieux Boost Mobile Elite 24, à Rucker Park. Lors de la saison 2009-2010, sa dernière à St. Patrick, Kyrie Irving est considéré comme l'un des meilleurs lycéens du pays, terminant deuxième du classement du site Scouts.com et troisième de celui d'ESPN[1].

Le 20 janvier 2010, Irving est sélectionné pour intégrer la sélection nationale juniore. cette sélection américaine participe au Nike Hoop Summit de 2010, le 10 avril, à Portland, Oregon. Il est aussi invité au McDonald's All-American Game 2010 et au Jordan Brand Classic, où il est élu co-MVP avec Harrison Barnes. En juin 2010, Irving participe à la victoire de l'équipe des États-Unis lors du championnat des Amériques des moins de 18 ans (FIBA Americas U18 Championship) : il est le troisième marqueur de son équipe avec 13,6 et le meilleur passeur avec 2,6[2].

College[modifier | modifier le code]

Irving annonce sa décision de jouer pour les Blue Devils de l'université Duke le 22 octobre 2009 lors d'une émission sur ESPN-U[3]. Sous la direction de l'entraîneur Mike Krzyzewski, il débute la saison 2010-2011 avec des statistiques de 17,4 points - meilleur marqueur de son équipe -, 3,8 rebonds, 5,1 passes et 1,5 interceptions avec 53.2% aux tirs pendant ses huit matches de saison régulière[4]. Mais, lors de son huitième match, il se déchire un ligament de son orteil droit, ce qui le prive de presque la totalité de la saison. Il fait son retour sur le banc lors du tournoi NCAA, avec un temps de jeu limité. Duke termine finalement sa saison sur une défaite 93 à 77 face aux Wildcats de l'Arizona où évolue un autre prétendant aux premières places de la draft 2011, Derrick Williams. Ce dernier inscrit 35 points lors de ce Sweet Sixteen - huitième de finale ou aussi appelé demi-finales régionales - tandis que Irving inscrit 28 points, à 9 sur 15 aux tirs, et délivre 3 passes en 31 minutes[5].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Irving avec les Cavaliers de Cleveland

Irving annonce qu'il décide de ne pas disputer ses trois dernières saisons universitaires pour entrer à la draft NBA 2011. Il est choisi en première position par les Cavaliers de Cleveland[6],[7].

Il est le deuxième joueur né en Australie à être sélectionné à la première place d'une draft NBA après Andrew Bogut qui a été choisi à la draft NBA 2005 par les Bucks de Milwaukee.

Irving s'impose tout de suite comme le nouveau leader des Cavaliers en tournant à plus de 18 points en moyennes et en étant décisif. Deux fois dans la saison, il va marquer le panier de la victoire, face à Denver[8] et Boston[9].

Il ramène aussi les Cleveland Cavaliers dans la course aux playoffs mais la blessure d'Anderson Varejão à la mi-saison les fait chuter au classement.

À la fin de la saison, il remporte le titre de NBA Rookie of the Year[10] devant Ricky Rubio des Timberwolves du Minnesota et Kenneth Faried des Nuggets de Denver.

Irving participe au All-Star Game 2014 et remporte le titre de MVP avec 31 points et 14 passes décisives.

Le 28 février 2014, lors de la victoire des siens contre le Jazz de l'Utah, il réalise le premier triple-double de sa carrière avec 21 points, 10 rebonds et 12 passes décisives[11].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Irving est un meneur scoreur. C'est un très bon tireur à mi-distance comme à 3 points et il est très fort pour aller pénétrer dans la raquette et marquer des lay-up. C'est aussi un excellent dribbleur. C'est également un excellent défenseur

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Statistiques en matchs universitaires de Kyrie Irving[12]

Année Équipe Matches Titul. Min./m.  %tir  %3pts  %l-f rbds/m. pass/m. pts/m.
2010–2011 Duke 11 11 27,5 52,9 % 46,2 % 90,1 % 3,4 4,3 17,5
Total 11 11 27,5 52,9 % 46,2 % 90,1 % 3,4 4,3 17,5

Professionnelles[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Statistiques en match en saison régulière de Kyrie Irving[12]

Année Équipe Matches Titul. Min./m.  %tir  %3pts  %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
2011–12 Cleveland 51 51 30,5 46,9 39,9 87,2 3,7 5,4 1,1 0,4 18,5
2012–13 Cleveland 59 59 34,7 45,2 39,1 85,5 3,7 5,9 1,5 0,4 22,5
Total 110 110 32,8 45,9 39,4 86,2 3,7 5,7 1,3 0,4 20,6

Playoffs[modifier | modifier le code]

Durant sa jeune carrière, Kyrie Irving n'a encore jamais disputé de playoffs.

Records[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Kyrie Irving, officiellement recensés par la NBA sont [13]

Type statistique Saison régulière
Record Adversaire Date
Points en un match 44 Bobcats de Charlotte 5 avril 2014
Paniers marqués en un match 17 Hawks d'Atlanta 26 décembre 2013
Paniers tentés en un match 33 2 fois
Lancés francs réussis 14 Nets de Brooklyn 13 novembre 2012
Lancers francs tentés 14 Nets de Brooklyn 13 novembre 2012
Paniers à 3 points réussis 6 Bucks de Milwaukee 30 mars 2012
Paniers à 3 points tentés 12 76ers de Philadelphie 9 novembre 2013
Rebonds offensifs 4 2 fois
Rebonds défensifs 10 Jazz de l'Utah 28 février 2014
Rebonds totaux 10 Jazz de l'Utah 28 février 2014
Passes décisives 12 4 fois
Interceptions 5 2 fois
Contres 4 Bucks de Milwaukee 20 décembre 2013
Minutes jouées 48 76 de Philadelphie 9 novembre 2013

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
2011-2012* Cavaliers 5 144 280 $
2012-2013 Cavaliers 5 530 080 $
2013-2014 Cavaliers 5 607 240 $
Total Gains 16 281 600 $
2014-2015 Cavaliers 7 070 730 $

Note : * En 2011, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 5 150 000 $[14].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Irving est né à Melbourne, Victoria, Australie où son père Drederick Irving jouait en tant que professionnel pour les Bulleen Boomers. Il vit en Australie avant de venir aux États-Unis à l'âge de 2 ans. Il a la double nationalité, mais a choisi de jouer au basket-ball pour les États-Unis. Sa mère Elizabeth meurt quand il avait quatre ans. Très bon étudiant, il a promis à son père d'obtenir son diplôme à Duke en cinq ans pendant ses vacances.

Titres et trophées[modifier | modifier le code]

Il participe au 2010 McDonald All-American[15] et au 2010 Jordan Brand Classic dont il est élu co-MVP[15]. Il est nommé à la All-American First Team 2010 par la magazine ESPN Rise[16]. Il est également élu MVP du BBVA Rising Star Challenge de la saison 2011-2012, en compilant 34 points et 9 passes décisives dont 8/8 à 3 points.

Distinctions personnelles

Anecdotes[modifier | modifier le code]

Irving a participé en 2012 au spot publicitaire Uncle Drew pour la marque Pepsi, pour lequel il s'est grimé en vieillard pour aller défier de jeunes joueurs de basket-ball sur un terrain public du New Jersey[17]. Il a réalisé trois chapitres Uncle Drew en invitant des stars de la NBA comme Kevin Love, ainsi que Nate Robinson et Maya Moore, joueuse professionnelle féminine. Les épisodes ont fait plus de 15 millions de vues chez les internautes.

Le 28 février 2014, lors de la victoire des siens contre le Jazz de l'Utah, au milieu du 4e quart-temps, un fan rentre sur le terrain pour lui dire qu'il l'adore[18].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) « 2010 College Basketball Recruiting Rankings - ESPNU 100 », sur espn.go.com (consulté le 3 juillet 2011)
  2. (en) « 2010 FIBA Americas U18 Championship For Men », sur usabasketball.com (consulté le 3 juillet 2011)
  3. (en) Gabe Starosta, « Point guard Kyrie Irving commits to Duke », sur dukechronicle.com,‎ 23 octobre 2009 (consulté le 3 juillet 2011)
  4. (en) Jeff Goodman, « Irving's injury could be serious », sur foxsports.com,‎ 9 décembre 2010 (consulté le 3 juillet 2011)
  5. (en) « Derrick Williams, Arizona crush Duke's hopes to repeat as champions », sur espn.go.com,‎ 24 mars 2011 (consulté le 3 juillet 2011)
  6. « Irving en numéro 1 », sur lequipe.fr, L'Équipe,‎ 24 juin 2011 (consulté le 24 juin 2011)
  7. (en) « Cleveland Cavaliers select Kyrie Irving as first overall pick in NBA draft », sur guardian.co.uk,‎ 24 juin 2011 (consulté le 3 juillet 2011)
  8. « Denver – Cleveland : Irving plus clutch que Lawsone », sur basketusa.fr, BasketUSA,‎ 22 février 2012 (consulté le 2 septembre 2012)
  9. « Kyrie Irving terrasse les Celtics à 3 secondes de la fin », sur basketusa.fr, BasketUSA,‎ 30 janvier 2012 (consulté le 2 septembre 2012)
  10. « Irving officiellement Rookie de l'année », sur basketusa.fr, BasketUSA,‎ 15 mai 2012 (consulté le 15 mai 2012)
  11. Jérôme Knoepffler, « Cleveland – Utah : premier triple double en carrière pour Kyrie Irving », basketusa.com,‎ 1er mars 2014 (consulté le 1er mars 2014)
  12. a et b (en) « stats universitaires », sur basketball-reference.com,‎ 2012 (consulté le 10 mai 2012)
  13. (en) « Kyrie Irving : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 28 février 2014)
  14. (en) « Salaires moyen NBA », sur basketusa.com (consulté en 2012)
  15. a et b (en) « Kyrie Irving », sur goduke.com (consulté le 3 juillet 2011)
  16. (en) « Ronnie Flores », sur rise.espn.go.com,‎ 22 avril 2010 (consulté le 4 juillet 2011)
  17. La vidéo sur un site de divertissement.
  18. Fabrice Auclert, « Un spectateur saute sur Kyrie Irving en plein match », basketusa.com,‎ 1er mars 2014 (consulté le 1er mars 2014)