Glen Rice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Rice.
Glen Rice Portail du basket-ball
Glen Rice 1989 National Champions.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Glen Anthony Rice
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance
Flint, Michigan
Taille 2,01 m
Poids 98 kg
Situation en club
Numéro 41
Poste Ailier-arrière
Carrière universitaire ou amateur
1985-1989 Wolverines du Michigan
Draft NBA
Année 1989
Position 4e
Franchise Heat de Miami
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1989-1990
1990-1991
1991-1992
1992-1993
1993-1994
1994-1995
1995-1996
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
Hornets de Charlotte
Hornets de Charlotte
Hornets de Charlotte
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Knicks de New York
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Clippers de Los Angeles
13,6
17,4
22,3
19,0
21,1
22,3
21,6
26,8
22,3
17,5
15,9
12,0
8,6
9,0
3,7

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Glen Anthony Rice (né le 28 mai 1967, à Flint, Michigan) est un ancien joueur américain de basket-ball de la NBA. Rice, qui fut à trois reprises NBA All-Star jouait au poste d'ailier et était réputé pour son shoot à trois points et se classe au 4e rang de l'histoire de la NBA pour le nombre de tirs à 3-points inscrits en carrière avec 1559 tirs réussis en 15 années de carrière. Rice fait partie des joueurs ayant remporté un titre NCAA et un titre NBA. Individuellement, il a remporté le titre de Most Outstanding Player en 1989 et de MVP du All-Star Game 1997.

Carrière universitaire[modifier | modifier le code]

Rice évolua en NCAA pour l'université du Michigan durant 4 saisons (1985-1989), étant titulaire lors de 3 d'entre elles. Il est devenu le meilleur marqueur de l'histoire de l'école avec 2442 points. Il mena Michigan au titre de champions NCAA 1989, inscrivant un total de 184 points lors du tournoi final, un record qui tient toujours[1]. Rice fut également élu Most Outstanding Player et fut élu par Associated Press dans la All-America second-team. À l'issue de son année junior, il fut présélectionné pour faire partie de l'équipe américaine participant aux Jeux olympiques d'été de 1988, mais ne fut pas retenu dans la sélection finale[2]. Le 20 février 2005, le maillot numéro 41 de Rice fut retiré lors d'une cérémonie à la Michigan's Crisler Arena[3].

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

Après avoir débuté sa saison senior en étant prévu d'être sélectionné au milieu du premier tour de la draft, à la suite de sa performance au tournoi final NCAA, sa progression fut fulgurante au point d'être choisi au quatrième rang de la draft 1989 par le Heat de Miami, alors dans la deuxième saison de leur existence. Ceux-ci avaient besoin de renforts offensifs alors qu'ils avaient fini à la dernière place au nombre de points marqués lors de leur saison inaugurale en 1988-1989.

À Miami, après avoir inscrit 13,6 points par match lors de sa saison rookie, Rice inscrivit 17,4 points de moyenne lors de sa saison sophomore. Sa moyenne de points lors des quatre saisons suivantes se stabilisa autour des 20 points, connaissant un pic à 22,3 points en 1991-1992. Lors de ces six années passées sous le maillot de Miami, Glen Rice et le Heat ne se qualifièrent que deux fois pour les playoffs en perdant à chaque fois au premier tour de la conférence Est.

À quelques jours du début de la saison 1995-1996, Rice fut transféré aux Hornets de Charlotte en compagnie de Matt Geiger, en échange du pivot Alonzo Mourning. Ce fut un transfert bénéfique pour les deux équipes, Mourning redevenant All-Star et Rice accomplissant la première de ces trois apparitions consécutives au All-Star Game, dont l'édition 1997, où il fut nommé MVP.

En 1999, Rice fut de nouveau transféré avec J.R. Reid, cette fois aux Lakers de Los Angeles en échange de Eddie Jones et Elden Campbell ; il était considéré comme la pièce manquante du puzzle des Lakers pour rejoindre les Finales NBA. Alors que les Lakers s'inclinèrent face aux Spurs de San Antonio lors des playoffs 1999, où Rice n'eut pas un grand rôle, il fut un membre important de l'équipe qui remporta le titre de champion NBA en 2000 face aux Pacers de l'Indiana.

Rice disputa 15 saisons NBA de 1989 à 2004. Il fut All-Star à trois reprises et termina sa carrière avec une moyenne de 18,3 points et 4,4 rebonds en 1000 rencontres de saison régulière avec le Heat de Miami, les Hornets de Charlotte, les Lakers de Los Angeles, les Knicks de New York, les Rockets de Houston et les Clippers de Los Angeles. Il compila 18 336 points au total. Rice se classa au 3e rang des meilleurs marqueurs lors de la saison 1996-1997 derrière Michael Jordan et Karl Malone avec une moyenne de 26,8 points par match.

Rice joua aussi 55 matches de playoff, inscrivant 16,1 points et 4,5 rebonds. Il marqua 16,3 points en 3 All-Star Games.

Au début de sa carrière, Rice était le leader offensif du Heat et des Hornets. Quand il fut transféré aux Lakers, il devint la troisième option offensive derrière Shaquille O'Neal et Kobe Bryant. Lors de la conquête du titre de champion NBA avec les Lakers en 2000, il mena l'équipe conjointement avec Bryant et O'Neal.

Après avoir conquis le titre avec les Lakers, Rice fut transféré aux Knicks de New York où il eut un rôle de sixième homme.

Sa consécration personnelle en NBA intervint quand il fut désigné MVP du All-Star Game 1997, qui coïncida avec la commémoration du cinquantième anniversaire de la NBA. Lors du match, il battit le record du nombre de points inscrits en un quart-temps et en une mi-temps au All-Star Game (avec 20 points lors du troisième quart-temps et 24 points en seconde mi-temps). Il remporta également le Three-Point Shootout lors du All-Star Game 1995 à Phoenix.

La meilleure performance offensive de Rice fut de 56 points le 15 avril 1995 alors qu'il jouait pour le Heat face au Magic d'Orlando de Shaquille O'Neal. Rice transforma 20 de ses 27 shoots, dont un 7/8 à 3-points. Ces 56 points furent la meilleure performance offensive de la saison 1994-1995.

Rice demeure le meilleur marqueur des Hornets avec une moyenne de 23,5 points par match. Bien qu'il n'ait joué que 79 des 82 matches, il fut leader de la NBA au nombre de minutes jouées en 1997 (3362). Lors de cette même saison, il fut aussi leader au pourcentage à 3-points (47,0%).

Vers la fin de sa carrière, il connut des problèmes de poids (entraînant des blessures aux genoux) et devint trop lent pour suivre le rythme imposé par les jeunes talents de la NBA.

Transferts NBA[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Universitaire
En franchise
Distinctions personnelles

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Rice claims scoring mark » (consulté en 2007-02-25)
  2. (en) « Thompson makes cuts » (consulté en 2007-02-25)
  3. (en) « Blue retires Rice's jersey » (consulté en 2007-02-25)

Liens externes[modifier | modifier le code]