Elvin Hayes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Elvin Hayes Portail du basket-ball
Elvin Hayes – Bullets (1).jpeg
Elvin Hayes en 1975
Fiche d’identité
Nom complet Elvin Ernest Hayes
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 17 novembre 1945 (68 ans)
Rayville, Louisiane
Taille 2,06 m (6 9)[1]
Poids 107 kg (235 lb)[1]
Situation en club
Numéro 11, 44
Poste Ailier fort / Pivot
Carrière universitaire ou amateur
1965-1968 Cougars de Houston
Draft NBA
Année 1968
Position 1er
Franchise Rockets de San Diego
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1968-1969
1969-1970
1970-1971
1971-1972
1972-1973
1973-1974
1974-1975
1975-1976
1976-1977
1977-1978
1978-1979
1979-1980
1980-1981
1981-1982
1982-1983
1983-1984
Rockets de San Diego
Rockets de San Diego
Rockets de San Diego
Rockets de Houston
Bullets de Baltimore
Capital Bullets
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
22,7
22,2
23,3
21,5
18,5
17,3
19,6
19,2
20,8
17,7
20,7
21,0
17,7
15,6
16,4
14,6
National Collegiate Basketball Hall of Fame 2006
Basketball Hall of Fame 1990

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Elvin Ernest Hayes (né le 17 novembre 1945 à Rayville, Louisiane) est un ancien joueur professionnel américain de basket-ball. Il figura parmi les 50 meilleurs joueurs du cinquantenaire de la NBA[2].

A l'université[modifier | modifier le code]

Le 20 janvier 1968, le Big E, son surnom, et les Cougars de Houston affrontent Lew Alcindor (connu ensuite sous le nom de Kareem Abdul-Jabbar) des Bruins d'UCLA dans le premier match universitaire retransmis sur une chaîne nationale. Devant une assistance record de 52 693 fans à l'Astrodome de Houston, Hayes marque 39 points et prend 15 rebonds tout en tenant Alcindor à seulement 15 points et permettant la victoire 71-69 sur les californiens pour briser une série de 47 victoires consécutives des Bruins dans le « Match du siècle ». Cette rencontre vaut certainement à Elvin Hayes de recevoir le trophée de College Player of the Year.

De 1966 à 1968, Hayes est le meilleur marqueur de Houston avec 27,2 , 28,4 puis 36,8 points par match.

En NBA[modifier | modifier le code]

Hayes entre en National Basketball Association (NBA) aux Rockets de San Diego en 1968 et atteint la marque de 54 points face aux Pistons de Detroit le 11 novembre durant son année rookie. Il mène la ligue au rang des scoreurs avec 28,4 points et est nommé dans la NBA All-Rookie Team.

En 1972, Hayes est transféré aux Bullets de Baltimore, où il reste neuf saisons. Après le déménagement des Bullets à Washington D.C., il fait équipe avec Wes Unseld pour former un duo dominateur sous les panneaux pour conduire l'équipe trois fois aux Finales NBA (1975, 1978, et 1979. Il remporta le titre 1978 face aux Supersonics de Seattle.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Dans sa carrière, Hayes marque 27 313 points, (8e total de tous les temps à la date de 2010) et glané 16 279 rebonds, (6e meilleure performance). Il reste le meilleur marqueur de l'histoire de Washington avec 15 551 points[3] . Il est sélectionné 12 fois de suite pour le NBA All-Star Game de 1969 à 1980.

Il est élu au Basketball Hall of Fame en 1990[4].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Elvin Hayes », sur nba.com (consulté en 15 février 2011)
  2. (en) « 50 greatest players in NBA history », sur www.nba.com, NBA
  3. (en)« Washington Wizards Career Leaders »
  4. (en) « Hall of Famers - Elvin E. Hayes », sur hoophall.com (consulté en 15 février)

Liens externes[modifier | modifier le code]