Lamar Odom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Odom.
Lamar Odom Portail du basket-ball
LamarOdomLakers.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Lamar Joseph Odom
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 6 novembre 1979 (34 ans)
Jamaica, New York
Taille 2,08 m (6 10)
Poids 104 kg (229 lb)
Situation en club
Poste Ailier fort, Ailier
Carrière universitaire ou amateur
1998-1999 Rams de Rhode Island
Draft NBA
Année 1999
Position 4e
Franchise Clippers de Los Angeles
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2014
2014
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Clippers de Los Angeles
Heat de Miami
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Lakers de Los Angeles
Mavericks de Dallas
Clippers de Los Angeles
Saski Baskonia
Knicks de New York
16,6
17,2
13,1
14,6
17,1
15,2
14,8
15,9
14,2
11,3
10,8
14,4
06,6
04,0
02,0
DNP
Sélection en équipe nationale **
2004-2010 Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Lamar Joseph Odom est un joueur américain de basket-ball né le 6 novembre 1979 à Jamaica, New York. Double champion de la NBA avec les Lakers de Los Angeles, en 2009 et 2010, il obtient une médaille d'or lors du Championnat du monde 2010 et une médaille de bronze aux Jeux olympiques d'été de 2004 avec la sélection des États-Unis.

Carrière en NBA[modifier | modifier le code]

Clippers de Los Angeles (1999-2003)[modifier | modifier le code]

Après trois saisons à l'université du Rhode Island, Odom se déclare candidat à la draft 1999. Il ne termine pas son cursus universitaire (il lui manque son année de senior) mais est choisi en quatrième position par les Clippers de Los Angeles. Odom réussit une très bonne première saison avec en moyenne 16,6 points, 7,8 rebonds et 4,2 passes par rencontre.

En 2002, Lamar avoue en pleurant qu'il consomme de la marijuana et qu'il enfreint les règles de la NBA. Il passera quelques mois dans un centre de désintoxication. Suite à cette histoire, il semblait destiné à vivre une carrière en demi-teinte.

Heat de Miami (2003-2004)[modifier | modifier le code]

Arrivant à la fin de son contrat avec les Clippers, il décide de signer au Heat de Miami avec un contrat de six ans et 65 millions de dollars. Odom qui commençait à végéter avec les Clippers réalise une très bonne saison en Floride avec en moyenne 17,1 points, 9,7 rebonds et 4,1 passes par rencontre. Cette belle saison personnelle est à l'unisson de celle de Miami qui, avec un très jeune effectif (Caron Butler, Dwyane Wade), réussit à atteindre les play-offs et même à rivaliser avec les meilleurs.

Lakers de Los Angeles (2004-2011)[modifier | modifier le code]

Lamar Odom sous le maillot des Lakers

À la fin de cette saison prometteuse, Miami décide de réorganiser son équipe pour obtenir le pivot Shaquille O'Neal. Cela passe par le transfert d'Odom avec Caron Butler et Brian Grant vers les Lakers de Los Angeles.

Odom débarque aux Lakers aux côtés de la star Kobe Bryant. La première saison est catastrophique (pas de play-offs) malgré de bonnes statistiques (15,2 points et 10,2 rebonds par match en 64 rencontres). La saison suivante, Odom complète son jeu avec Phil Jackson au poste d'entraîneur. Il réussit des statistiques équilibrées : 14,8 points, 9,3 rebonds et 5,5 passes décisives par match avec un temps de jeu moyen de 40,3 minutes. Les Lakers sont éliminés des play-off en 7 rencontres par les Suns de Phoenix. La saison 2006-2007 ressemble à la précédente : Odom augmente légèrement ses statistiques personnelles mais les Lakers sont toujours éliminés au premier tour par les Suns. Lors de la saison 2007-2008 le pivot Kwame Brown est envoyé aux Grizzlies de Memphis en échange de la star ibérique Pau Gasol pour remplacer Andrew Bynum blessé. Les deux intérieurs s'entendent bien et Odom enregistre le second double-double de moyenne dans sa carrière. Les Lakers vont en finale NBA où ils se font battre par les Celtics de Boston en 6 manches.

Lors de la saison 2008-2009, Odom apparaît au camp d'entraînement de pré-saison hors de forme. L'entraîneur Phil Jackson le critique et décide de le placer sur le banc. Lors des premiers mois, Odom apporte un plus en sortant du banc mais ses statistiques sont en baisse avec son temps de jeu limité. Suite à la nouvelle blessure du pivot Andrew Bynum, Gasol devient pivot titulaire et Odom intérieur titulaire. Ensemble, ils mènent, aux côtés de Kobe Bryant, l'équipe jusqu'au titre NBA après une série victorieuse face au Magic d'Orlando (4 victoires à une) en finales NBA.

Lamar Odom est membre de l'équipe de basket aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004. Il fait partie de la première équipe composée de joueurs NBA à perdre un match aux Jeux olympiques. En dépit de tous ses efforts, Lamar Odom ne remporte que la médaille de bronze.

Mavericks de Dallas (2011-2012)[modifier | modifier le code]

En 2011, après la fin du lockout et la reprise des transferts Lamar Odom est envoyé dans l'équipe des champions en titre, les Dallas Mavericks, contre 8,9 millions de dollars et quelques tours de draft[1].

Clippers de Los Angeles (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Le 29 juin 2012, il s'engage officiellement avec les Clippers de Los Angeles le club de ses débuts[2].

Saski Baskonia (début 2014)[modifier | modifier le code]

Le 18 février 2014, il signe en Espagne, à Vitoria-Gasteiz pour le Saski Baskonia Laboral Kutxa et s'engage pour deux mois en remplacement de Lamont Hamilton[3]. Il rejoint ainsi l'ancien joueur NBA, Andrés Nocioni et les Français Thomas Heurtel et Fabien Causeur. Lors de son premier match avec l'équipe espagnole, il prend un rebond, fait une passe décisive et contre un ballon en six minutes de jeu ; il ne peut empêcher la défaite des siens contre Málaga pour le compte de la 8e journée du Top 16 de l'Euroligue[4]. Mais, le 12 mars, il revient aux États-Unis pour soigner ses problèmes aux lombaires et ainsi consulter un spécialiste du dos[5].

Knicks de New York[modifier | modifier le code]

Le 16 avril 2014, dernier jour de la saison régulière, Odom signe un contrat de deux ans avec les Knicks de New York[6],[7]. En juillet, son contrat est résilié par la franchise new-yorkaise[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Lamar Odom a eu 3 enfants avec Liza Morales : Destiny, L.J., et Jayden. Ce dernier est mort, le 29 juin 2006, à l'âge de 6 mois et demi de suffocation en plein sommeil, le même jour que la grand-mère d'Odom. Il lui a fallu de longues heures, à l'hôpital, avant de pouvoir lâcher son enfant.

En 2005, lui et le rappeur Ali Vegas fondent le label Rich Soil Entertainment[9], qui fit sortir le premier album d'Ali Vegas[10].

Sa mère est morte d'un cancer quand il avait 12 ans.

Il s'est marié le 27 septembre 2009 avec la star de télé réalité américaine Khloé Kardashian. Il est accusé de prendre de la drogue. En décembre 2013, Khloé Kardashian demande le divorce[11].

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

En franchise[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

En 2005, il joue son propre rôle dans l'épisode 2 de la saison 2 d'Entourage.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Lamar Odom dealt to Dallas », sur espn.go.com,‎ 12 décembre 2011.
  2. Théophile Haumesser, « Odom officiellement aux Clippers, Griffin prolongé ? », sur Basketsession.com,‎ 30 juin 2012 (consulté le 30 juin 2012).
  3. « Lamar Odom pige à Vitoria », lequipe.fr,‎ 18 février 2014.
  4. Emmanuel Laurin, « Lamar Odom effectue des débuts très discrets avec Vitoria », sur basketusa.com,‎ 28 février 2014.
  5. Jérémy Le Bescont, « Lamar Odom (déjà) de retour aux Etats-Unis », sur basketusa.com,‎ 12 mars 2014.
  6. (en) « Knicks Sign Lamar Odom For Remainder Of The Season », sur Knicks now,‎ 16 avril 2014.
  7. Emmanuel Laurin, « Les Knicks ont signé Lamar Odom pour la saison prochaine », sur basketusa.com,‎ 17 avril 2014.
  8. (en) Ian Begley, « Lamar Odom waived by Knicks », sur espn.go.com,‎ 12 juillet 2014.
  9. (en) Liz Robbins, « Tested by Hardship, Odom Presses On With a Survivor’s Instinct », The New York Times,‎ 31 décembre 2006 (consulté le 20 mars 2009).
  10. (en) Shaheem Reid, Joseph Patel, « Amerie Drops Mixtape 'Love'; Styles P Goes It Alone », MTV News,‎ 22 février 2007 (consulté le 20 mars 2009).
  11. (en) « Khloe Kardashian filing for divorce from Lamar Odom, reports say », Fox News,‎ 13 décembre 2013.
  12. « Odom sixième homme de l'année », sur eurosport.fr, Eurosport,‎ 20 avril 2011 (consulté le 20 avril 2011).
  13. (en) « Lakers' Lamar Odom top sixth man », sur espn.go.com, ESPN,‎ 20 avril 2011 (consulté le 20 avril 2011).