Corey Brewer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brewer.
Corey Brewer Portail du basket-ball
20140101 Corey Brewer.JPG
Fiche d’identité
Nom complet Corey Wayne Brewer
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (29 ans)
Portland, Tennessee
Taille 2,06 m (6 9)
Poids 84 kg (185 lb)
Surnom Drunken Dribbler
Situation en club
Club actuel Drapeau : États-Unis Rockets de Houston
Numéro 33
Poste Ailier, Arrière
Carrière universitaire ou amateur
2004-2007 Gators de la Floride
Draft NBA
Année 2007
Position 7e
Franchise Timberwolves du Minnesota
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014
2014-2015
Timberwolves du Minnesota
Timberwolves du Minnesota
Timberwolves du Minnesota
Timberwolves du Minnesota
Mavericks de Dallas
Nuggets de Denver
Nuggets de Denver
Timberwolves du Minnesota
Timberwolves du Minnesota
Rockets de Houston
05,8
06,2
13,0
08,6
05,3
08,9
12,1
12,3
10,5
11,9

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.

Corey Wayne Brewer est un joueur américain de basket-ball, né le 1986-03-05 à Portland, Tennessee. Surnommé Drunken Dribbler (dribbleur saoul), cet ailier fait 2,06 m pour 84 kg et joue en NBA aux Rockets de Houston.

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant ses trois années universitaires, il remporte les titres NCAA 2006 et 2007 avec les Gators de la Floride. Brewer est nommé meilleur joueur du Tournoi NCAA 2007 (Most Outstanding Player).

Le 28 juin 2007, il est drafté par les Timberwolves du Minnesota au septième rang du premier tour de la draft NBA 2007. Du fait que le numéro 2 soit retiré à Minnesota, en hommage à Malik Sealy, Brewer choisit de prendre le numéro 22. Il adopte officiellement ce numéro lors de la summer league de Las Vegas, au Nevada.

Le 1er décembre 2008, il souffre d'une déchirure des ligaments croisés du genou droit et doit manquer le reste de la saison[1].

Le 22 février 2011, il est transféré aux Knicks de New York dans un transfert entre trois équipes qui inclut le départ des Nuggets de Denver de Carmelo Anthony à New York. Le 1er mars 2011, il est coupé par les Knicks sans avoir joué un seul match avec eux.

Le 3 mars 2011, il signe un contrat de trois ans et huit millions de dollars avec les Mavericks de Dallas. Il remporte le titre de Champion NBA avec les Mavericks qui battent le Heat de Miami en six matchs lors des Finales NBA 2011.

Le 13 décembre 2011, Brewer et Rudy Fernández sont transférés aux Nuggets de Denver contre un second tour de draft.

Le 12 juillet 2013, il retourne chez les Timberwolves de Minnesota et signe un contrat de trois ans et quinze millions de dollars.

Le 11 avril 2014, lors de la victoire des siens 112 à 110 contre les Rockets de Houston, Corey Brewer bat son record de points en carrière et égale le record de franchise de Kevin Love avec 51 points à son compteur[2]. Mais, ce record est battu le 13 janvier 2015 par Maurice Williams qui marque 52 points contre les Pacers d'Indiana[3]. Il rejoint Michael Jordan, Allen Iverson et Rick Barry parmi les joueurs à avoir réalisé un match à plus de cinquante points et six interceptions.

Le 19 décembre 2014, Brewer est transféré aux Rockets de Houston dans un transfert entre trois équipes, incluant également les Timberwolves et les Sixers de Philadelphie[4]. Trois jours plus tard, il fait ses débuts avec les Rockets contre les Trail Blazers de Portland ; en 23 minutes, en étant remplaçant, il termine avec 12 points, 4 rebonds, 4 passes décisives, 5 interceptions et un contre remporte le match 110 à 95. Le 1er février 2015, il réalise le meilleur match de sa saison lors de la victoire des siens 98 à 76 contre les Raptors de Toronto en terminant la rencontre avec 26 points et 10 rebonds. Avec les Rockets, Brewer participe à ses quatrièmes playoffs.

Le 3 juillet 2015, il resigne avec les Rockets pour trois ans et 24 millions de dollars[5].

Records personnels et distinctions[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Corey Brewer, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[6] :

Type de statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points 51 Rockets de Houston 22 @ Mavericks de Dallas
Paniers marqués 19 Rockets de Houston 11 avril 2014 8 @ Mavericks de Dallas 26 avril 2015
Paniers tentés 30 Rockets de Houston 11 avril 2014 16 Warriors de Golden State
Paniers à 3 points réussis 6 Lakers de Los Angeles
@ Spurs de San Antonio

3 3 fois
Paniers à 3 points tentés 9 @ Mavericks de Dallas 11 Warriors de Golden State 23 avril 2013
Lancers francs réussis 11 Rockets de Houston 11 avril 2014 5 @ Warriors de Golden State
Lancers francs tentés 15 Rockets de Houston 11 avril 2014 8 @ Warriors de Golden State 28 avril 2013
Rebonds offensifs 6 @ Grizzlies de Memphis 2 3 fois
Rebonds défensifs 14 @ Hawks d'Atlanta 4 @ Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
26 avril 2015
Rebonds totaux 18 @ Hawks d'Atlanta 6 décembre 2007 5 @ Mavericks de Dallas 26 avril 2015
Passes décisives 9 Lakers de Los Angeles 3 Warriors de Golden State 23 avril 2013
Interceptions 6 4 fois 3 @ Lakers de Los Angeles
Warriors de Golden State

Contres 3 5 fois 1 4 fois
Balles perdues 7 Bucks de Milwaukee 3 @ Warriors de Golden State
Minutes jouées 48 @ Mavericks de Dallas 32 @ Mavericks de Dallas 26 avril 2015

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fabrice Auclert, « Les croisés pour Corey Brewer », sur basketusa.com (consulté le 2 décembre 2008)
  2. Dimitri Kucharczyk, « Minnesota – Houston : le grand soir de Corey Brewer (51 points) », sur basketusa.com (consulté le 12 avril 2014)
  3. Jeremy Le Bescont, « Mo Williams (52 points) explose la défense des Pacers ! », sur basketusa.com (consulté le 14 janvier 2015)
  4. Arnaud Gelb, « Corey Brewer échangé chez les Rockets », sur basketusa.com (consulté le 19 décembre 2014)
  5. Dimitri Kucharczyk, « Corey Brewer reste à Houston pour 24 millions de dollars sur trois ans », sur basketusa.com,‎
  6. (en) « Corey Brewer : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 3 mai 2015)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :