John Thompson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thompson.
John Thompson Portail du basket-ball
Ronald Reagan with John Thompson, Patrick Ewing.jpg
John Thompson (à gauche) en 1984, avec Ronald Reagan au centre et Patrick Ewing à droite
Fiche d’identité
Nom complet John Robert Thompson, Jr.
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 2 septembre 1941 (73 ans)
Washington D.C. (États-Unis)
Taille 2,08 m (6 10)
Poids 122 kg (268 lb)
Surnom The Caddy
Situation en club
Numéro 5, 18
Poste Pivot
Carrière universitaire ou amateur
1960-1964 Hoyas de Georgetown
Draft NBA
Année 1964
Position Non drafté
Franchise Celtics de Boston
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1964-1965
1965-1966
Celtics de Boston
Celtics de Boston
3,6
3,2
Carrière d’entraîneur
1966-1972
1972-1999
1976
1988
St. Anthony HS
Hoyas de Georgetown (NCAA)
États-Unis (assistant)
États-Unis
Basketball Hall of Fame 1999

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

John Thompson Jr. (né le 2 septembre 1941 à Washington, DC) est l'ancien entraîneur de l'équipe universitaire NCAA de basket-ball de Georgetown (surnommés les « Hoyas »). C'est aussi un double champion NBA (1965 et 1966) avec les Celtics de Boston. Pivot de 2m08, il est la doublure de Bill Russell, d'où son surnom The Caddy.

L'ensemble de la carrière de John Thompson a fait de lui un des premiers entraîneurs noirs respectés et en 1999 il est intronisé au Naismith Memorial Basketball Hall of Fame en qualité d'entraîneur[1].

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Thompson est né et a grandi à Washington D.C. et est un catholique pratiquant[2]. Enfant, sa mère a insisté pour l'envoyer dans des écoles catholiques pour leurs possibilités d'éducation et leurs défis académiques. À la Archbishop Carroll High School , Thompson a été sélectionné pour jouer dans trois matchs consécutifs du Championnat de la ville (1958-60). En 1959, l'équipe de Carroll avec Thompson, Monk Malloy, George Leftwich et Tom Hoover ont battu Cardozo 79-52. Au cours de son année senior, Thompson amène l'équipe de Carroll à une série de 24 victoires sans défaites, poursuivant la série de 48 victoires consécutives. Carroll termine la saison 1960 invaincue avec une victoire de 57-55 sur Sainte-Catherine dans le tournoi Knights of Columbus, Thompson marque quinze pour les Lions. Thompson termine la saison comme meilleur scoreur de la Conférence catholique de Washington (Washington Catholic Athletic Conference) avec une moyenne de vingt et un points par match.

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Universitaire[modifier | modifier le code]

Après avoir été diplômé de l'Archbishop Carroll High School , Thompson a poursuivi à Providence College où il joue dans l'équipe des Friars de Providence qui gagnent le National Invitation Tournament de 1963. L'année suivante il fait partie de l'équipe qui fut éliminé au premier tour du Championnat NCAA de basket-ball 1964. Lors de sa dernière année en 1964 il est nommé dans le All-America team NCAA. Thompson est leader de tous les temps pour les Friars pour les points marqués, la moyenne de points et le pourcentage de tirs réussis, et la deuxième pour les rebonds. Actuellement, Thompson est onzième performer de tous les temps du Providence College, quatrième meilleur marqueur moyenne, sixième en pourcentage de tirs réussis, et la troisième aux rebonds.

Professionnelle en NBA[modifier | modifier le code]

Lors de la draft 1964 du 4 mai, les Celtics de Boston le sélectionne lors du troisième tour, en vingt-cinquième position[3]. Lors de sa première année à Boston il joue 64 matchs pour un temps de jeu de 10 minutes par match. Lors de sa seconde saison il ne jouera que 10 matchs. Les deux années il ne participe qu'à trois match de playoffs. Avec ses 2,08 m (6 10) pour 122 kg (268 lb), il soutient Bill Russell, le pivot des Celtics, et remporte deux championnats. Surnommé The Caddy pour son rôle secondaire par rapport à Russell, sa carrière en tant que joueur n'est pas exceptionnelle et il prend sa retraite en 1966, bien que le 30 avril 1966 lors de la Draft d'expansion NBA 1966 il est sélectionné par les Bulls de Chicago, avec lesquels il ne jouera jamais[4] pour commencer une carrière avec beaucoup plus de succès dans le coaching.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Georgetown[modifier | modifier le code]

Quand il prend en main l'effectif des Hoyas, l'équipe sort d'une saison minable enregistrant un triste record de 3 victoires pour 23 défaites. Thompson fait rapidement progresser l'équipe qui entre dans les 3 ans dans le tournoi final NCAA.
Pendant les 27 années qui suivent, il gagne 71.4% des matchs et enchaîne 24 apparitions au tournoi final. Entre 1979 et 1992, les Hoyas atteignent le Final Four à 3 reprises : 1982,1984 et 1985.
En 1984, il mène l'université à son premier titre manquant de très peu le doublé en 1985.

Pendant sa carrière, le gourou de Georgetown forme de grands joueurs comme Patrick Ewing, Alonzo Mourning, Dikembe Mutombo et Allen Iverson. 26 de ses élèves sont sélectionnés à la Draft NBA dont 8 au premier tour, et 2 en première position (First pick) : Ewing en 1985 par les Knicks de New York et Iverson par les 76ers de Philadelphie en 1996.

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

John Thompson est entraîneur-assistant pour la médaille d'or aux JO de 1976 de la sélection américaine. Entraîneur en chef pour les JO de 1988, l'équipe est battue en demi-finale par l'URSS 82 à 76 et n'atteint que la troisième marche du podium grâce à l'ultime victoire sur l'Australie et reste très blessé par cette contre performance.

Fin de carrière[modifier | modifier le code]

Il se retire soudainement de la compétition en 1999, invoquant des soucis familiaux. Il entre alors au Basketball Hall of Fame dans les mois qui suivent comme entraîneur[1]. Son fils aîné, John Thompson III, est l'entraineur actuel des Hoyas.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Thompson détient toujours de nombreux records de la conférence NCAA du Big East :

  • 231 victoires dont 198 en saison régulière
  • 7 titres de meilleure équipe de la conférence
  • 7 titres de meilleur entraîneur de l'année

Commentateur sportif[modifier | modifier le code]

Après avoir quitté le statut d'entraîneur, Thompson continue d'être actif dans le basket-ball en tant que commentateur à la fois professionnel (principalement pour la TNT) et universitaires. Il a accueilli le John Thompson Show, un talk-show sportif sur ESPN 980 (anciennement Sport Parlez-980) à Washington, Thompson est peut-être mieux connu pour commencer ses entretiens avec le célèbre : « Permettez-moi de vous poser une question ... ». Thompson a signé un contrat à vie avec Clear Channel Radio et Sportstalk 980 en février 2006. Il continue à passer beaucoup de temps autour du programme de basketball de Georgetown.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en)« Hall of Famers », sur Naismith Memorial Basketball Hall of Fame (consulté le 11 octobre 2012)
  2. (en)Ralph Wiley, « Darth Vader of G'Town », sur espn.go.com (consulté le 11 octobre 2012)
  3. (en)« 1964 NBA Draft », sur basketball-reference.com (consulté le 11 octobre 2012)
  4. (en)« 1966 NBA Expansion Draft », sur basketball-reference.com (consulté le 11 octobre 2012)