Jacques Perrier (basket-ball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jacques Perrier (homonymie).
Jacques Perrier Portail du basket-ball
Jacques Perrier.jpg
Carte d'accréditation de Jacques Perrier aux JO de Londres en 1948
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 12 octobre 1924 (89 ans)
Bagnolet (Seine)
Taille 1,78 m (5 10)
Situation en club
Poste arrière
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
Hirondelles des Coutures
Sélection en équipe nationale **
1946-1952 Drapeau : France France (50 sél) 354
Carrière d’entraîneur
Hirondelles des Coutures
Clermont UC

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Jacques Perrier, né le 12 octobre 1924 à Bagnolet (Seine), est un joueur et entraîneur français de basket-ball, évoluant au poste d'arrière.

Biographie[modifier | modifier le code]

En club, Perrier évolue sous les couleurs des Hirondelles des Coutures, un patronage paroissial catholique affilié à la Fédération sportive de France (FSF)[1]. Il est champion de France militaire en 1947.

Il participe avec l'équipe de France de basket-ball aux Championnats d'Europe 1946 et 1947, terminant respectivement aux quatrième et cinquième places. En 1948, Perrier remporte la médaille d'argent aux Jeux olympiques d'été à Londres puis termine sixième du Championnat du monde de basket-ball masculin 1950. Il joue à cinquante reprises pour l'équipe de France entre 1946 et 1952, marquant 354 points : première sélection le 21 janvier 1946 à Prague contre la Tchécoslovaquie, dernière sélection le 03 décembre 1952 à Paris contre la Belgique[2].

Il devient ensuite entraîneur national de la FSF de 1947 à 1956 et entraîneur des Hirondelles des Coutures et du Clermont UC. Il remporte un championnat de France de l'Union française des œuvres laïques d’éducation physique (UFOLEP) en 1963. Chevalier de l'Ordre national du Mérite le 12 mai 1999[3], il est élu à l'Académie du basket-ball français en 2006 avant de recevoir la médaille Robert Busnel, plus haute distinction de la Fédération française de basketball (FFBB)[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

  • Champion de France militaire en 1947 (en tant que joueur) ;
  • Champion de France UFOLEP en 1963 (en tant qu'entraîneur).

Équipe de France[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'or de la FFBB en 1949[2] ;
  • Médaille de bronze de la Jeunesse et des Sports en 1949 ;
  • Chevalier de l'Ordre national du Mérite en 1999 ;
  • Membre de l'Académie du basket-ball français en 2006 ;
  • Médaille Robert Busnel en 2008.
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabien Grœninger, Sport, religion et nation : La fédération des patronages de France d'une guerre mondiale à l'autre, Éditions L'Harmattan,‎ 2004, 340 p. (ISBN 9782747569507), p. 199
  2. a, b et c http://www.internationaux-basket.fr/fiche_profil.php?idmem=277&PHPSESSID=h7np2cdm0h2qr1qorei1lj7hj1
  3. Journal officiel numéro 111 du 15 mai 1999, page 7159

Liens externes[modifier | modifier le code]