Jason Kidd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Kidd.
Jason Kidd Portail du basket-ball
Jason Kidd Nets coach cropped.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Jason Frederick Kidd
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 23 mars 1973 (41 ans)
San Francisco, Californie
Taille 1,93 m (6 4)
Poids 95 kg (209 lb)
Surnom Mr. Triple Double, J-Kidd
Situation en club
Club actuel Drapeau des États-Unis Bucks de Milwaukee - Entraîneur
Poste Meneur
Carrière universitaire ou amateur
1992-1994 California
Draft NBA
Année 1994
Position 2e
Franchise Mavericks de Dallas
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1994-1995
1995-1996
1996-1997
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Nets du New Jersey
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Mavericks de Dallas
Knicks de New York
11,7
16,6
09,9
11,6
11,6
16,9
14,3
16,9
14,7
18,7
15,5
14,4
13,3
13,0
11,3
09,9
09,0
10,3
07,9
06,2
06,0
Sélection en équipe nationale **
2000-2008 Drapeau : États-Unis États-Unis
Carrière d’entraîneur
2013-2014
2014-
Nets de Brooklyn
Bucks de Milwaukee

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Jason Frederick Kidd dit J-Kidd (né le 23 mars 1973 à San Francisco) est l’entraîneur des Nets de Brooklyn de la NBA et ancien joueur de basket-ball ayant évolué durant 19 ans en NBA.

Il était considéré comme l'un des meilleurs meneurs de jeu, et était reconnu pour sa capacité à rendre meilleures les équipes dans lesquelles il évoluait. Il l'a prouvé en menant à deux reprises les Nets du New Jersey aux finales NBA, en 2002 et 2003. Son excellente capacité au rebond lui vaut d'être un habitué des triple-doubles (atteindre au moins 10 unités dans trois catégories statistiques lors d'un match).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Université (1992-1994)[modifier | modifier le code]

Maillot retiré de Jason Kidd.

Jason Kidd évolue dans l'université de Californie à Berkeley en Californie avant de s'inscrire à la draft NBA 1994.

Mavericks de Dallas (1994-Déc.1996)[modifier | modifier le code]

Il est choisi en seconde position par les Mavericks de Dallas derrière Glenn Robinson. Il remporte cette année-là le titre de meilleur rookie de l'année à égalité de voix avec Grant Hill, des Pistons de Detroit. Il forme alors à Dallas le trio des « trois J » avec Jim Jackson et Jamal Mashburn. Le talent de ces trois joueurs semble promettre des beaux jours à Dallas, mais diverses mésententes vont conduire à la dispersion du noyau.

Suns de Phoenix (Déc.1996-2001)[modifier | modifier le code]

Le 26 décembre 1996, Kidd est alors transféré aux Suns de Phoenix contre Michael Finley, A.C. Green et Sam Cassell durant la saison 1996-1997.

Il reste à Phoenix quatre saisons et demie, où il est l'un des meneurs dominants de la ligue, participant régulièrement au All-Star Game, nommé à plusieurs reprises dans la All NBA First Team, et menant la ligue aux passes décisives.

Mais si ses qualités permettent aux Suns d'atteindre les play-offs chaque année, Kidd n'arrive pas à amener son équipe jusqu'en finale. Il est de nouveau transféré durant l'intersaison 2001 contre Stephon Marbury. Avec Marbury, les Suns n'atteignent pas les play-offs pour la première fois en 14 ans.

Nets du New Jersey (2001-Fév.2008)[modifier | modifier le code]

En 2001-2002, il conduit les Nets du New Jersey au surprenant bilan de 52-30, en play-off il mène l'équipe jusqu'en finale NBA que les Nets perdent contre les Lakers de Los Angeles sur le score de 4-0, la même année il finit second au vote pour le titre de MVP, derrière Tim Duncan.

En 2002-2003, après une saison terminée sur le bilan de 49-33, les Nets se retrouvent de nouveau en finale NBA, mais sont battus 4-1 par les Spurs de San Antonio.

Le rachat du club en 2004 pousse la franchise à se séparer de joueurs clés (Kenyon Martin, Kerry Kittles) pour réduire les coûts, sans aucun joueur significatif en retour. Kidd, mécontent, demande à être transféré. Les Nets font néanmoins des efforts pour le satisfaire en récupérant Vince Carter, en disgrâce à Toronto, durant la saison 2004-05.

En juillet 2004, Kidd se fait opérer d'une microfracture pour soigner un genou abimé. Après un complet rétablissement il revient sur les cours en décembre, les Nets font peu après l'acquisition de Vince Carter venu de Toronto. Le début de saison laisse penser que les Nets pourraient rater les play-offs pour la première fois depuis 2001, avec Richard Jefferson blessé, Carter et Kidd conduisent les Nets en deuxième partie de saison et permettent à l'équipe de se qualifier de justesse en terminant à la 8e position de la conférence Est pour un bilan de 42-40. En play-offs les Nets perdent 4-0 contre Miami au premier tour.

Kidd termine la saison 2005-2006 avec 13,3 points, 7,3 rebonds et 8,4 passes (5e de la ligue). Malgré son âge les capacités de Kidd n'apparaissent pas diminuées particulièrement dans le domaine défensif. En février 2007 Jason Kidd est sélectionné comme remplaçant pour le All-Star game avec son coéquipier Vince Carter, il ne participe pas au match pour cause de blessure.

Le 7 avril 2007, Kidd et Vince Carter deviennent les premiers joueurs de la même équipe à enregistrer un triple-double lors du même match depuis Michael Jordan et Scottie Pippen en 1989 avec les Bulls de Chicago. Kidd termine le match avec 10 points, 16 rebonds et 18 passes.

Kidd termine les play-offs avec une moyenne de 14,6 points, 10,9 rebonds et 10,9 passes en 12 matchs, devenant le deuxième joueur à réaliser un triple-double de moyenne en play-offs depuis Oscar Robertson en 1962.

L'âge ne diminue vraiment pas Jason Kidd puisque « Mr Triple Double » détient ses meilleurs totaux de triples doubles sur une saison (12 chacune) sur les saisons 2006-2007 et 2007-2008 (12e et 13e saison pour Kidd). Il est également dans le cinq de base de l'Est au All-Star Game de 2008.

Mavericks de Dallas (Fév.2008-2012)[modifier | modifier le code]

Jason Kidd en février 2011.

Le 19 février 2008, Kidd est transféré à Dallas avec Malik Allen et Antoine Wright contre Devin Harris, DeSagana Diop, Trenton Hassell, Maurice Ager et Keith Van Horn.

Le 12 juin 2011, il remporte pour la première fois, le titre de champion NBA après dix-sept années dans la ligue.

Knicks de New York (2012-2013)[modifier | modifier le code]

En juillet 2012, il fait faux bond à la proposition de prolonger à Dallas et signe un contrat de 3 ans et 9 millions de dollars avec les Knicks de New York.

Le 3 juin 2013, il annonce qu'il prend sa retraite après 19 ans de carrière[1] (une annonce faite vingt-quatre heures après celle de Grant Hill, drafté en 1994, la même année que Kidd). Il devra négocier une rupture de contrat puisqu’il lui restait deux saisons avec les Knicks de New York[2].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Nets de Brooklyn (2013-présent)[modifier | modifier le code]

Le 13 juin 2013, soit seulement dix jours après avoir annoncé la fin de sa carrière de joueur, Jason Kidd est nommé entraîneur des Nets de Brooklyn[3].

Le 29 juin 2014, les propriétaires des Nets lui refusent un poste de président ; il est annoncé partant du poste d'entraîneur[4]. Le lendemain, il est nommé entraîneur des Bucks de Milwaukee[5].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Jason Kidd est le père d'un petit garçon, TJ Kidd, et de jumelles, Miah et Jazelle.

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Statistiques NBA[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Légende :

Champion NBA
Leader de la ligue
Titre recrue de la saison

gras = ses meilleures performances

Le tableau suivant présente les statistiques individuelles de Jason Kidd pendant sa carrière professionnelle en saison régulière[6]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
1994-95 Dallas 79 79 33.8 38.5 27.2 69.8 5.4 7.7 1.9 0.3 11.7
1995-96 Dallas 81 81 37.5 38.1 33.6 69.2 6.8 9.7 2.2 0.3 16.6
1996-97 Dallas 22 22 36.0 36.9 32.3 66.7 4.1 9.1 2.0 0.4 9.9
1996-97 Phoenix 33 23 35.5 42.3 40.0 68.8 4.8 9.0 2.4 0.4 11.6
1997-98 Phoenix 82 82 38.0 41.6 31.3 79.9 6.2 9.1 2.0 0.3 11.6
1998-99* Phoenix 50 50 41.2 44.4 36.6 75.7 6.8 10.8 2.3 0.4 16.9
1999-00 Phoenix 67 67 39.0 40.9 33.7 82.9 7.2 10.1 2.0 0.4 14.3
2000-01 Phoenix 77 76 39.8 41.1 29.7 81.4 6.4 9.8 2.2 0.3 16.9
2001-02 New Jersey 82 82 37.3 39.1 32.1 81.4 7.3 9.9 2.1 .2 14.7
2002-03 New Jersey 80 80 37.4 41.4 34.1 84.1 6.3 8.9 2.2 0.3 18.7
2003-04 New Jersey 67 66 36.6 38.4 32.1 82.7 6.4 9.2 1.8 0.2 15.5
2004-05 New Jersey 66 65 36.9 39.8 36.0 74.0 7.4 8.3 1.9 0.1 14.4
2005-06 New Jersey 80 80 37.2 40.4 35.2 79.5 7.3 8.4 1.9 0.4 13.3
2006-07 New Jersey 80 80 36.7 40.6 34.3 77.8 8.2 9.2 1.6 0.3 13.0
2007-08 New Jersey 51 51 37.2 36.6 35.6 82.0 8.1 10.4 1.5 0.3 11.3
2007-08 Dallas 29 29 34.9 42.6 46.1 81.5 6.5 9.5 2.1 0.4 9.9
2008-09 Dallas 81 81 35.6 41.6 40.6 81.9 6.2 8.7 2.0 0.5 9.0
2009-10 Dallas 80 80 36.0 42.3 42.5 80.8 5.6 9.1 1.8 0.4 10.3
2010-11 Dallas 80 80 33.2 36.1 34.0 87.0 4.4 8.2 1.7 0.4 7.9
2011-12** Dallas 48 48 28.7 36.3 35.4 78.6 4.1 5.5 1.7 0.2 6.2
2012-13 New York 76 48 26.9 37.2 35.1 83.3 4.3 3.3 1.6 0.3 6.0
Carrière 1391 1350 36.0 40.0 34.9 78.5 6.3 8.7 1.9 0.3 12.6
All-Star Game 9 5 23.2 52.5 47.8 83.3 3.4 7.7 2.7 0.0 6.4

|} Notes : * Cette saison a été réduite de 82 à 50 matchs en raison du Lock out.
** Cette saison a été réduite de 82 à 66 matchs en raison du Lock out.
Dernière modification le 20 juin 2012

Playoffs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente les statistiques individuelles de Jason Kidd pendant sa carrière professionnelle en Playoffs[6]

Saison Équipe Match. 5 Dép Min. % Tirs % 3pts % LF Rbds/m Pass./m BV/m Ctrs/m Pts/m
1997 Phoenix 5 5 41.4 39.6 36.4 52.6 6.0 9.8 2.2 0.4 12.0
1998 Phoenix 4 4 42.8 37.9 0.0 81.3 5.8 7.8 4.0 0.5 14.3
1999 Phoenix 3 3 42.0 41.9 25.0 71.4 2.3 10.3 1.7 0.3 15.0
2000 Phoenix 6 6 38.2 40.0 36.4 77.8 6.7 8.8 1.8 0.2 9.8
2001 Phoenix 4 4 41.5 31.9 23.5 75.0 6.0 13.3 2.0 0.0 14.3
2002 New Jersey 20 20 40.2 41.5 18.9 80.8 8.2 9.1 1.7 0.4 19.6
2003 New Jersey 20 20 42.6 40.2 32.7 82.5 7.7 8.2 1.8 0.2 20.1
2004 New Jersey 11 11 43.1 33.3 20.8 81.1 6.6 9.0 2.3 0.6 12.6
2005 New Jersey 4 4 45.5 38.8 36.7 54.5 9.0 7.3 2.5 0.0 17.3
2006 New Jersey 11 11 40.9 37.1 30.0 82.6 7.6 9.6 1.5 0.2 12.0
2007 New Jersey 12 12 40.3 43.2 42.0 52.0 10.9 10.9 1.8 0.4 14.6
2008 Dallas 5 5 36.0 42.1 46.2 62.5 6.4 6.8 1.4 0.4 8.6
2009 Dallas 10 10 38.6 45.8 44.7 85.0 5.8 5.9 2.2 0.3 11.4
2010 Dallas 6 6 40.5 30.4 32.1 91.7 6.8 7.0 2.3 0.2 8.0
2011 Dallas 21 21 35.4 39.8 37.4 80.0 4.5 7.3 1.9 0.5 9.3
2012 Dallas 4 4 36.0 34.1 34.6 90.0 6.0 6.0 3.0 0.2 11.5
2013 New York 12 0 20.6 12.0 17.6 100 3.5 2.0 1.0 0.3 0.9
Carrière 158 146 38.6 39.1 32.2 78.1 6.7 8.0 1.9 0.3 12.9

|}

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

En franchise[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

  • Élu entraîneur du mois en janvier et mars 2014.

Records NBA[modifier | modifier le code]

  • Deuxième meilleur passeur de l'histoire après John Stockton[7].
  • Deuxième meilleur intercepteur de l'histoire après John Stockton et devant Michael Jordan[8].
  • 14 pertes de balles le 17 novembre 2000, il s'agit d'un record négatif qu'il détient avec John Drew[9].
  • Troisième au classement du nombre de triple-double enregistrés avec 107 en carrière au terme de la saison NBA 2012-2013, derrière Oscar Robertson et Magic Johnson[10].
  • Il est après Oscar Robertson en 1962, le second joueur à obtenir un triple-double en moyenne pendant les 12 rencontres disputées par les Nets en playoffs en 2007 (14,6 points, 10,9 rebonds, 10,9 passes)[11].
  • Seul joueur de l'histoire à avoir compilé au moins 15 000 points, 7 000 rebonds et 10 000 passes. (avec 17 529 points, 8 725 rebonds et 12 091 passes décisives au terme de la saison 2012-2013)[12].

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. NBA : Jason Kidd prend sa retraite, Le Figaro, 3 juin 2013.
  2. NBA : Kidd se retire après 19 saisons, Le Figaro, 4 juin 2013.
  3. « Jason Kidd coach des Nets », L'Équipe,‎ 13 juin 2013 (consulté le 14 juin 2013)
  4. Fabrice Auclert, « Jason Kidd quitterait Brooklyn pour Milwaukee ! », Basket USA,‎ 29 juin 2014 (consulté le 30 juin 2014)
  5. Fabrice Auclert, « Jason Kidd est le nouvel entraîneur des Bucks », Basket USA,‎ 30 juin 2014 (consulté le 30 juin 2014)
  6. a et b (en) « statistiques NBA », sur NBA.com,‎ 2012 (consulté le 20 juin 2012)
  7. (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Assists », sur Basketball-Reference.com (consulté le 28 mai 2011)
  8. (en) « NBA & ABA Career Leaders and Records for Steals », sur Basketball-Reference.com (consulté en 21 février 2012)
  9. (en) « NBA & ABA Game Leaders and Records for Turnovers », sur Basketball-Reference.com (consulté le 28 mai 2011)
  10. (en) Eddie Sefko, « Jason Kidd's triple-double helps Mavs cruise past Kings », sur dallasnews.com,‎ 11 avril 2010 (consulté le 28 mai 2011)
  11. (en) « Players with the most all-time triple-doubles in the NBA Playoffs », sur sports.yahoo.com,‎ 20 avril 2011 (consulté le 30 octobre 2012)
  12. (en) « Top 10 point guards in NBA history », sur foxsports.com,‎ 14 mai 2012 (consulté le 30 octobre 2012)

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :