George Mikan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
George Mikan Portail du basket-ball
GeorgeMikan.jpg
George Mikan
Fiche d’identité
Nom complet George Lawrence Mikan
Naissance
Joliet
Date de décès (à 80 ans)
Lieu de décès Scottsdale
Taille 2,08 m (6 10)
Situation en club
Carrière universitaire ou amateur
1942-1946 De Paul
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1946-1947
1947-1948
1948-1949
1949-1950
1950-1951
1951-1952
1952-1953
1953-1954
1955-1956
Gears de Chicago
Lakers de Minneapolis
Lakers de Minneapolis
Lakers de Minneapolis
Lakers de Minneapolis
Lakers de Minneapolis
Lakers de Minneapolis
Lakers de Minneapolis
Lakers de Minneapolis
16,5
21,3
28,3
27,4
28,4
23,8
20,6
18,1
10,5
Carrière d’entraîneur
1957-1958 Lakers de Minneapolis
National Collegiate Basketball Hall of Fame 2006
Basketball Hall of Fame 1959

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

George Lawrence Mikan, né le 18 juin 1924 à Joliet en Illinois - décédé le 1er juin 2005 à Scottsdale, Arizona, était un joueur de basket-ball américain. Mikan avait un jeu physique et rugueux, ce qui lui a valu plusieurs fractures. Il fut aussi l'un des premiers joueurs à maîtriser le bras roulé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le numéro 99 est connu comme le premier big man (avec ses 2,08 m) et la première star de l'histoire de la NBA. Il a été formé dans l'équipe des Blue Demons de l'Université DePaul, où il sera deux fois joueur de l'année et trois fois All-American et mènera son équipe au titre NIT (National Invitation Tournament) en 1945. Il débute sa carrière professionnelle aux Gears de Chicago en NBL (National Basketball League) puis joue pour les Lakers de Minneapolis en Basketball Association of America, BAA. Ils rejoignent la NBA en 1948. Il domine tellement son époque que plusieurs règles sont instaurées pour réduire son influence. Son aptitude au contre est telle que la NCAA se voit obligée d'instaurer une règle interdisant de contrer la balle lorsqu'elle est en phase descendante (le goaltending[1], qui sera adoptée ensuite par toutes les ligues professionnelles).

Son influence est telle qu'elle lui permet d'amasser les titres. Ses quatre premières années en professionnel sont ainsi couronnées de succès, deux en NBL avec les Gears, un en BAA (ancien nom de l'actuelle NBA) et un en NBA avec les Lakers de Minneapolis[1]. Par la suite il remportera trois autres titres[1] pour ce qui constitue le premier three peat, trois titres consécutifs, de l'histoire de la NBA[2].

En 1954, il décide d'arrêter sa carrière. Mais devant les déboires de son ancienne équipe, il revient en 1955, cette fois le succès n'est pas au rendez-vous et il raccroche définitivement à la fin de la saison 1956, après neuf saisons de basket professionnel (dont sept de NBA) ponctuées par une moyenne de 22,6 points par match.

En 1967, il devient le premier commissaire de la ligue American Basketball Association, étant à l'origine de l'emblème symbolique de celle-ci : une balle bleue, rouge et blanche[1]. Il y reste jusqu'en 1969.

Il a été élu au sein du Hall of Fame lors de la première promotion de celui-ci en 1959 et nommé parmi les 50 meilleurs joueurs de l'histoire de la NBA en 1996.

En 2005, il décède à la suite de problèmes de santé. Shaquille O'Neal, le dernier big man dans la tradition instaurée par Mikan et qui a lui aussi mené les Lakers de Los Angeles au titre à plusieurs reprises décide d'aider financièrement la famille de Mikan pour organiser ses funérailles.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Michael Schumacher, Mr. Basketball: George Mikan, the Minneapolis Lakers, and the Birth of the NBA, reprint, illustrated,‎ 2008, 317 p. (ISBN 9780816656752, lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Mikan was first pro to dominate the post », sur espn.go.com,‎ 3 juin 2005
  2. (en) Robert Markus, « Mikan's Lakers Were Nba's 1st `3-peaters' », sur chicagotribune.com,‎ 24 juin 1993
  3. (en) « All-NBA & All-ABA Teams », sur basketball-reference.com
  4. (en) « 1951 NBA All-Star Game Box Score East 111, West 94 », sur basketball-reference.com
  5. (en) « 1952 NBA All-Star Game Box Score East 108, West 91 », sur basketball-reference.com
  6. (en) « 1953 NBA All-Star Game Box Score West 79, East 75 », sur basketball-reference.com
  7. (en) « 1954 NBA All-Star Game Box Score East 98, West 93 (OT) », sur basketball-reference.com
  8. (en) « NBA & ABA All-Star Game Most Valuable Player Award Winners », sur basketball-reference.com
  9. (en) « NBA & ABA Year-by-Year Leaders and Records for Points », sur basketball-reference.com
  10. (en) « NBA & ABA Year-by-Year Leaders and Records for Total Rebounds », sur basketball-reference.com
  11. (en) « NBA & ABA Year-by-Year Leaders and Records for Personal Fouls », sur basketball-reference.com
  12. (en) « NBA & ABA Year-by-Year Leaders and Records for Free Throws », sur basketball-reference.com
  13. (en) « NBA & ABA Year-by-Year Leaders and Records for Free Throw Attempts », sur basketball-reference.com
  14. (en) « NBA & ABA Year-by-Year Leaders and Records for Field Goals », sur basketball-reference.com
  15. (en) « NBA & ABA Year-by-Year Leaders and Records for Field Goal Attempts », sur basketball-reference.com

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]