Goran Dragić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Goran Dragić Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la Slovénie Slovénie
Naissance 6 mai 1986 (28 ans)
Ljubljana, Slovénie
Taille 1,91 m (6 3)
Poids 86 kg (189 lb)
Surnom Gogi
Situation en club
Club actuel Drapeau des États-Unis Suns de Phoenix
Numéro 1
Poste Meneur, Arrière
Draft NBA
Année 2008
Position 45e
Franchise Spurs de San Antonio
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
Slovan Ljubljana
Slovan Ljubljana
CB Murcie
Union Olimpija
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Suns de Phoenix
Suns de Phoenix
06,2
11,3
04,6
11,3
04,5
07,9
07,4
07,7
11,7
14,7
20,3
Sélection en équipe nationale **
Drapeau : Slovénie Slovénie

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Goran Dragić, né le 6 mai 1986 à Ljubljana, en Slovénie, est un joueur de basket-ball professionnel évoluant au poste d'arrière ou de meneur. après une carrière en Europe, il évolue ensuite en National Basketball Association (NBA). Il est le grand frère du joueur de basket-ball Zoran.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en Europe[modifier | modifier le code]

Dragić débute sa carrière professionnelle en 2003, à l'âge de 17 ans, dans un club de deuxième division du championnat de Slovénie, l'Ilirija Ljubljana.

Un an plus tard, il est transféré au Slovan Ljubljana, club de première division.

En 2006, après deux saisons au Slovan, il est transféré en Espagne, au CB Murcie.

Il revient en Slovénie la saison suivante, en rejoignant le club le plus titré du pays, le Union Olimpija.

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

Suns de Phoenix (2008-février 2011)[modifier | modifier le code]

Goran Dragić est sélectionné au second tour de la draft 2008, avec le 45e choix, par les Spurs de San Antonio. Il est alors immédiatement transféré aux Suns de Phoenix, chez qui il signe un contrat de trois ans, dans l'optique de remplacer Steve Nash lorsque ce dernier quittera la ligue[1],[2].

Lors de sa première saison, il dispute 55 rencontres et affiche des statistiques de 4,5 points, 2,0 passes décisives et 1,9 rebonds en 13,2 minutes de jeu.

En 2009-2010, son temps de jeu augmente, tout comme ses statistiques. Le 25 janvier 2010, il marque un record en carrière de 32 points face au Jazz de l'Utah. Le 7 mai, lors des demi-finales de conférence Ouest face aux Spurs de San Antonio, il réalise une excellente performance en marquant 26 points (dont 23 dans le quatrième quart-temps), à 10/13 aux tirs, dont 5/5 à trois points. Il permet aux Suns de revenir au score et de remporter le match, donnant ainsi une avance de 3-0 dans la série[3]. Les Suns se qualifient finalement en emportant cette série quatre à zéro.

Rockets de Houston (février 2011-2012)[modifier | modifier le code]

Le 24 février 2011, il est transféré aux Rockets de Houston en compagnie d'un premier tour de draft contre Aaron Brooks[4].

Le 13 avril 2011, lors de la victoire des siens contre les Timberwolves du Minnesota, il réalise son premier triple-double en carrière. En 45 minutes, il marque 11 points, distribue 11 passes et prend 11 rebonds.

En juin 2011, il est conservé par les Rockets[5].

Le 19 novembre 2011, il s'engage à Vitoria jusqu'à la fin du lock-out[6].

Suns de Phoenix (depuis 2012)[modifier | modifier le code]

Le 5 juillet 2012, alors qu'il souhaitait environ 10 millions de dollars par an[7], il s'engage avec les Suns de Phoenix pour quatre ans et 34 millions de dollars pour pallier le départ de Steve Nash au poste de meneur[8].

Lors du championnat d'Europe 2013 qui se déroule en Slovénie, les frères Dragić mènent la sélection slovène à la 5e place. Dragić est élu dans le meilleur cinq de la compétition avec Bojan Bogdanović, Marc Gasol, Linas Kleiza et le MVP Tony Parker[9].

Le 17 octobre 2013, lors d'un match de présaison contre les Kings de Sacramento, il se fait une entorse de la cheville gauche[10]. Le 3 novembre, lors d'un match contre le Thunder d'Oklahoma City, il se fait de nouveau une entorse à cette cheville[11]. Le 29 janvier 2014, lors de la victoire des Suns face aux Bucks de Milwaukee, il se blesse au coude après une lourde chute[12]. Le 8 février, lors de la réception des Warriors de Golden State, il contribue à la victoire des siens en marquant 34 points, son record de points en carrière ce jour-là[13]. Cité parmi les joueurs potentiels pouvant participer au All-Star Game, il peut recevoir une prime d'un million de dollars s'il y participe[14]. Le 23 février, lors de la défaite des siens contre les Rockets de Houston, Dragic bat de nouveau ce record en inscrivant 35 points (à 14 sur 20 aux tirs)[15]. Le 28 février, lors de la victoire des siens contre les Pelicans de La Nouvelle-Orléans[16], il bat de nouveau ce record en inscrivant 40 points (à 14 sur 21 aux tirs)[17]. Au terme de la saison 2013-2014, il est logiquement élu Most Improved Player (joueur ayant le plus progressé)[18].

Records personnels en NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Goran Dragić, officiellement recensés par la NBA sont [19]

Type statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points en un match 40 Pelicans de La Nouvelle-Orléans 28 février 2014 26 Spurs de San Antonio 7 mai 2010
Paniers marqués en un match 14 2 fois 10 Spurs de San Antonio 7 mai 2010
Paniers tentés en un match 22 2 fois 13 Spurs de San Antonio 7 mai 2010
Lancers francs réussis 13 Jazz de l'Utah 11 avril 2012 5 Trail Blazers de Portland 26 avril 2010
Lancers francs tentés 14 2 fois 6 Trail Blazers de Portland 26 avril 2010
Paniers à 3 points réussis 6 2 fois 5 Spurs de San Antonio 7 mai 2010
Paniers à 3 points tentés 8 2 fois 5 2 fois
Rebonds offensifs 4 3 fois 2 Spurs de San Antonio 5 mai 2010
Rebonds défensifs 9 Timberwolves du Minnesota 13 avril 2011 3 2 fois
Rebonds totaux 11 Timberwolves du Minnesota 13 avril 2011 4 3 fois
Passes décisives 18 Trail Blazers de Portland 19 février 2013 8 Lakers de Los Angeles 25 mai 2010
Interceptions 5 3 fois 1 4 fois
Contres 3 76ers de Philadelphie 2 janvier 2013 1 Spurs de San Antonio 7 mai 2010
Minutes jouées 53 Mavericks de Dallas 11 avril 2011 20 2 fois

Salaires[modifier | modifier le code]

Année Équipe Salaire
2008-2009 Suns 1 700 000 $
2009-2010 Suns 1 836 000 $
2010-2011 Rockets 1 972 000 $
2011-2012* Rockets 2 108 000 $
2012-2013 Suns 7 500 000 $
2013-2014 Suns 7 500 000 $
Total Gains 22 616 000 $
2014-2015 Suns 7 500 000 $
2015-2016 Suns 7 500 000 $

Note : * En 2011, le salaire moyen d'un joueur évoluant en NBA est de 5 150 000 $[21].

Vie privée[22][modifier | modifier le code]

Dragić parle couramment le slovène, le serbe, l'espagnol et l'anglais.

Son père, Marinko et sa mère, Mojca, vivent en Slovénie.

Son frère Zoran est basketteur professionnel à Málaga.

Son fils Mateo est né en novembre 2013.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les suns signent Goran Dragic », sur www.sport24.com,‎ 23 septembre 2008 (consulté le 26 mai 2010)
  2. Stefan Swiat, « Suns sign Goran Dragic »,‎ 22 septembre 2008 (consulté le 26 mai 2010)
  3. (en) « Dragic, Suns' bench eclipse San Antonio », sur ESPN (consulté le 26 mai 2010)
  4. Théophile Haumesser, « Aaron Brooks arrive à Phoenix », sur basketsession.com,‎ 24 février 2011
  5. Fabrice Auclert, « Houston conserve Goran Dragic », sur basketusa.com,‎ 28 juin 2011
  6. Fabrice Auclert, « Goran Dragic (Houston) rejoint Vitoria », sur basketusa.com,‎ 19 novembre 2011
  7. Alain Mattei, « Goran Dragic veut environ 10 millions par an », sur basketusa.com,‎ 1 juillet 2012
  8. « Info Basket USA : Goran Dragic revient aux Suns pour 34 millions de dollars », sur Basket USA,‎ 5 juillet 2012
  9. (en) « Parker Headlines All Tournament Team », FIBA Europe,‎ 22 septembre 2013
  10. Dimitri Kucharczyk, « Kings – Suns : le réveil de Jimmer Fredette », sur basketusa.com,‎ 18 octobre 2013
  11. Alain Mattei, « Suns : nouvelle entorse pour Goran Dragic », sur basketusa.com,‎ 4 novembre 2013
  12. Emmanuel Laurin, « Goran Dragic se blesse au coude », sur basketusa.com,‎ 30 janvier 2014
  13. Jonathan Demay, « Goran Dragic fait la chanson aux Warriors », sur basketusa.com,‎ 9 février 2014
  14. Arnaud Gelb, « Une prime d’un million de dollars pour Goran Dragic s’il participe au All-Star Game », sur basketusa.com,‎ 28 janvier 2014
  15. « Goran Dragic bat de nouveau son record de points en carrière », sur insidebasket.com,‎ 24 février 2014
  16. « Goran Dragic bat son record en carrière pour repousser les Pelicans », sur basketusa.com,‎ 1er mars 2014
  17. Fabrice Auclert, « Le MVP de la nuit : Goran Dragic (40 points) », sur basketusa.com,‎ 1er mars 2014
  18. Fabrice Auclert, « Goran Dragic remporte le trophée de Most Improved Player », sur basketusa.com,‎ 23 avril 2014
  19. (en) « Goran Dragić : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 28 février 2014)
  20. (en) « Houston Rockets at Minnesota Timberwolves Box Score, April 13, 2011 » (consulté le 25 février 2014)
  21. « Salaires moyen NBA », sur basketusa.com (consulté le 9 février 2014)
  22. (en) « Goran Dragić : Biography », sur nba.com (consulté le 25 février 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :