Larry Hughes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Hughes
Larry Hughes Portail du basket-ball
Larry Hughes Apr 2007.jpg
Larry Hughes en avril 2007
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 23 janvier 1979 (35 ans)
Saint Louis, Missouri
Taille 1,96 m (6 5)
Situation en club
Poste Ailier
Carrière universitaire ou amateur
1997-1998 Billikens de Saint Louis
Draft NBA
Année 1998
Position 8e
Franchise 76ers de Philadelphie
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1998-1999
1999-2000
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2007-2008
2008-2009
2008-2009
2009-2010
2009-2010
2011-2012
76ers de Philadelphie
76ers de Philadelphie
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Warriors de Golden State
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Wizards de Washington
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Cavaliers de Cleveland
Bulls de Chicago
Bulls de Chicago
Knicks de New York
Knicks de New York
Bobcats de Charlotte
Magic d'Orlando
09,1
10,0
22,7
16,5
12,3
12,8
18,8
22,0
15,5
14,9
12,3
12,0
12,0
11,2
09,6
08,1
01,3

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Larry Darnell Hughes (né le 23 janvier 1979 à Saint Louis, Missouri) est un joueur américain de basket-ball évoluant au poste d'ailier en National Basketball Association. Il mesure 1m96.

Hughes a joué aux 76ers de Philadelphie, aux Warriors de Golden State, aux Wizards de Washington, aux Cavaliers de Cleveland, aux Bulls de Chicago, aux Knicks de New York, aux Bobcats de Charlotte et au Magic d'Orlando.

Débuts[modifier | modifier le code]

Hughes commence sa carrière de basketteur au lycée Christian Brothers College, remportant le titre de champion de l'État du Missouri avec son équipe en 1997.

Hughes joue une saison en NCAA à l'université Saint Louis. Il termine la saison 1997-1998 avec des moyennes de 20,9 points, 5,1 rebonds, 2,4 passes décisives et 2,16 interceptions. Il mène les Billikens au tournoi NCAA cette même année, s'inclinant au second tour face aux Wildcats du Kentucky.

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

Sixers de Philadelphie (1998-2005)[modifier | modifier le code]

Il est sélectionné par les Sixers de Philadelphie au premier tour de la draft 1998 à sa sortie de l'université Saint Louis, où il est nommé Freshman of the Year (débutant de l'année)[1]. Il est réputé pour ses capacités défensives, étant nommé dans la NBA All-Defensive Team en 2005 sous les couleurs des Wizards. Il termine meilleur intercepteur de la ligue avec 2,89 cette même saison[1].

Il participe au Slam Dunk Contest 2000 à Oakland, Californie.

Cavaliers de Cleveland (2005-Fév.2008)[modifier | modifier le code]

Hughes signe un contrat de cinq ans et 70 millions de dollars avec les Cavaliers de Cleveland en tant que free agent lors de l'été 2005. Il est recruté par Cleveland afin de soutenir la jeune superstar LeBron James que les Cavs ont sélectionné en premier choix de la draft 2003[1].

Le 2 mai 2006, Hughes est lauréat du Austin Carr Good Guy Award, récompensant le joueur des Cavaliers le plus coopératif et compréhensif auprès des médias, de la communauté et du public.

Bulls de Chicago (Fév.2008-Fév.2009)[modifier | modifier le code]

Alors que sa carrière est perturbée par des blessures depuis quelques années, il est transféré aux Bulls de Chicago en février 2008, dans un échange impliquant trois équipes, en compagnie de Drew Gooden, Cedric Simmons et Shannon Brown contre Ben Wallace, Delonte West et Joe Smith.

Knicks de New York (Fév.2009-Fév.2010)[modifier | modifier le code]

Le 19 février 2009, il est envoyé aux Knicks de New York contre Tim Thomas, Jerome James et Anthony Roberson. Il termine sa saison avec cette franchise puis débute la saison suivante à New York.

Bobcats de Charlotte (Fév.2010-2010)[modifier | modifier le code]

En février 2010, il fait de nouveau partie d'un transfert : celui-ci, qui voit notamment Tracy McGrady rejoindre les Knicks l'envoie chez les Kings de Sacramento[2]. Il est aussitôt libéré de son contrat et il rejoint la franchise des Bobcats de Charlotte où il termine la saison.

Magic d'Orlando (Déc.2011-Jan.2012)[modifier | modifier le code]

Le 9 décembre 2011, il signe un contrat non garanti avec le Magic d'Orlando. Il est coupé le 1er février 2012 après avoir participé à neuf rencontres pour 1,3 points de moyenne par match.

Records NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Larry Hughes, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[3] :

Type statistique Saison régulière
Record Adversaire Date
Points en un match 44 Nuggets de Denver 9 avril 2000
Paniers tentés en un match 17 76ers de Philadelphie 10 janvier 2004
Paniers marqués en un match 32 @ Kings de Sacramento 13 avril 2000
Paniers à 3 points réussis 6 @ Celtics de Boston 31 décembre 2004
Paniers à 3 points tentés 9 Suns de Phoenix 30 janvier 2004
Lancers francs réussis 14 Jazz de l'Utah 16 décembre 2003
Lancers francs tentés 17 Suns de Phoenix 29 mars 2004
Rebonds offensifs 6 2 fois
Rebonds défensifs 12 @ Clippers de Los Angeles 25 mars 2004
Rebonds totaux 13 2 fois
Passes décisives 13 @ Nets du New Jersey 19 février 2002
Interceptions 7 2 fois
Contres 4 @ Celtics de Boston 5 janvier 2001
Minutes jouées 52 @ Raptors de Toronto 28 novembre 2004

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c NBA.com : Larry Hughes Bio Page
  2. (en) Marc Stein, Chris Sheridan, « T-Mac traded in 3-team deal », sur espn.go.com,‎ 19 février 2010 (consulté le 27 août 2011)
  3. (en) « Larry Hughes : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 13 mai 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :