Mike Bibby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mike Bibby Portail du basket-ball
MikeBibbyMiamiHeat.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Michael Bibby
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (35 ans)
Cherry Hill, New Jersey
Taille 1,88 m (6 2)
Poids 88 kg (194 lb)
Surnom Bib
Situation en club
Club actuel Sans Club
Numéro 10,00,0,20
Poste meneur
Carrière universitaire ou amateur
1996-1998 Arizona
Draft NBA
Année 1998
Position 2e
Franchise Grizzlies de Vancouver
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011
2011
2011-2012
Grizzlies de Vancouver
Grizzlies de Vancouver
Grizzlies de Vancouver
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Kings de Sacramento
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Hawks d'Atlanta
Wizards de Washington
Heat de Miami
Knicks de New York
13,2
14,5
15,9
13,7
15,9
18,4
19,6
21,1
17,1
13,5
14,1
14,9
09,1
09,4
01,0
07,3
02,6
Sélection en équipe nationale **
2003 Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Mike Bibby (né le 13 mai 1978 à Cherry Hill Township) est un joueur américain de basket-ball.

Biographie[modifier | modifier le code]

Bibby évolue au poste de meneur.

Bibby débute en high school à Phoenix, à la Shadow Mountain High School. Puis il rejoint l'équipe universitaire des Arizona Wildcats, avec laquelle il obtient le titre de NCAA en 1997. Lors de la finale du Final Four, il marque 19 points, prend 9 rebonds et donne 4 passes décisives[1],[2].

Mike Bibby est drafté en deuxième position de la draft NBA 1998 par les Grizzlies de Vancouver. En 2001, il rejoint les Sacramento Kings lors d'un échange contre Jason Williams entre autres. Durant la saison 2001-2002, Bibby est le principal artisan de la bonne saison des Kings. Les Kings atteignent la finale de la Conférence Ouest, battus par les Lakers de Los Angeles qui remportent ensuite le titre NBA.

L'année suivante, bien qu'il soit handicapé par une blessure et qu'il manque une partie de la saison, les Kings atteignent de nouveau les playoffs NBA, échouant en demi-finale de Conférence Ouest face aux Mavericks de Dallas.

Bibby et les Kings prennent leur revanche sur Dallas l'année suivante au premier tour des playoffs, Bibby établissant son record de points en playoffs lors du match 5, le match décisif de la série, avec 36 points[3]. Le club perd lors du tour suivant lors du match 7 contre les Timberwolves du Minnesota de Kevin Garnett.

En 2003, avant les Jeux Olympiques d'Athènes, il participe au championnat des Amériques au sein de l'équipe des États-Unis[4].

En février 2008, Mike Bibby est échangé à Atlanta contre Shelden Williams, Tyronn Lue, Anthony Johnson, Lorenzen Wright et le deuxième tour de draft des Hawks d'Atlanta de l'année 2008[5]. Les Hawks se qualifient pour les playoffs 2008 à la huitième place et rencontrent au premier tour les Celtics de Boston emmenés par Kevin Garnett, Paul Pierce et Ray Allen. La série dure sept rencontres et les Hawks s'inclinent (4-3).

Le samedi 1er janvier 2010, à l'occasion du match contre les Knicks de New York il atteint la barre des 5 000 passes décisives en NBA. Il est le 49e joueur à atteindre cette performance. Malgré ce record et la troisième place de la Conférence Est des Hawks, Mike Bibby enregistre ses plus mauvaises statistiques en carrière, descendant pour la première fois sous la barre des 10 points de moyenne. Les Hawks chutent au stade des demi-finales de conférence sur un 4 à 0 contre Orlando. Les statistiques de Mike Bibby en playoffs chutent également, sa moyenne de 8,5 points étant la plus faible de sa carrière. Il n'enregistre aussi qu'une moyenne de 2,5 passes.

Le 23 février 2011, il arrive dans l'équipe des Wizards de Washington en compagnie de ses coéquipiers Maurice Evans et Jordan Crawford. Kirk Hinrich et Hilton Armstrong font eux le chemin inverse en direction d'Atlanta pour intégrer les Hawks.

Le 28 février 2011, Mike Bibby est coupé par les Wizards de Washington. Le 1er mars 2011, il s'engage pour le Heat de Miami pour en devenir le meneur de jeu. Avec cette franchise, il accède aux Finales NBA. Celle-ci oppose le Heat aux Mavericks de Dallas dont le leader est Dirk Nowitzki et qui possède dans son effectif de nombreux joueurs, comme l'expérimenté Jason Kidd, ayant déjà joué une finale NBA, sans toutefois la gagner. Cette affiche est également la même que la finale de 2006 où Miami s'était imposé.

En décembre 2011, il signe pour le salaire minimum au Knicks de New York. Le 6 mai 2012, alors que son équipe de New York est mené par Miami 3 à 0 en playoffs Bibby livre un match honorable, marquant deux superbes tirs à trois points dans les dernières minutes, qui offrent la victoire aux Knicks. Le lendemain, le coach déclare que Mike Bibby sera titulaire au prochain match. C'est une première depuis son arrivé chez les Knicks de New York.

Style personnel[modifier | modifier le code]

Mike Bibby est connu pour avoir un style vestimentaire très personnel, il porte quasiment tout le temps un bandeau qui n'est pas toujours de la même couleur. Il a tout le temps porté le numéro 10, jusqu'à son transfert aux Wizards de Washington en 2011 où il prend le numéro 00 et le 0 au Heat de Miami. Arrivé à New York, il opte pour le numéro 20. Il est un joueur de l'équipe Jordan Brand, compagnie vestimentaire de Michael Jordan, il est donc sponsorisé par la marque Air Jordan, et il porte ainsi seulement des chaussures de cette marque, ses chaussures personnelles avec son numéro et son nom.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Bibby est le fils de Henry Bibby, ancien joueur universitaire avec les UCLA Bruins, puis en NBA, avec les Knicks de New York et les 76ers de Philadelphie. Il est aujourd'hui l’entraîneur adjoint des Grizzlies de Memphis. Il est le neveu de l'ancien joueur de baseball Jim Bibby. Il est le beau-frère de son coéquipier Eddie House, avec qui il jouait déjà à Sacramento en 2004.

Il fait plusieurs apparitions dans le film Bébé mode d'emploi de 2010, où il joue son propre rôle. On le voit disputer des match au sein des Hawks, pendant que le héros du film prépare les moments fort du match à retransmettre à la télévision.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Il est champion universitaire NCAA en 1997 avec les Wildcats de l'Arizona. L'année suivante, l est élu dans la NCAA All-American First Team. Il est choisi en deuxième choix de la draft 1998, puis est élu dans la NBA All-Rookie Fisrt Team.

Il accède huit fois aux Playoffs NBA avec Sacramento et Atlanta. Il accède aux Playoffs NBA avec le Heat de Miami en 2011, puis en 2012 avec les Knicks de New York.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Professionnelles en saison régulière[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente les statistiques individuelles de Mike Bibby pendant sa carrière professionnelle en saison régulière[6].

S T G GS MP PTS PPG FG FGA FG% 3P 3PA 3P% FT FTA FT% ORB DRB TRB AST STL BLK TOV PF
98-99 VAN 50 50 1 758 662 13,2 260 605 43 % 15 74 20,3 % 127 169 75,1 % 30 106 136 325 78 5 146 122
99-00 VAN 82 82 3 155 1 190 14,5 459 1 031 44,5 % 77 212 36,3 % 195 250 78 % 73 233 306 665 132 15 247 171
00-01 VAN 82 82 3 190 1 301 15,9 525 1 157 45,4 % 108 285 37,9 % 143 188 76,1 % 47 257 304 685 107 12 248 148
01-02 SAC 80 80 2 659 1 098 13,7 446 985 45,3 % 51 138 37 % 155 193 80,3 % 37 185 222 403 87 15 134 133
02-03 SAC 55 55 1835 875 15,9 329 700 47 % 56 137 40,9 % 161 187 86,1 % 34 113 147 285 72 8 127 93
03-04 SAC 82 82 2 980 1 506 18,4 527 1 170 45 % 148 378 39,2 % 304 373 81,5 % 67 210 444 112 18 18 175 146
04-05 SAC 80 80 3 084 1 571 19,6 560 1 264 44,3 % 131 364 36 % 320 413 77,5 % 77 255 332 541 124 30 203 191
05-06 SAC 82 82 3 167 1 728 21,1 597 1 382 43,2 % 192 497 38,6 % 342 403 84,9 % 29 211 240 444 82 3 10 199
06-07 SAC 82 82 2 784 1 403 17,1 471 1 166 40,4 % 173 481 36 % 288 347 83 % 39 224 263 388 88 6 197 139
07-08 SAC 15 12 473 203 13,5 78 192 40,6 % 24 161 39,3 % 23 31 74,2 % 11 45 56 75 19 2 38 34
07-08 ATL 33 32 1 100 464 14,1 170 411 41,4 % 69 187 36,9 % 55 69 79,7 % 5 99 104 215 35 2 81 63
08-09 ATL 79 79 2 740 1 176 14,9 437 1 005 43,5 % 167 428 39 % 135 171 78,9 % 38 240 278 392 98 11 128 145
09-10 ATL 80 80 2 195 730 9,1 268 644 41,6 % 126 324 38,9 % 68 79 86,1 % 20 164 184 310 67 3 90 157
10-11 ATL 56 56 1 674 526 9,4 192 441 43,5 % 113 256 44,1 % 29 46 63 % 15 128 143 202 38 6 68 125
10-11 WAS 2 0 29 2 1,0 1 9 11,1 % 0 4 0 % 0 0 - % 0 3 3 8 1 0 1 3
10-11 MIA 22 12 581 160 7,3 55 126 43,1 % 40 88 45,5 % 10 16 62,5 % 2 47 49 55 11 3 32 47
Total carrière 962 946 33 401 14 595 15,2 5 375 12 288 43,7 % 1 490 3 914 38,1 % 2 355 2 935 80,2 % 524 2 520 3 044 5 437 1 151 146 2 114 1 886

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :