Nancy Lieberman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nancy Lieberman Portail du basket-ball
Defaut.svg
Fiche d’identité
Nom complet Nancy Elizabeth Lieberman
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 1er juillet 1958 (56 ans)
Drapeau : États-Unis Brooklyn
Taille 1,75 m (5 9)
Situation en club
Carrière universitaire ou amateur
1976-1980 Old Dominion University
Draft WNBA
Année 1997
Franchise Mercury de Phoenix
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1980-1982
1986-1987
1987-1988
-
1997
Dallas Diamonds
Springfield Fame
Long Island Knights
Washington Generals
Mercury de Phoenix
Sélection en équipe nationale **
Drapeau : États-Unis États-Unis
Carrière d’entraîneur
1998-2000
?
2009-2011
Shock de Détroit
Fury de Dallas
Legends du Texas
Basketball Hall of Fame 1996

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Nancy Lieberman, née le 1er juillet 1958 à Brooklyn, est une joueuse américaine puis entraîneure de basket-ball

Biographie[modifier | modifier le code]

Nancy Lieberman est l'une des personnalités les plus importantes de l'histoire du basket-ball féminin.

Elle effectue sa carrière universitaire avec les Lady Monarchs de Old Dominion University. Durant ces années, elle y accumule les distinctions personnelles dont deux nominations consécutives au Wade Trophy en 1979, 1980, trophée récompensant le joueur et joueuse universitaire de l'année. Ce doublé est le premier de l'histoire. Durant sa carrière universitaire, elle délivre 961 passes, meilleure performance de l'histoire de l'université, et réalise 512 interceptions, seconde marque de l'école. Elle marque également 2 430 points[1].

Ses performances sont également l'un des facteurs principaux de la bonne période de son équipe : elle remporte deux titres nationaux Association for Intercollegiate Athletics for Women (AIAW), association qui dominait le système sportif du monde universitaire américain avant l'avènement de la National Collegiate Athletic Association (NCAA) et un titre de champion de Women's National Invitation Tournament en 1978. En 2008, elle est récompensée pour ses performances et titres durant sa carrière universitaire en étant intronisée, dans la première promotion, dans le Hall of Fame des Old Dominions Monarch[1].

Durant cette période universitaire, elle porte également les couleurs de la sélection américaine. C'est ainsi qu'elle participe au Championnat du monde 1975, compétition où la sélection américaine termine à la huitième place[2]. Peu après, les Américaines remportent les jeux panaméricains[3]. Puis l'année suivante, elle devient, âgée d'à peine 18 ans, le plus jeune joueur, hommes et femmes, à obtenir une médaille olympique avec la médaille d'argent des Jeux olympiques d'été de 1976 de Montréal[4]. Lors de cette compétition, disputée sous la forme d'un championnat opposant six équipes, Les États-Unis subissent deux défaites, face au Japon et surtout face à l'équipe d'URSS qui remporte le titre olympique. Les statistiques de Lieberman sont de 2,4 points et 1,2 rebonds[5]. Elle remporte un nouveau titre mondial lors de l'édition de 1979, compétition dont l'URSS, et d'autres équipes des pays de l'Est sont absents en raison de problèmes politiques avec la Corée du Sud, pays hôte de la compétition[6]

De nouveau sélectionnée pour les jeux suivants, elle se retire de l'équipe en soutien à la demande de boycott des Jeux olympiques d'été de 1980 de Moscou faite par le président américain Jimmy Carter.

À la sortie de l'université, elle entame une carrière professionnelle qui va la voir jouer dans différentes ligues: tout d'abord en Women's Professional Basketball League avec les Dallas Diamonds puis en Women's American Basketball Association, toujours avec le même club. Elle y remportera le titre en 1984.

Puis en 1986, elle devient la première joueuse à intégrer une ligue masculine, évoluant en United States Basketball League au Springfield Fame[4]. Elle évolue ensuite avec les Washington Generals, toujours dans une équipe masculine, équipe qui est le principal opposant à l'équipe des Globetrotters de Harlem.

En 1997, elle est sélectionnée à l'âge de 38 ans par le Mercury de Phoenix pour participer à la saison inaugurale de la Women's National Basketball Association (WNBA). Après une saison, elle est choisie pour occuper les postes de General Manager et d'entraîneur de la franchise du Shock de Détroit, poste qu'elle occupera pendant trois saisons.

Après cette carrière en WNBA, elle rejoint son ancienne université de Old Dominion pour y compléter ses diplômes.

Puis, elle reprend une carrière d'entraîneur avec les Fury de Dallas, équipe qu'elle conduira au titre National Women's Basketball League en 2004

Auparavant, en 1996, elle est élue au Basketball Hall of Fame.

Elle occupe désormais un poste de commentatrice pour la chaine de télévision américaine ESPN.

À 50 ans elle va aussi battre son propre record de joueuse WNBA la plus âgée (39 ans) en rejouant quelques matchs avec Detroit suite à la suspension de 5 joueuses de l'équipe après une bagarre.

Le 5 novembre 2009, elle est nommée entraîneur en chef de la nouvelle franchise de NBA Development League (D-League), les Legends du Texas qui évolueront à partir de la saison 2010-2011. Cette franchise sera localisée dans la ville de Frisco, Texas. Elle est la première femme à être nommée à un tel poste en D-League ou dans la ligue mère de NBA[7].

Club[modifier | modifier le code]

Joueuse

Ligue d'été[modifier | modifier le code]

Joueuse

Entraîneure

Palmarès[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Joueuse

Entraîneur

Sélection nationale[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'été
Championnat du monde
autres

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Lieberman To Be Inducted Into Hampton Roads Sports Hall Of Fame », sur www.odusports.com (consulté le 4 mars 2010)
  2. (en) « Seventh World Championship for Women -- 1975 », sur www.usabasketball.com (consulté le 4 mars 2010)
  3. (en) « Seventh Pan American Games -- 1975 », sur www.usabasketball.com (consulté le 4 mars 2010)
  4. a et b (en) « Nancy Lieberman », sur www.wbhof.com (consulté le 4 mars 2010)
  5. (en) « Games of the XXIst Olympiad -- 1976 », sur www.usabasketball.com (consulté le 4 mars 2010)
  6. (en) « Eighth World Championship for Women -- 1979 », sur www.usabasketball.com (consulté le 4 mars 2010)
  7. (en) « Lieberman to coach in D-League », sur sports.espn.go.com,‎ 5 novembre 2009 (consulté le 4 mars 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]