Shane Battier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Shane Battier Portail du basket-ball
Shane Battier Heat 2012.jpg
Fiche d’identité
Nom complet Shane Courtney Battier
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 9 septembre 1978 (35 ans)
Birmingham, Michigan
Taille 2,03 m (6 8)
Poids 100 kg (220 lb)
Surnom Battle
Situation en club
Poste Ailier
Carrière universitaire ou amateur
Blue Devils de Duke
Draft NBA
Année 2001
Position 6e
Franchise Grizzlies de Memphis
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Grizzlies de Memphis
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Rockets de Houston
Grizzlies de Memphis
Heat de Miami
Heat de Miami
Heat de Miami
14,4
09,7
08,5
09,9
10,1
10,1
09,3
07,3
08,0
08,6
05,0
04,8
06,6
04,1
Sélection en équipe nationale **
2006 Drapeau : États-Unis États-Unis

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Shane Battier est un joueur américain de basket-ball né le 9 septembre 1978 à Birmingham, Michigan. Il joue longtemps avec les Grizzlies de Memphis puis chez les Rockets de Houston avant de finir sa carrière au Heat de Miami où il remporte le championnat NBA à deux reprises.

Il est sélectionné en 6e position de la draft 2001 par les Grizzlies de Memphis. Il évolue au poste d'allier et est notamment connu pour sa défense agressive et sa capacité à garder les plus grands joueurs de la ligue.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Battier pratique le basket-ball depuis son plus jeune âge. À 13 ans, il mesure déjà 1,93 m et atteint la barre des deux mètres à peine une année plus tard. Il cultive cette singularité à l'école, étant le seul enfant d'une mère blanche et d'un père noir. Comme l'explique Michael Lewis dans une interview à son sujet, ceci lui vaut d'être balloté entre deux mondes durant son enfance : étant considéré comme blanc par la communauté noire, et comme noir par la communauté blanche. C'est dans ce contexte particulier qu'il intègre ses premières équipes. Lewis note à son sujet que « les enfants des quartiers défavorisés le voyaient comme un de ces enfants des banlieues tranquilles et qui jouait comme un blanc, quand ces derniers le prenaient pour une de ces personnes qui étaient sur cette autre planète où vivent les noirs ».

Ses années à l'université[modifier | modifier le code]

Après avoir été diplômé de la Country Day School où il fut nommé School's Outstanding Student lors de sa dernière année d'étude. Battier rejoint alors l'Université de Duke où il joue quatre ans durant, dirigé par l'entraîneur Mike Krzyzewski. Il s'impose rapidement grâce à ses talents de défenseurs, tout particulièrement lorsqu'il s'agit de concéder des passages en force. Il amène son équipe des Blue Devils dans le carré final de la NCAA en 1999 et 2001. Leur équipe perd en finale en 1999, mais remporte le titre en 2001, compétition à l'issue de laquelle Battier est nommé joueur de l'année. Son numéro 31 est alors retiré par les Blue Devils. Au cours de sa carrière en université, il est nommé trois années consécutives défenseur de l'année. Il est également le deuxième joueur ayant le plus joué lors d'une saison complète à Duke.

Battier termine son cursus universitaire en obtenant son diplôme d'études religieuses.

Battier en NBA[modifier | modifier le code]

Shane Battier se déclare éligible pour la draft de 2001, lors de laquelle il est sélectionné à la sixième position par les Grizzlies de Memphis.

Shane Battier avec les Rockets.

Le 28 juin 2006, Battier est envoyé aux Rockets de Houston en échange de Stromile Swift et d'un premier tour de draft pour les Grizzlies, qui se solde par l'acquisition de Rudy Gay lors de la draft 2006.

Même s'il n'a jamais eu le statut de star, il est souvent considéré comme un joueur prépondérant au sein des équipes dans lesquelles il évolue. Son jeu n'est pas impressionnant, mais Battier joue un basket très productif et efficace, misant plus sur l'implication et sa capacité à se battre pour les pertes de balles plutôt que sur son athlétisme. Il est aussi de notoriété publique que Battier est un joueur très intelligent qui s'informe beaucoup sur les équipes qui lui font face, étudiant minutieusement les tactiques employées ainsi que les joueurs qu'il doit défendre : "J'essaie de me préparer du mieux que je peux. Je veux connaître les positions préférentielles des joueurs susceptibles de me dominer. Je lis énormément de choses, sur ses forces et ses faiblesses et ce plusieurs fois avant le match. "Une bonne préparation permet d'éviter une piètre performance", c'est un peu ma devise.". C'est d'ailleurs le seul joueur de l'équipe à avoir accès à un certain nombre d'informations et statistiques que les Rockets de Houston recueillaient sur les joueurs de la ligue, afin qu'il puisse se familiariser avec les joueurs de l'équipe adverse. Lors d'un match contre les Spurs de San Antonio durant la saison 2007-2008, il était assigné à la défense de Manu Ginóbili qui ne faisait pas parti du cinq de départ, et rentrerai en cours de match. Battier a alors explicitement demandé Daryl Morey, dirigeant des Rockets, de le laisser sur le banc afin de faire coïncider son temps de jeu avec celui de Ginóbili afin qu'il puisse le défendre pour toute la durée du match. Daryl Morey dit après le match que « personne en NBA ne ferait une chose pareille. Personne ne demande à rester sur le banc dans le seul but de défendre le meilleur marqueur de l'équipe adverse pendant tout le match.»

C'est sur le tard qu'il connaît la plus grande consécration en NBA. En décembre 2011, alors libre de tout contrat, il décide de s'engager avec le Heat de Miami, une équipe avec laquelle il va remporter 2 titres de champion consécutifs. Concernant le titre de 2013, à l'occasion du fameux et décisif match 7 à domicile contre San Antonio, il va être l'un des principaux artisans de la victoire de son équipe grâce à sa grande réussite derrière l'arc (18 points à 6/8).

En juin 2014, le Heat atteint de nouveau les Finales NBA mais est battu par les Spurs de San Antonio. Battier annonce sa retraite quelques jours plus tard[1].

Profil de jeu[modifier | modifier le code]

Son gabarit lui confère une grande versatilité dans son jeu. À la fois suffisamment grand et puissant pour se faire une place dans la raquette, et suffisamment habile pour tirer (sa spécialité étant le tir à trois points dans le coin), il se démarque cependant par sa capacité à produire une défense très efficace. Capable de défendre trois postes différents (arrières, ailiers forts et faibles), il est reconnu comme un défenseur tenace et engagé, notamment pour sa capacité à concéder les passages en force.

Records NBA[modifier | modifier le code]

Les records personnels de Shane Battier, officiellement recensés par la NBA sont les suivants[2] :

Type statistique Saison régulière Playoffs
Record Adversaire Date Record Adversaire Date
Points en un match 33 Raptors de Toronto 4 mars 2005 23 Lakers de Los Angeles 10 mai 2009
Paniers marqués en un match 12 Timberwolves du Minnesota 21 mars 2002 7 Jazz de l'Utah 19 avril 2008
Paniers tentés en un match 20 2 fois 12 Lakers de Los Angeles 10 mai 2009
Paniers à 3 points réussis 7 @ Nets du New Jersey 27 décembre 2006 6 Spurs de San Antonio 20 juin 2013
Paniers à 3 points tentés 12 @ Nets du New Jersey 27 décembre 2006 10 Lakers de Los Angeles 10 mai 2009
Lancers francs réussis 9 3 fois 6 Lakers de Los Angeles 10 mai 2009
Lancers francs tentés 11 Raptors de Toronto 4 mars 2005 6 2 fois
Rebonds offensifs 7 4 fois 4 4 fois
Rebonds défensifs 12 Grizzlies de Memphis 5 février 2011 8 Celtics de Boston 28 mai 2012
Rebonds totaux 14 2 fois 10 Celtics de Boston 28 mai 2012
Passes décisives 8 Bucks de Milwaukee 18 décembre 2001 7 Lakers de Los Angeles 8 mai 2009
Interceptions 5 8 fois 3 7 fois
Contres 7 Kings de Sacramento 3 mars 2010 4 Trail Blazers de Portland 24 avril 2009
Balles perdues 6 @ Clippers de Los Angeles 16 avril 2002 4 @ Mavericks de Dallas 26 avril 2006
Minutes jouées 51 @ Lakers de Los Angeles 15 décembre 2006 46 Celtics de Boston 30 mai 2012

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Twyman-Stokes Teammate of the Year Award en 2013-2014[3] (coéquipier de l'année).

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Brian Windhorst, « Ray Allen considering retirement », ESPN,‎ 16 juin 2014
  2. (en) « Shane Battier : Career Stats and Totals », sur nba.com (consulté le 10 mai 2014)
  3. Emmanuel Laurin, « Shane Battier élu meilleur coéquipier de l’année », sur basketusa.com,‎ 24 mai 2014