Vlade Divac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vlade Divac Portail du basket-ball
Vlade Divac cropped.jpg
Fiche d’identité
Nationalité Serbie Serbie
Naissance (46 ans)
Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Prijepolje
Taille 2,16 m
Poids 111kg
Situation en club
Numéro 12 ; 21
Poste pivot
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1983-1985
1986-1989
1989-1996
1996-1998
1998
1998-2004
2004-2005
Sloga Kraljevo
Partizan Belgrade
Lakers de Los Angeles
Hornets de la Nouvelle-Orléans
É.R. Belgrade
Kings de Sacramento
Lakers de Los Angeles
-
-
12,49[1]
11,66[1]
?
11,40[1]
2,3[1]
Sélection en équipe nationale **
1986-2002 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
FIBA Hall of Fame 2010

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Vlade Divac (en cyrillique serbe Владе Дивац) est un ancien joueur de basket-ball serbe né le 3 février 1968 à Prijepolje. Divac jouait au poste de pivot.

Biographie sportive[modifier | modifier le code]

En 2005, pour un tournoi caritatif à Belgrade

Après trois années passées au Partizan Belgrade avec qui il remporte un titre de champion de Yougoslavie et une coupe nationale, mais surtout la Coupe Korac en 1989, il est drafté la même année par les Lakers de Los Angeles qui, en raison du départ de Kareem Abdul-Jabbar, doivent trouver un nouveau pivot.

Il réussit parfaitement son entrée en NBA, terminant sa première saison dans la première équipe des rookies. Dès l'année suivante, il devient un joueur majeur de la franchise, contribuant fortement à la bonne saison 1990-1991 de celle-ci. La saison se termine sur une défaite en finale NBA, contre les Bulls de Chicago de Michael Jordan, et ce, malgré un match 4 dans lequel il établit sa meilleure performance de la saison avec 27 points.

Souffrant d'une hernie discale, il manque la moitié de la saison suivante mais demeure le pivot indiscutable de la franchise californienne. En 1996, après l'arrivée de Shaquille O'Neal, les Lakers décident de l'échanger avec les Hornets de Charlotte contre un premier tour de draft qui leur permettra d'acquérir les droits sur Kobe Bryant.

Durant le lock-out de la NBA lors de la saison 1998-99, il rejoint son pays et joue quelques mois pour l'Étoile rouge de Belgrade.

Après deux années avec les Hornets, devenu agent libre ou free agent, il signe chez les Kings de Sacramento où il retrouve son compatriote Predrag Stojaković. Malgré une équipe très compétitive, avec également Chris Webber, il ne parvient pas au sommet de la NBA, le meilleur résultat étant une finale de conférence Ouest en 2002.

En 2004, redevenu free agent, il signe pour les Lakers. Mais il connaît des problèmes de dos et ne joue que quinze matchs.

En sélection nationale, il joue tout d'abord avec l'équipe de Yougoslavie avec laquelle il obtient la médaille d'argent aux Jeux olympiques 1988 à Séoul, battu en finale par l'URSS de Arvydas Sabonis. Dans cette équipe, composée des stars Dražen Petrović, Dino Radja et Toni Kukoč, il termine la compétition avec 11,7 points et 6,5 rebonds de moyenne.

Avec la Yougoslavie, il remportera également le titre mondial en 1990 en Argentine ainsi que les titres européens 1989 et 1991.

Puis, avec la Serbie Monténégro, il remporte un nouveau titre européen en 1995, et, l'année suivante, une médaille d'argent lors des Jeux olympiques de 1996 à Atlanta. Lors de sa dernière grande compétition en équipe nationale, il remporte le titre mondial aux États-Unis après avoir éliminé l'équipe américaine en 1/4 de finale avant de s'imposer contre l'Argentine de Ginóbili en finale.

À côté de ses activités de joueur, il devient président de son ancien club: le Partizan de Belgrade qui compte parmi ces vices-présidents, des anciennes gloires du passé telles que Žarko Paspalj ou Predrag Danilović.

Après avoir été le directeur sportif de la section basket-ball du Real Madrid, il est élu à une large majorité fin février 2009, à la présidence du Comité Olympique Serbe (il n'avait obtenu que 16 voix sur 68 lors de sa première candidature en 2001 pour devenir président du Comité Olympique Yougoslave).

Le , les Kings de Sacramento l'honore en retirant son maillot numéro 21[2].

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Europe[modifier | modifier le code]

.

NBA[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Equipe nationale[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

NBA[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) Profile NBA de Vlade Divac
  2. (en) « Kings retire Divac's No. 21 jersey », site NBA.com

Liens externes[modifier | modifier le code]