Becky Hammon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Becky Hammon Portail du basket-ball
Becky Hammon.jpg
En 2002 lors d'une visite sur une base militaire américaine.
Fiche d’identité
Nom complet Rebecca Lynn Hammon
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau de la Russie Russie
Naissance 11 mars 1977 (37 ans)
Rapid City Drapeau : États-Unis
Taille 1,68 m (5 6)
Poids 59 kg (130 lb)
Surnom Becky
Big Shot Becky
Hammontime
Situation en club
Club actuel Retirée
Poste meneuse
arrière
Carrière universitaire ou amateur
1991-1995
1995-1999
Stevens High School
Rams de Colorado State
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
2001-2002
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013

1999
2000
2001
2002
2003
2004
2005
2006
2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
Rovereto Basket
Tennessee Fury
Chill du Colorado
Chill du Colorado
Rivas Ecópolis
CSKA Moscou
CSKA Moscou
Ros Casares Valence
Nadejda Orenbourg
Spartak région de Moscou
Spartak région de Moscou

Liberty de New York
Liberty de New York
Liberty de New York
Liberty de New York
Liberty de New York
Liberty de New York
Liberty de New York
Liberty de New York
Silver Stars de San Antonio
Silver Stars de San Antonio
Silver Stars de San Antonio
Silver Stars de San Antonio
Silver Stars de San Antonio
Silver Stars de San Antonio
Silver Stars de San Antonio
Stars de San Antonio
 ?
20,2
?
?
17,5
12,9
14,5
9,4
10,7
12,8
8,7[1],[2]

2,7
11,0
8,2
8,0
14,7
13,5
13,9
14,7
18,8
17,6
19,5
15,1
15,9
14,7
2,0
8,3[3]
Sélection en équipe nationale **
2008-2012 Drapeau : Russie Russie
Carrière d’entraîneur
2014- Spurs de San Antonio (ass.)

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Becky Hammon

Becky Hammon (en russe : Ребекка Линн Хаммон), née le 11 mars 1977 à Rapid City dans le Dakota du Sud, est une joueuse américaine de basket-ball qui a acquis la nationalité russe en avril 2008[4]. Meneuse, elle participe à la WNBA de 1999 à 2014 et figure parmi les Meilleures joueuses des 15 ans de la WNBA<. Elle représente la Russie en compétition internationale. Elle est connue pour son tir caractéristique à la cuiller quand elle joue en pénétration[5].

Le 5 août 2014, elle est nommée entraîneur-adjoint des Spurs de San Antonio. Elle devient ainsi la seconde femme entraîneur de NBA, après Lisa Boyer assistante des Cavaliers de Cleveland, mais seulement à domicile, mais la première à temps complet.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

À la Stevens High School, elle est élue Miss Basketball du Dakota du Sud en 1994, puis dans la sélection Gatorade des joueuses de l'année en 1995. En senior, ses statistiques sont de 26,0 points, 4,0 rebonds et 4,0 passes décisives[2].

Elle rejoint les Rams de l'Université d'État du Colorado, dont elle sort diplômée en 1999, l'année-même où elle permet à son équipe de se qualifier pour le « Sweet Sixteen » (8e de finale des playoffs, également appelé demi-finale régionale) de la National Collegiate Athletic Association (NCAA). Elle possède de nombreux records sportifs liés à son passage dans cette université comme le plus grand nombre de points marqués par une joueuse dans toute l'histoire de l'université (2 740), le nombre de points par match (21,92), le nombre de shoots extérieurs convertis (918), le nombre de trois points convertis (365), le nombre de passes (538) ou encore le nombre d'interceptions (315).

Le 12 novembre 2004, elle est introduite au « Hall of Fame » de l'université d'État du Colorado et le 22 janvier 2005, son numéro de maillot (le 25) est retiré à la Moby Arena.

WNBA[modifier | modifier le code]

Non draftée, elle signe comme agent libre avec le Liberty de New York le 12 mai 1999. Elle est échangée le 4 avril 2007 avec un second tour de draft 2008 contre le second choix de la draft 2007 Jessica Davenport et un premier tour de draft 2008[2].

À San Antonio, elle acquiert le surnom de Big Shot Becky du fait de son habilité à rentrer des tirs dans les moments décisifs. Ce surnom vient de Big Shot Rob, donné au joueur des Spurs de San Antonio, Robert Horry.

En 2008, elle accède aux finales de la WNBA avec les Silver Stars, mais est sèchement battue 3-0 par le Shock de Détroit.

Europe et autres ligues[modifier | modifier le code]

Comme de nombreuses autres joueuses, Hammon joue tout au long de l'année, de mai à septembre en WNBA avec les Silver Stars de San Antonio, et le reste de l'année dans le championnat russe avec l'équipe du CSKA Moscou.

Équipe nationale russe[modifier | modifier le code]

Becky Hammon aux JO de Londres.

En 2008, elle obtient la nationalité russe afin de pouvoir jouer pour l'équipe de Russie. Elle contribue grandement aux deux médailles obtenues par sa sélection, le bronze en 2008 aux Jeux olympiques de Pékin, victoire dans le match pour la troisième place sur l'équipe de Chine, et l'argent au championnat d'Europe 2009 défaite en finale par l'équipe de France (16,5 points à 57;1 %, 2,0 rebonds, 1,0 passe décisive 2,0 interceptions)[2].

En 2010, elle obtient la 7e place Championnat du monde (moyennes de 11,1 points, 2,6 rebonds, 1,5 passe décisive et 1.4 interception). En 2012, elle doit se contenter de la quatrième place aux Jeux olympiques de Londres, pour des statistiques de 12,1 points, 4,0 passes décisives et 2,9 rebonds en huit rencontres[2].

Coach[modifier | modifier le code]

Après la blessure au genou qui l'a privée de l'essentiel de la saison WNBA 2013, elle annonce au coach des Stars Dan Hughes son souhait de se diriger vers le coaching après la fin de sa carrière sur le terrain. Celui-ci la conseille et l'envoie observer le fonctionnement de l'équipe masculine de la ville, les Spurs de San Antonio avec Gregg Popovich et R. C. Buford. Dans un rôle informel d'assistante, elle se tient derrière le banc lors de certaines rencontres NBA. Elle conquiert rapidement le staff et des joueurs comme Tim Duncan[6]. En juillet 2014, elle annonce sa retraite sportive à l'issue de la saison WNBA 2014[7]. Numéro 25 aux Stars, son maillot est retiré le 15 août 2014[8].

Le 5 août 2014, les Spurs annoncent l'engagement de Becky Hammon comme assistante coach pour la saison NBA 2014-2015 devenant la première femme à exercer sur un banc NBA[9]. Lisa Boyer a auparavant été assistante des Cavaliers de Cleveland, mais seulement à domicile[10]. Hammon est toutefois la première à l'être à temps complet[10].

Style de jeu[modifier | modifier le code]

Le coach NBA puis WNBA Mike Thibault la compare à un Tony Parker féminin : « C'est une petite arrière qui était sous-dimensionnée mais s'est imposée. Elle peut marquer à trois points comme attaquer le panier. C'est un de ces rats des gymnases qui a appris comment marquer face à plus grande qu'elle et cela lui a servi dans sa carrière. Elle peut jouer en pick and roll comme lui, est une meilleure shooteuse que Parker à ses débuts et certainement une meilleure tireuse à trois points. Elle sera un grand apport pour aider les joueurs à devenir de meilleurs shooteurs[11]. »

Palmarès[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Becky Hammon », FIBA (consulté le 16 août 2014)
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n et o « http://www.wnba.com/playerfile/becky_hammon/bio.html » (consulté le 16 août 2014)
  3. (en) « Becky Hammon », WNBA (consulté le 24 août 2014)
  4. (en) « Crossing a border. For Olympic shot, Hammon takes shots », The Boston Globe, 4 août 2008.
  5. « Becky Hammon », WNBA
  6. (en) Mike Monroe, « Hammon picking up coaching pointers from Spurs' staff », expressnews.com,‎ 27 février 2014 (consulté le 5 août 2014)
  7. (en) Jānis Kacēns, « Becky Hammon to retire after the end of WNBA season », Love Women's Basketball,‎ 23 juillet 2014 (consulté le 23 juillet 2014)
  8. a et b « San Antonio Stars to host a Becky Hammon retirement ceremony on August 15, 2014 », hoopfeed.com,‎ 4 août 2014 (consulté le 10 août 2014)
  9. (en) Jānis Kacēns, « San Antonio Spurs hires Becky Hammon as assistant coach », Love Women's Basketball,‎ 5 août 2014 (consulté le 5 août 2014)
  10. a et b Xavier Colombani, « Becky Hammon, une femme assistante aux Spurs », L'Équipe,‎ 5 août 2014 (consulté le 8 août 2014).
  11. (en) « Mike Thibault: ‘Hammon Will Help Players Become Better Shooters’ », cbssports.com,‎ 7 août 2014 (consulté le 7 août 2014)
  12. « Becky Hammon Leaves Legacy in Final Season; Receives 2014 Kim Perrot Sportsmanship Award », WNBA,‎ 23 août 2014 (consulté le 23 août 2014)
  13. (en) « Roundtable Discussion: WNBA Top 15 Players of All Time », WNBA,‎ 23 juillet 2010 (consulté le 24 juillet 2011)
  14. Vin A. Cherwoo, « Basketball 99, All-Stars 72 », WNBA,‎ 10 juillet 2010 (consulté le 28 juillet 2014)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :