Dražen Dalipagić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Dražen Dalipagić Portail du basket-ball
Dalipagic.JPG
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de la République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie
Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Naissance 27 novembre 1951 (63 ans)
Drapeau : Bosnie-Herzégovine Mostar
Taille 1,97 m
Surnom Praja
Situation en club
Poste arrière
ailier
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1971-1978
1979-1980
1980-1981
1981-1982
1982-1983
1983-1985
1985-1988
1988-1989
1990-1991
KK Partizan Belgrade
KK Partizan Belgrade
Carrera Venise
KK Partizan Belgrade
Real Madrid
Udine
Carrera Venise
Vérone
Étoile rouge Belgrade
Sélection en équipe nationale **
1973-1986 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslavie (243 sél) 3 131
Carrière d’entraîneur
1992-1996
1997-1998
2000-2001
Gorizia
MZT Skopje
Astra Banka Belgrade
Basketball Hall of Fame 2004
FIBA Hall of Fame 2007

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Dražen Dalipagić (en serbe : Дражен Далипагић), né le 27 novembre 1951 à Mostar, est un ancien joueur de basket-ball bosnien jouant pour la Yougoslavie, au poste d’arrière.

Jouant longtemps pour le Partizan Belgrade depuis l'âge de 20 ans jusqu'en 1980, après une interruption d'un an pour raison de service militaire, il obtient le premier titre national de son club du Partizan en 1976. Il obtiendra également un titre européen avec la Coupe Korać 1978.

Il fait surtout partie de la deuxième génération dorée yougoslave, celle des Mirza Delibašić, Dragan Kicanović, Krešimir Ćosić. Avec la Yougoslavie, il obtient une médaille d'argent lors des Jeux olympiques 1976 à Montréal. Après ceux-ci, il participe au camp d'entraînement des Celtics de Boston. Là, il impressionne tout le monde et Red Auerbach désire l'incorporer à son équipe. Mais jouer en NBA aurait un inconvénient majeur : il ne pourrait plus jouer avec la sélection yougoslave. C'est au-dessus de ses possibilités et il décide de revenir en Europe.

Il deviendra champion du monde en 1978 à Manille lors d'une grande finale remportée 83-82 contre l'URSS. Il est élu meilleur joueur de la compétition. Il devient ensuite champion Olympique 1980 à Moscou, finissant meilleur marqueur de la compétition avec 24,3 points de moyenne. Avant ses deux titres, il a remporté le titre européen 1977, son troisième après ceux de 1973 et 1975.

En 1980, il signe à Venise puis jouera ensuite au Real Madrid, avant de revenir en Italie à Udine et Vérone. Lors de ses années italiennes, il sera cinq fois meilleur marqueur, établissant au passage avec 70 points le record de points marqués lors d'un match ou détenant aussi le record de la moyenne de points en play-off avec 34,7 points par match.

En 2004, il a été élu au « Hall of Fame du basket-ball ». Il est également membre du FIBA Hall of Fame.

Club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Équipe nationale[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

  • Coupe Korać 1978
  • champion de Yougoslavie 1976
  • coupe de Yougoslavie en 1978
  • meilleur joueur européen en 1977, 1978 et 1980

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]