Jack Twyman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jack Twyman Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet John Kennedy “Jack” Twyman
Naissance 11 mai 1934
Pittsburgh, Pennsylvanie
Date de décès 30 mai 2012 (à 78 ans)
Lieu de décès Cincinnati, Ohio
Taille 1,98 m (6 6)
Situation en club
Poste Arrière
Ailier
Carrière universitaire ou amateur
Bearcats de Cincinnati
Draft NBA
Année 1955
Position 8e (2e tour)
Franchise Royals de Rochester
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1955-1956
1956-1957
1957-1958
1958-1959
1959-1960
1960-1961
1961-1962
1962-1963
1963-1964
1964-1965
1965-1966
Royals de Rochester
Royals de Rochester
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
Royals de Cincinnati
14,4
16,3
17,2
25,8
31,2
25,3
22,9
19,8
15,9
14,5
7,4
National Collegiate Basketball Hall of Fame 2006
Basketball Hall of Fame 1983

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

John Kennedy « Jack » Twyman (né le 11 mai 1934 à Pittsburgh, Pennsylvanie et mort le 30 mai 2012 à Cincinnati, Ohio) est un joueur professionnel de basket-ball.

Arrière issu de l'université de Cincinnati, il passa onze saisons (de 1955 à 1966) en NBA en tant que membre des Royals de Rochester, puis de Cincinnati. Avec Wilt Chamberlain, Twyman est devenu le premier joueur NBA à inscrire plus de 30 points de moyenne par match lors d'une saison avec 31,2 points par match lors de la saison 1959-1960, Chamberlain le devançant avec une moyenne de 37,6 points[1]. Il inscrivit 15 840 points dans sa carrière, fut nommé dans la All-NBA Second Team en 1960 et 1962 et fit six apparitions au NBA All-Star Game[2].

Twyman est aussi connu pour ses engagements humanistes. Il est devenu le tuteur légal de son coéquipier Maurice Stokes, qui était devenu paralysé à cause d'une blessure à la tête intervenue lors de la dernière rencontre de la la saison 1958, en l'aidant à financer ses soins médicaux[3]. Twyman organisa également le NBA's Maurice Stokes Memorial Basketball game, qui s'était tenu au Kutsher's Country Club à Monticello, New York, afin de récolter des fonds pour aider d'anciens joueurs en difficulté - d'abord pour prendre soin de Stokes et après sa mort, pour d'autres joueurs. La collecte de fonds se fait ensuite lors d'un tournoi de golf auquel participe des joueurs NBA, ce tournoi remplaçant le match de basket-ball. En mémoire de la relation entre les deux hommes, la NBA créa en 2013 le Twyman-Stokes Teammate of the Year Award, trophée récompensant le meilleur coéquipier de la ligue[4].

À la fin des années 1960 et au début des années 1970, Twyman est devenu consultant pour l'émission The NBA on ABC.

Twyman fut intronisé au Basketball Hall of Fame en 1983[3].

Il décède à la suite de complications liées à une forme rare de cancer du sang[5],[6].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « 1959-60 NBA Leaders », sur basketball-reference.com (consulté le 31 mai 2012)
  2. (en) « NBA & ABA All-Star Game Selections by Player », sur basketball-reference.com (consulté le 31 mai 2012)
  3. a et b (en) « John K. "Jack" Twyman », sur hoophall.com (consulté le 31 mai 2012)
  4. (en) « NBA To Unveil Twyman–Stokes Teammate Of Year Award, Announce Winner Sunday », sur hangtime.blogs.nba.com, NBA,‎ 9 juin 2013
  5. « Décès du Hall of Famer Jack Twyman », sur basketusa.com (consulté le 31 mai 2012)
  6. (en)« Former NBA star Jack Twyman dies at 78 », The Sacramento Bee. (consulté le 31 mai 2012)