Reggie Miller

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miller.
Reggie Miller Portail du basket-ball
Reggie Miller crop.png
Fiche d’identité
Nom complet Reginald Wayne Miller
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (48 ans)
Riverside, Californie
Taille 2,01 m (6 7)
Situation en club
Club actuel Retiré
Numéro 31
Poste Arrière
Carrière universitaire ou amateur
1983-1987 Bruins d'UCLA
Draft NBA
Année 1987
Position 11e
Franchise Pacers de l'Indiana
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1987-1988
1988-1989
1989-1990
1990-1991
1991-1992
1992-1993
1993-1994
1994-1995
1995-1996
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
Pacers de l'Indiana
10,0
16,0
24,6
22,6
20,7
21,2
19,9
19,6
21,1
21,6
19,5
18,4
18,1
18,9
16,5
12,6
10,0
14,8
Sélection en équipe nationale **
1994-1996-2002 Drapeau : États-Unis États-Unis
Basketball Hall of Fame 2012

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Reginald Wayne Miller dit Reggie Miller (né le 24 août 1965 à Riverside en Californie) est un ancien joueur américain de basket-ball. Il jouait comme arrière ou ailier dans l'équipe des Pacers de l'Indiana qui évolue en NBA. Il est intronisé au basketball Hall of Fame en 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Reggie Miller est né avec des problèmes osseux à la hanche. Les médecins diagnostiquaient qu'il ne pourrait jamais marcher correctement. Il fait partie d'une famille de sportifs : sa sœur Cheryl est aussi une joueuse de basket-ball devenue depuis journaliste sportive et son frère fut un joueur professionnel de baseball. C'est dans les matches contre sa sœur que Reggie a appris la compétition et les rudiments du basket.

Reggie a été sélectionné dans la draft NBA 1987 par les Pacers de l'Indiana après une carrière universitaire à l'université de Californie à Los Angeles (UCLA). Il est resté fidèle aux Pacers tout au long de ses 18 ans de carrière.

Miller est connu pour être l'un des meilleurs tireurs à trois points de l'histoire du basket NBA et en particulier dans les situations décisives. À la fin de la saison 2004, Miller avait marqué et tenté plus de tirs à trois points dans sa carrière que n'importe quel autre joueur NBA (tournant à 39,5 % sur l'ensemble de sa carrière). Miller est aussi reconnu pour sa pratique du "trash talking", pratique consistant à chambrer son adversaire pour le déconcentrer.

Reggie Miller a longtemps été le « bourreau » des Knicks de New York : lors du cinquième match de la finale de Conférence Est 1994 il marque 39 points dont 25 dans le dernier quart-temps pour permettre aux Pacers de battre les Knicks à domicile et de prendre l'avantage 3 manches à 2 dans la série.

En 1994, pour le Championnat du monde FIBA, il fut le dernier sélectionné et nommé capitaine de l'équipe. Il termina le championnat comme deuxième marqueur de l'équipe des États-Unis avec 16,3 points de moyenne (le premier est Shaquille O'Neal avec 17,1 points)

Le , lors de la première manche des demi-finales de Conférence Est face à New York, Reggie Miller marque 8 points dans les 18 dernières secondes du match : les Pacers remportent la rencontre de deux points 107 à 105[1].

En 1995, Reggie est le premier membre des Pacers de l'Indiana à être sélectionné dans le cinq majeur d'un All-Star Game NBA.

Sélectionné en 1996 pour les Jeux olympiques où il remporta la médaille d'or, il marqua 10,1 points de moyenne.

Lors des play-offs 1998, les Pacers de Miller réussissent à battre les Bulls de Michael Jordan à trois reprises dans la série, avec notamment un tir décisif de Miller à une seconde de la fin face à Jordan. Mais perdent lors du 7e match décisif.

En 2000, il arrive, enfin, à sa première et seule finale NBA, qu'il perd avec son équipe face aux Lakers de Los Angeles de Shaquille O'Neal et Kobe Bryant par 4 matches à 2.

En 2002, pour les Championnats du monde, où de nombreuses stars ont refusé la sélection des États-Unis, il fut appelé en dernier pour apporter son expérience dans une équipe jeune. Il y rejoint son coéquipier Jermaine O'Neal.

Le , Reggie Miller annonce qu'il arrêtera sa carrière de joueur de basket-ball à la fin de la saison en cours. Le All-Star prend finalement sa retraite sans titre NBA, après l'élimination des Pacers au second tour des playoffs 2005 par les Pistons de Détroit.

Son maillot, le no 31 a été retiré par les Pacers de l'Indiana lors d'une cérémonie le 30 mars 2006.

Il est élu au Hall of Fame en avril 2012[2].

Club[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

En franchise[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 5 sélections au NBA All-Star Game en 1990, 1995, 1996, 1998, et 2000.
  • 3 sélections dans le All-NBA Third Team (3e équipe type de la NBA) en 1995, 1996, et 1998.
  • A détenu longtemps les records de joueur ayant tenté le plus de tirs à 3 points (6 486 tentés[3]) et réussi le plus de tirs à 3 points (2 560 réussis[4]) dans l'histoire de la NBA, ces deux records étant battus par Ray Allen, tous les deux lors de la saison 2010-2011. Il a également longtemps détenu le record du nombre de tirs à 3 points tentés (820), dépassé en 2011 par Kobe Bryant[5] et réussis en playoffs (320), dépassés en 2012-2013 par Ray Allen[6].
  • Son maillot, le no 31 a été retiré par les Pacers de l'Indiana.
  • Élu au Naismith Memorial Hall of Fame en 2012.

Statistiques NBA[modifier | modifier le code]

Saison régulière[modifier | modifier le code]

Légende :

Leader de la ligue

gras = ses meilleures performances

Statistiques en saison régulière de Reggie Miller[7]

Année Équipe Matches Titul. Min./m.  %tir  %3pts  %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
1987–88 Indiana 82 1 22.4 48.8 35.5 80.1 2.3 1.6 0.6 0.2 10.0
1988–89 Indiana 74 70 34.3 47.9 40.2 84.4 3.9 3.1 1.3 0.4 16.0
1989–90 Indiana 82 82 38.9 51.4 41.4 86.8 3.6 3.8 1.3 0.2 24.6
1990–91 Indiana 82 82 36.2 51.2 34.8 91.8 3.4 4.0 1.3 0.2 22.6
1991–92 Indiana 82 82 38.0 50.1 37.8 85.8 3.9 3.8 1.3 0.3 20.7
1992–93 Indiana 82 82 36.0 47.9 39.9 88.0 3.1 3.2 1.5 0.3 21.2
1993–94 Indiana 79 79 33.4 50.3 42.1 90.8 2.7 3.1 1.5 0.3 19.9
1994–95 Indiana 81 81 32.9 46.2 41.5 89.7 2.6 3.0 1.2 0.2 19.6
1995–96 Indiana 76 76 34.5 47.3 41.0 86.3 2.8 3.3 1.0 0.2 21.1
1996–97 Indiana 81 81 36.6 44.4 42.7 88.0 3.5 3.4 0.9 0.3 21.6
1997–98 Indiana 81 81 34.5 47.7 42.9 86.8 2.9 2.1 1.0 0.1 19.5
1998–99* Indiana 50 50 35.7 43.8 38.5 91.5 2.7 2.2 0.7 0.2 18.4
1999–00 Indiana 81 81 36.9 44.8 40.8 91.9 3.0 2.3 1.0 0.3 18.1
2000–01 Indiana 81 81 39.3 44.0 36.6 92.8 3.5 3.2 1.0 0.2 18.9
2001–02 Indiana 79 79 36.6 45.3 40.6 91.1 2.8 3.2 1.1 0.1 16.5
2002–03 Indiana 70 70 30.2 44.1 35.5 90.0 2.5 2.4 0.9 0.1 12.6
2003–04 Indiana 80 80 28.2 43.8 40.1 88.5 2.4 3.1 0.8 0.1 10.0
2004–05 Indiana 66 66 31.9 43.7 32.2 93.3 2.4 2.2 0.8 0.1 14.8
Carrière 1389 1304 34.3 47.1 39.5 88.8 3.0 3.0 1.1 0.2 18.2

Note: * Cette saison a été réduite de 82 à 50 matchs en raison d'un Lock out.
Dernière modification le 11 septembre 2012

Playoffs[modifier | modifier le code]

Statistiques en Playoffs de Reggie Miller[7]

Année Équipe Matches Titul. Min./m.  %tir  %3pts  %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
1990 Indiana 3 3 41.7 57.1 42.9 90.5 4.0 2.0 1.0 0.0 20.7
1991 Indiana 5 5 38.6 48.6 42.1 86.5 3.2 2.8 1.6 0.4 21.6
1992 Indiana 3 3 43.3 58.1 63.6 80.0 2.3 4.7 1.3 0.0 27.0
1993 Indiana 4 4 43.8 53.3 52.6 94.7 3.0 2.8 0.8 0.0 31.5
1994 Indiana 16 16 36.0 44.8 42.2 83.9 3.0 2.9 1.3 0.2 23.2
1995 Indiana 17 17 37.7 47.6 42.2 86.0 3.6 2.1 0.9 0.2 25.5
1996 Indiana 1 1 31.0 41.2 33.3 86.7 1.0 1.0 1.0 0.0 29.0
1998 Indiana 16 16 39.3 42.6 40.0 90.4 1.8 2.0 1.2 0.2 19.9
1999 Indiana 13 13 37.0 39.7 33.3 89.5 3.9 2.6 0.7 0.2 20.2
2000 Indiana 22 22 40.5 45.2 39.5 93.8 2.4 2.7 1.0 0.4 24.0
2001 Indiana 4 4 44.3 45.6 42.9 93.3 5.0 2.5 0.8 0.5 31.3
2002 Indiana 5 5 39.6 50.6 41.9 87.5 3.2 2.8 1.6 0.2 23.6
2003 Indiana 6 6 29.3 28.3 16.0 91.3 2.3 2.3 0.2 0.2 9.2
2004 Indiana 16 16 28.4 40.2 37.5 92.2 2.3 2.8 1.1 0.2 10.1
2005 Indiana 13 13 33.1 43.4 31.8 94.1 3.1 1.5 0.8 0.1 14.8
Carrière 144 144 36.9 44.9 39.0 89.3 2.9 2.5 1.0 0.2 20.6

All-Star Games[modifier | modifier le code]

Statistiques des matchs All-Star de Reggie Miller[7]

Matches Titul. Min./m.  %tir  %3pts  %l-f rbds/m. pass/m. int/m. ctr/m. pts/m.
5 1 19.2 45.7 26.3 75.0 1.0 2.0 1.0 0.2 8.0

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Filmographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (Frisaro, p. 65-66)
  2. (en)« basketball Hall of Fame class 2012 », sur nba.com (consulté le 30 novembre 2012)
  3. (en) « NBA & ABA Progressive Playoff Leaders and Records for 3-Pt Field Goal Attempts », sur basketball-reference.com
  4. (en) « NBA & ABA Progressive Leaders and Records for 3-Pt Field Goal Attempts », sur basketball-reference.com
  5. (en) « NBA & ABA Progressive Playoff Leaders and Records for 3-Pt Field Goal Attempts », sur basketball-reference.com
  6. (en) « Ray Allen sets playoff record for 3s », sur espn.go.com,‎ 25 avril 2013
  7. a, b et c (en) « statistiques NBA », sur NBA.com,‎ 2012 (consulté le 11 septembre 2012)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Joe Frisaro, Reggie Miller: From Downtown, Sports Publishing LLC, 2000, coll. « Superstar Series / Basketball Superstar Series » (no 6), 92 p. (ISBN 9781582611808, lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]