Bill Sharman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sharman.
Bill Sharman Portail du basket-ball
Bill sharman signed.JPG
Fiche d’identité
Nom complet William Walton Sharman
Nationalité Drapeau : États-Unis Américaine
Naissance 25 mai 1926
Abilene, Texas
Date de décès 25 octobre 2013 (à 87 ans)
Taille 1,85 m (6 1)
Poids 79 kg (174 lb)
Situation en club
Numéro 10, 21
Poste Arrière
Carrière universitaire ou amateur
Trojans d'USC
Draft NBA
Année 1950
Position 23e
Franchise Capitols de Washington
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1950-1951
1951–1952
1952–1953
1953–1954
1954–1955
1955–1956
1956–1957
1956–1957
1958–1959
1959–1960
1960–1961
Capitols de Washington
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Celtics de Boston
Carrière d’entraîneur
1966-1968
1968-1971
1971-1976
Warriors de San Francisco
Stars d'Utah (ABA)
Lakers de Los Angeles
National Collegiate Basketball Hall of Fame 2006
Basketball Hall of Fame 1976

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

William Walton « Bill » Sharman, né le 25 mai 1926 à Abilene (Texas, États-Unis) et mort le 25 octobre 2013[1] est un ancien joueur et entraîneur professionnel de basket-ball. Mobilisé lors de la Seconde Guerre mondiale de 1944 à 1946 dans l'US Navy, Bill Sharman devient joueur professionnel de basket-ball et de baseball dans les années 1950. Après sa carrière de joueur, pendant laquelle il gagne les quatre premiers titres de champion NBA avec les Celtics de Boston (1957, 1959, 1960 et 1961) , Sharman devient entraîneur et devient un des deux entraîneurs (l'autre étant Alex Hannum) à avoir remporté les titres ABA ( en 1971 avec les Stars de l'Utah) et NBA (en 1972 avec les Lakers de Los Angeles), surtout consécutivement.

Sharman est intronisé au Basketball Hall of Fame en 1976 comme joueur, puis de nouveau en 2004, cette fois en tant qu'entraîneur. Il est alors l'une des trois seules personnes nommées à ces deux titres, précédé par John Wooden (1961 et 1973) et Lenny Wilkens (1989 et 1998).

Il a eu deux fils, Jerry Sharman et Tom Sharman et deux filles Nancy et Janice.

Carrière[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur de baseball[modifier | modifier le code]

De 1950 à 1955, Sharman joue au baseball avec des clubs des Ligues mineures (MLB) affiliés aux Dodgers de Brooklyn de la Ligue majeure de baseball. Rappelé par Brooklyn en 1951, Sharman n'est finalement invité à jouer dans aucune partie. Cependant, le 27 septembre 1951, dans un match à Boston contre les Braves, l'arbitre Frank Dascoli expulse de la partie tous les joueurs des Dodgers se trouvant sur le banc des joueurs, après que plusieurs d'entre eux l'aient chahuté pour une décision discutable. Sherman a donc la particularité d'être le seul joueur de l'histoire de la MLB à avoir été expulsé d'un match sans jamais avoir joué de partie dans les Ligues majeures[2].

Carrière de joueur de basket-ball[modifier | modifier le code]

Bill Sharman est choisi, le 25 avril 1950 au vingt-troisième rang de la draft 1950 par les Capitols de Washington[3]. Le 9 janvier 1951, lors de la draft de dispersion pour la disparition des Capitols de Washington, il est choisi par les Pistons de Fort-Wayne. Le 26 avril 1951 il est échangé avec le joueur des Celtics de Boston, Chuck Share (numéro un de la draft 1950).

Malgré ses bons résultats et une bonne équipe, les Celtics n'arrivent pas à franchir le dernier palier pour accéder aux finales NBA. En 1952 ils perdent en demi-finale de division face aux Knicks de New York, ensuite pendant trois ans en 1953 (encore face aux Knicks), 1954 (face aux Nationals de Syracuse) et 1955 (encore face à Syracuse) ils échouent en finales de division. Ils échouent encore une fois en demi-finales de division toujours face à Syracuse en 1956.

Il est connu pour avoir fait équipe dans les années 1950 avec Bob Cousy aux Celtics de Boston, où on dit qu'ils forment le meilleur duo d'arrières de l'époque. Alors que Cousy est d'abord un meneur, Sharman est un pur shooteur.

Sharman met un terme à sa carrière de joueur de basket-ball après 11 saisons en 1961. Il est l'un des premiers arrières à avoir une réussite aux tirs supérieure à 40 %. Bill Sharman demeure aujourd'hui encore le joueur qui compte le plus de titres de joueur le plus adroit aux lancers-francs de la NBA avec 7 titres (1953 à 1957, 1959 et 1961), il est également le joueur ayant obtenu le plus de titres consécutifs dans cette catégorie avec 5 (1953-1957).

Carrière d'entraîneur de basket-ball[modifier | modifier le code]

Début en NBA[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière d'entraîneur lors de la saison 1966-1967 en s'engageant dans la franchise des Warriors de San Francisco qu'il conduit en finales NBA, mais l'équipe est battue par les 76ers de Philadelphie quatre victoires à deux[4]. L'année suivante l'équipe est battue en finales de Conférence par les Lakers de Los Angeles quatre victoire à zéro.

Trois ans en ABA et un titre[modifier | modifier le code]

Il quitte les Warriors pour se lancer dans un nouveau défi, il s'engage chez les Stars de Los Angeles qui évoluent dans la toute récente (crée en 1967) ABA. La première année l'équipe ne se qualifié pas en playoffs, l'année suivante, l'équipe se qualifie en terminant quatrième de sa division. Grâce à de très bons playoffs l'équipe arrive en finales ABA, mais est battue par les Pacers de l'Indiana quatre victoires à deux. Au début de la saison 1970-71, la franchise déménage de Los Angeles à Salt Lake City et prend le nom de Stars de l'Utah. À la fin de la saison régulière les Stars sont second derrière les Pacers de l'indiana (passé de la division Est à la division Ouest). En playoffs ils battent les Chapparrals du Texas (4-0), ils retrouvent en finales de division les Pacers pour la revanche de la dernière finale. Ils les battent quatre victoire à trois leur permettant d'aller défier pour le titre les Colonels du Kentucky. Le 18 mai 1971 les Stars l'emportent lors du septième match gagné 131 à 121. Zelmo Beaty est nommé MVP des playoffs[5],[6] et Bill Sharman remporte son premier titre en tant qu'entraîneur.

Retour en NBA et un titre[modifier | modifier le code]

Tout auréolé de son titre de champion ABA, Bill Sharman s'engage pour la Saison 1971-1972 avec les Lakers de Los Angeles pour diriger une équipe de stars Wilt Chamberlain, Jerry West, Gail Goodrich, Pat Riley (futur quintuple champion NBA comme entraîneur) et tous futurs membres du Basketball Hall of Fame. Les Lakers terminent la saison régulière champion de la division Pacifique avec l'excellent bilan de 69 victoires pour 13 défaites. Lors de cette saison régulière les Lakers établissent un record d'invincibilité, qui n'est toujours pas battu de 33 victoires consécutives entre le 5 novembre 1971 (défaite 106-110 face aux Bullets de Baltimore) et le 9 janvier 1972 (défaite 104-120 face aux Bucks de Milwaukee). Après avoir battu en demi-finales de conférence les Bulls de Chicago (4-0) et en finales de conférence les Bucks de Milwaukee (4-2), les Lakers retrouvent en finales NBA les Knicks de New York. Après avoir perdu le premier match, ils gagnent les quatre suivants et gagne le titre de champion NBA 1972. C'est le premier titre des Lakers depuis leur arrivée à Los Angeles en 1960 et le premier depuis le cinquième titre des Lakers de Minneapolis en 1954. Après avoir été nommé entraîneur NBA de l'année, Bill Sharman obtient le titre de Champion NBA comme entraîneur. Il est l'un des deux seuls entraîneurs à avoir remporté les titres ABA et NBA, l'autre étant Alex Hannum (avec les Hawks de Saint-Louis en 1958 et les 76ers de Philadelphie en 1967 pour la NBA et les Oaks d'Oakland en 1969 en ABA), mais c'est le seul a les avoir obtenu deux années consécutivement.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Comme joueur[modifier | modifier le code]

Bill Sharman a été honoré de nombreuses fois dans sa carrière. En plus de ses quatre titres NBA (1957, 1959, 1960 et 1961), il commence par être honoré dans la Consensus All-America Team en 1950 quand il joue avec en université avec l' Trojans d'USC[7]. Il est ensuite nommé quatre fois consécutivement dans la First All-NBA Team (1956 à 1959) et trois fois dans la Second All-NBA Team (1953, 1955 et 1960)[8]. Lors du All-Star Game 1955, il reçoit le titre de All-Star Game Most Valuable Player, meilleur joueur de la rencontre[9].

Il a été sept fois (dont cinq consécutivement) meilleur taux de réussite aux lancers francs de la ligue[10] et deux fois second avec en particulier un taux de réussite de 93,2 % lors de la 1958-1959. En 1953-1954 il est également second de la ligue pour le pourcentage de réussite aux tirs (45 %)[10]. Durant trois saisons (1953-1954, 1955-1956 et 1958-1959) il participe à tous les matchs de la saison régulière soit 72[10].

En 1976 il est intronisé au Basketball Hall of Fame[11] et en 2006, lors de la première promotion, au National Collegiate Basketball Hall of Fame[12].

Comme entraîneur[modifier | modifier le code]

Bill Sharman obtient le titre de l'American Basketball Association en 1971 avec les Stars de l'Utah.

Il est nommé entraîneur de l'année lors de la saison 1971-1972 en tant qu'entraîneur des Lakers de Los Angeles, année où il amène les Lakers au titre NBA[13]. Il devient ainsi un des deux entraîneurs (l'autre étant Alex Hannum) à remporter les titres ABA et NBA et le seul de façon consécutive.

En 2004 il est intronisé au Basketball Hall of Fame (comme entraîneur)[14]. Il devient la troisième personne nommée au Basketball Hall of Fame une fois comme joueur puis une fois comme entraîneur, précédé par John Wooden (1961 et 1973) et Lenny Wilkens (1989 et 1998).

Statistiques[modifier | modifier le code]

Universitaires[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente les statistiques individuelles de Bill Sharman pendant sa carrière universitaire[15],[Note 1].

Statistiques en saison régulière
Saison Club Matchs Min. Points 2 pts LF Rebonds Pd Int C Bp FP
MJ Tit Pts PPM R T  % R T  % Rt R
1946-1947 USC Trojans 10 41 4,1 16 9 12 75,0 % - - -
1947-1948 USC Trojans 24 238 9,9 100 38 44 86,4 % - - -
1948-1949 USC Trojans 24 382 15,9 142 98 125 78,4 % - - -
1949-1950 USC Trojans 24 446 18,6 171 104 129 80,6 % - - -
Total 82 1 107 13,5 429 249 310 80,3 % - - -

Professionnelles[modifier | modifier le code]

En saison régulière[modifier | modifier le code]

Légende :

  •      Champion NBA
  •      Leader de la ligue

gras = ses meilleures performances

Le tableau suivant présente les statistiques individuelles de Bill Sharman pendant sa carrière professionnelle en saison régulière[15],[Note 1].

Statistiques en saison régulière
Saison Club Matchs Min. Points 2 pts LF Rebonds Pd Int C Bp FP
MJ Tit Pts PPM R T  % R T  % Rt R
1950-1951 Capitols de Washington 31 378 12,2 141 361 39,1 % 96 108 88,9 % 96 3,1 1,3 - - - 2,8
1951-1952 Celtics de Boston 63 22,0 671 10,7 244 628 38,9 % 183 213 85,9 % 221 3,5 2,4 - - - 2,9
1952-1953 Celtics de Boston 71 32,9 1 143 16,2 403 925 43,6 % 341 401 85,0 % 288 4,1 2,7 - - - 3,4
1953-1954 Celtics de Boston 72 34,3 1 155 16,0 412 915 45,0 % 331 392 84,4 % 255 3,5 3,2 - - - 2,9
1954-1955 Celtics de Boston 68 36,1 1 253 16,2 453 1 062 42,7 % 347 387 89,7 % 302 4,4 4,1 - - - 3,1
1955-1956 Celtics de Boston 72 37,5 1 434 16,0 538 1 239 43,8 % 358 413 86,7 % 259 3,6 4,7 - - - 2,7
1956-1957 Celtics de Boston 67 35,9 1 413 21,1 516 1 241 41,6 % 381 421 90,5 % 286 3,5 3,5 - - - 2,8
1957-1958 Celtics de Boston 63 35,1 1 402 22,3 550 1 297 42,4 % 358 413 89,3 % 295 2,7 2,7 - - - 2,5
1958-1959 Celtics de Boston 72 33,1 1 466 20,4 562 1 377 40,8 % 342 367 93,2 % 292 4,1 2,5 - - - 2,4
1959-1960 Celtics de Boston 71 27,0 1 372 19,3 559 1 225 45,6 % 252 291 86,6 % 262 3,7 2,0 - - - 2,2
1960-1961 Celtics de Boston 61 25,2 976 16,0 383 908 42,2 % 210 228 92,1 % 223 3,7 2,4 - - - 2,1
Total 711 32,0 12 665 17,8 4 761 11 168 42,6 % 3 143 3 559 88,3 % 2 779 3,9 3,0 - - - 2,7

En Playoffs[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant présente les statistiques individuelles de Bill Sharman pendant sa carrière professionnelle en playoffs[15],[Note 1].

Statistiques en playoffs
Saison Club Matchs Min. Points 2 pts LF Rebonds Pd Int C Bp FP
MJ Tit Pts PPM R T  % R T  % Rt R
1951-1952 Celtics de Boston 1 27,0 15 15,0 7 12 58,3 % 1 1 100 % 3 3,0 7,0 - - - 4,0
1952-1953 Celtics de Boston 6 33,5 70 11,7 20 60 33,3 % 30 32 93,8 % 15 2,5 2,5 - - - 4,3
1953-1954 Celtics de Boston 6 34,3 113 18,8 35 81 43,2 % 43 50 86,0 % 28 4,2 1,7 - - - 4,8
1954-1955 Celtics de Boston 7 41,4 145 20,7 55 110 50,0 % 35 38 92,1 % 35 5,4 5,4 - - - 3,4
1955-1956 Celtics de Boston 3 37,5 52 18,8 18 46 39,1 % 16 17 94,1 % 7 2,3 4,0 - - - 2,3
1956-1957 Celtics de Boston 10 37,7 211 21,1 75 197 38,1 % 61 64 95,3 % 35 3,5 2,9 - - - 2,3
1957-1958 Celtics de Boston 11 36,9 232 21,1 90 221 40,7 % 52 56 92,9 % 54 4,9 2,3 - - - 2,5
1958-1959 Celtics de Boston 11 29,3 221 20,1 82 193 42,5 % 57 59 96,6 % 36 3,3 2,5 - - - 3,2
1959-1960 Celtics de Boston 13 28,0 219 16,8 88 209 42,1 % 43 53 81,1 % 45 3,5 1,5 - - - 1,7
1960-1961 Celtics de Boston 10 26,1 168 16,8 68 133 51,1 % 32 36 88,9 % 27 2,7 1,7 - - - 2,2
Total 78 33,0 1 446 18,5 538 1 262 42,6 % 370 406 91,1 % 285 3,7 2,6 - - - 2,8

Comme entraîneur[modifier | modifier le code]

Statistiques de Bill Sharman comme entraîneur[16]

Statistiques de Bill Sharman comme entraîneur en NBA
Équipe Ligue Année Saison Régulière Playoffs
Victoires Défaites  % victoire Classement Victoires Défaites  % victoire Résultat
Warriors de San Francisco NBA 1966-1967 44 37 54,3 % 1er Ouest 9 6 60,0 % Finales de NBA
Warriors de San Francisco NBA 1967-1968 43 39 52,4 % 3e Ouest 4 6 40,0 % Finales de Division
Stars de Los Angeles ABA 1968-1969 33 45 42,3 % 4e division Ouest ABA - - - Non qualifié
Stars de Los Angeles ABA 1969-1970 43 41 51,2 % 4e division Ouest ABA 10 7 58,8 % Finales ABA
Stars de l'Utah ABA 1970-1971 57 27 67,9 % 2e division Ouest ABA 12 6 66,7 % Champion ABA
Lakers de Los Angeles NBA 1971-1972 69 13 84,1 % 1er Pacifique 12 3 80,0 % Champion NBA
Lakers de Los Angeles NBA 1972-1973 60 22 73,2 % 1er Pacifique 9 8 52,9 % Finales NBA
Lakers de Los Angeles NBA 1973-1974 47 35 47,3 % 1er Pacifique 1 4 20,0 % demi-finales de Conférence
Lakers de Los Angeles NBA 1974-1975 30 52 36,6 % 5e Pacifique - - - Non qualifié
Lakers de Los Angeles NBA 1975-1976 40 42 48,8 % 4e Pacifique - - - Non qualifié
Total 466 453 56,9 % - 57 40 58,8 % -
NBA 333 240 58,1 % - 35 27 56,5 % -
ABA 133 113 54,1 % - 22 13 62,9 % -

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages dont il est l'auteur[modifier | modifier le code]

  • (en) Bill Sharman et Bob Seizer, The Wooden-Sharman Method : A Guide to Winning Basketball, MacMillan Publishing Company,‎ 1er janvier 1975, 127 p. (ISBN 978-0026313001)
  • (en) Bill Sharman, Main Line Steam : 25 Glorious Years of Preservation, Atlantic Transport Publishers,‎ novembre 1997, 144 p. (ISBN 978-0906899762)
  • (en) Bill Sharman, Sharman on basketball shooting, Prentice-Hall,‎ 1965, 3e éd., 222 p.

Autres ouvrages[modifier | modifier le code]

  • (en) Adam Augustyn, The Britannica Guide to Basketball, The Rosen Publishing Group,‎ 2011, 221 p. (ISBN 978-1615305285)
  • (en) Mike Carey et Michael D. McClellan, Boston Celtics : Where Have You Gone? Robert Parish, Nate Archibald, Bill Sharman and Other Celtic Greats, Sports Publishing LLC,‎ 2005 (réimpr. octobre 2012), 208 p. (ISBN 978-1613210628)
  • (en) Hephaestus Books, Articles on Golden State Warriors Coaches, Including: Alex Hannum, Al Attles, Bill Sharman, Bob Feerick, George C. Lee, Al Cervi, Frank McGuire, Neil, Hephaestus Books,‎ 28 septembre 2011, 108 p. (ISBN 978-1244420175)
  • (en) Ted St Martin et Frank Frangie (préf. Bill Sharman), The Art of Shooting Baskets : From the Free Throw to the Slam Dunk, McGraw-Hill Companies,‎ 1er octobre 1992, 144 p. (ISBN 978-0809240098)
  • (en) Peter C B Jarkman, The Boston Celtics Encyclopedia, Sports Publishing LLC,‎ 23 octobre 2002, 2e éd., 350 p. (ISBN 978-1582615646), p. 97
  • (en) Jeff Greenfield, The world's greatest team : A portrait of the Boston Celtics, 1957-69, Random House,‎ 1976, 208 p. (ISBN 978-0394495606)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c À cette époque, les paniers à trois points n'existent pas et les autres statistiques ne sont pas forcément comptabilisées.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Jonathan Demay, « Décès de Bill Sharman, légende des Celtics et des Lakers », sur basketusa.com,‎ 25 octobre 2013 (consulté le 26 octobre 2013)
  2. The Boston Celtics Encyclopedia, Peter C B Jarkman, Sports Publishing LLC, 2003, (ISBN 9781582615646)
  3. (en) « 1950 NBA Draft », sur basketball-reference.com (consulté le 12 octobre 2012)
  4. (en) « 1967 NBA Finals: Philadelphia 4, San Francisco 2, Prolific Sixers Bring Ring to Philly », sur nba.com (consulté le 2 octobre 2012)
  5. (en) « Utah Stars », sur remembertheaba.com (consulté le 2 octobre 2012)
  6. (en)(en) Historique des Utah Stars sur http://www.remembertheaba.com
  7. (en) « Consensus All-America Teams (1950 to 1959) », sur sports-reference.com (consulté le 6 octobre 2012)
  8. (en) « All-NBA and All-ABA Teams », sur basketball-reference.com (consulté le 6 octobre 2012)
  9. (en) « NBA & ABA All-Star Game Most Valuable Player Award Winners », sur basketball-reference.com (consulté le 6 octobre 2012)
  10. a, b et c (en) « Bill Sharman », sur basketball-reference.com (consulté le 6 octobre 2012)
  11. (en) « Bill Sharman », sur Site officiel du Naismith Memorial Basketball Hall of Fame (consulté le 6 octobre 2012)
  12. (en) « Inductees listed by class year », sur Site officiel du College Basketball experience (consulté le 6 octobre 2012)
  13. (en) « NBA and ABA Coach of the Yar Awward Winners », sur basketball-reference.com (consulté le 6 octobre 2012)
  14. (en) « Bill Sharman », sur Site officiel du Naismith Memorial Basketball Hall of Fame (consulté le 6 octobre 2012)
  15. a, b et c (en) « Bill Sharman », sur basketball-reference.com (consulté le 2 octobre 2012)
  16. (en) « Bill Sharman Coach », sur basketball-reference.com (consulté le 2 octobre 2012)