Histoire d'al-Andalus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Al-Andalus est le terme qui désigne l'ensemble des terres de la péninsule Ibérique sous domination musulmanes au Moyen Âge (711-1492).

Fondation[modifier | modifier le code]

La Fondation d'al-Andalus ne s'est pas produite après un évènement fondateur, mais s'est déroulée sur une période de temps qui a abouti à son avènement en tant que nation ; l'apparition du sentiment d'appartenance au travers une prise de conscience collective est examiné par l'historien espagnoliste Bartolomé Bennassar. Politiquement, l'arrivée de l'héritier déchu des Califes de Damas, Abd al-Rahman Ier, qui transforme cette province de l'Empire en émirat en 756, est par contre un évènement significatif. Ses héritiers omeyyades proclameront le califat occidental dissident deux siècles après lui.

La conquête musulmane[modifier | modifier le code]

La conquête musulmane de la péninsule Ibérique se déroule de 711 à 716, et fut commandée par une minorité maure.

À cette époque, l’Hispanie connaît une stabilité politique fragile. Les musulmans ne peuvent néanmoins conquérir toute la péninsule, n'ayant pu pénétrer dans les royaumes basques. Ils tentent également de s'étendre en France, mais n’y parviennent pas, vaincus lors de la bataille de Poitiers (732). Ils se replient dans la péninsule.

Ils décident d’établir la capitale du nouvel émirat ibérique à Cordoue, fascinés par son fleuve (le Guadalquivir, auparavant appelé Bétis).

Les groupes sociaux après la Conquista sont :

  • musulmans :
    • arabes,
    • berbères,
    • syriens,
    • mulâtres ;
  • non musulmans :
    • chrétiens mozarabes (de culture arabe),
    • juifs,
    • esclaves.

Chronologie[modifier | modifier le code]

En 711, Tariq ibn Ziyad débarque en Espagne et bat le roi Rodéric à Guadalete.

En 732, l'expansion musulmane est stoppée à Poitiers.

En 750, les Abbassides renversent les Omeyyades, en tuant tous les membres de la famille excepté Abd al-Rahman et transfèrent le pouvoir de Damas à Bagdad.

En 756, Abd al-Rahman retourne sur la péninsule ibérique et arrive à faire scission avec le pouvoir de Bagdad, en transformant Cordoue en émirat indépendant. Pendant la seconde moitié du IXe siècle la ville de Mayrit (Madrid) est créée, comme ligne de défense de Tolède.

En 903, les andalous conquièrent les futures îles Baléares. Lire îles orientales d'al-Andalus (es)

En 929, Abd al-Rahman III proclame le califat de Cordoue, et ainsi s’autoproclame khalife. Après sa mort, son successeur Al-Hakam II, permet à Al-Andalus de connaître un apogée culturel. Lorsqu’il meurt à son tour, le pouvoir passe à Ibn `Âmir Al-Mansûr, qui instaure un régime très strict et intolérant, organisant des répressions contre les chrétiens. Une grande partie de ce qui manifestait de cette ère culturelle disparaît, en provoquant ainsi la décadence du califat.

En 1031, le califat de Cordoue s'effondre et se morcelle en taïfas.

En 1086, les almoravides, appelés au secours par le taïfa de Séville, remportent la bataille de Sagrajas sur Alphonse VI, roi de Castille, et entreprennent la réunification d'Al-Andalus.

En 1145, le royaume des Almoravides s'effondre, renversé par les Almohades au Maroc et par les taïfas en Espagne.

En 1147, les Almohades conquièrent à leur tour al-Andalus.

1184-1199, le califat almohade sous Abu Yusuf Yaqub al-Mansur est à son apogée. Averroès est son conseiller.

En 1212, les Almohades sont battus par une coalition de rois chrétiens à Las Navas de Tolosa. Al-Andalus se morcelle à nouveau en taïfas, qui sont conquis les uns après les autres par les rois de Castille.

En 1238, Mohammed ben Nazar fonde l'émirat de Grenade et, en se déclarant vassal du roi de Castille, fait que son royaume est le seul royaume musulman à ne pas être conquis. Par la suite, la rivalité entre les royaumes de Castille et d'Aragon fera que chacun d'eux empêchera l'autre de conquérir Grenade. Mais cette situation de rivalité prit fin en 1469 avec le mariage des Rois Catholiques, puis en 1474 avec leur avènement sur les deux trônes.

En 1492, le royaume de Grenade est conquis, après dix ans de guerre, mettant fin à la Reconquista. Cette même année les Juifs sont chassés, et Christophe Colomb découvre l’Amérique au nom de la Castille.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]