Mérida (Espagne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mérida.
Mérida
Blason de Mérida
Héraldique
Drapeau de Mérida
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Estrémadure Estrémadure (capitale)
Province Province de Badajoz Province de Badajoz
Comarque Mérida
District judic. Mérida (Municipio)
Budget 82 546 065,32 (2007)
Maire
Mandat
Pedro Acedo Penco (PP)
2011-2015
Code postal 06800
Distance de Madrid 344 km
Démographie
Gentilé Emeritense
Population 54 894 hab. (2007)
Densité 63 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 54′ 54″ N 6° 20′ 19″ O / 38.915, -6.338638° 54′ 54″ Nord 6° 20′ 19″ Ouest / 38.915, -6.3386  
Altitude 217 m
Superficie 86 561 ha = 865,61 km2
Rivière(s) Le Guadiana
Divers
Site(s) touristique(s) Patrimoine classé par l’Unesco : Ensemble archéologique (1993)
Saint patron Sainte Eulalie de Mérida (10 décembre)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Mérida

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Mérida
Liens
Site web www.merida.es

Mérida (du latin : Emerita Augusta), en estrémègne Méria, est une ville espagnole, capitale de l'Estrémadure. Elle compte 60 000 habitants.

La ville est un lieu touristique très important et il est possible de visiter de nombreux vestiges romains et des musées consacrés à l'occupation romaine.

L'ensemble archéologique de Mérida est inscrit au patrimoine de l'UNESCO depuis 1993.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Merida est située au centre de la région d'Estrémadure, au sud-ouest de l'Espagne, à une altitude de 217 m, au confluent de la rivière Albarregas avec le fleuve Guadiana.

Climat[modifier | modifier le code]

Le climat de Merida est de type méditerranéen-continental avec une influence atlantique, en raison de la proximité de la côte portugaise. Les hivers sont doux avec une température qui passe rarement en dessous de zéro, et les étés sont chauds avec des maxima qui peuvent dépasser les 40 °C. Les précipitations sont de 450 mm en moyenne. Les mois les plus arrosés sont novembre et décembre, alors que les étés sont secs avec un minimum en juillet et août. Des cycles de sécheresse de 2 à 5 ans sont habituels, à l'égal des régions sud de l'Espagne.

Relevés pluviométriques et de températures de Mérida.

Démographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Évolution démographique
1991 1996 2001 2004 2006
490 284 510 830 500 271 520 200 530 915


Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation et époques romanes[modifier | modifier le code]

Selon l'avis le plus diffusé, la ville a été fondée sous le nom d’Emerita Augusta par Octave Auguste en 25 av. J.-C. pour les soldats méritants ayant fini leur service dans les deux légions vétérans des guerres cantabres : la Ve légion Alaudae et la Xe Gemina. Le terme emeritus signifie en latin "retiré" et se réfère aux soldats licenciés avec honneur. La ville devint capitale de la province romaine de Lusitanie.

Durant des siècles, jusqu’à la chute de l'Empire romain d'Occident, Mérida fut un important centre militaire, juridique, économique et culturel.

Au Ve siècle, Mérida a souffert des incursions des barbares (Vandales, Alains et Suèves, puis Wisigoths) qui ont envahi l'Hispanie en 409.

En 448, le roi suève Rechila meurt à Mérida. Plus tard, la ville deviendra brièvement la capitale du royaume wisigoth d'Espagne et le roi Agila Ier y sera assassiné en 555. Mérida sera supplantée peu après par Tolède, sous le règne du roi Athanagild (555-567), mais conservera une certaine importance jusqu'à la chute du royaume wisigothique au début du VIIIe siècle.

Au VIIe siècle, de nombreuses monnaies wisigothiques furent frappées à Emerita.

En 713, le chef arabe Moussa Ibn Noçaïr conquiert la ville.

En 1230, elle est prise par les troupes d'Alphonse IX de Léon.

Elle sera désignée en 1983 capitale de la communauté autonome d'Estrémadure.

Depuis cette époque, la ville est sortie de de son long sommeil et a mis en valeur son patrimoine architectural historique.

Économie[modifier | modifier le code]

Patrimoine[modifier | modifier le code]

De par son prestigieux passé d'opulente cité romaine, Mérida a conservé un richissime patrimoine archéologie, comprenant entre autres un théâtre, un amphithéâtre, des aqueducs, un temple, le pont sur le Guadiana ...

L'ensemble archéologique de Mérida est inscrit au patrimoine de l'UNESCO depuis 1993.

La ville conserve également un remarquable patrimoine médiéval et Renaissance, dont l'alcazaba omeyyade.

Articles détaillés : Alcazaba (Mérida) et Cathédrale de Mérida.

Culture[modifier | modifier le code]

Mérida possède depuis 1986 un Musée national d'art romain. Le Festival de théâtre classique de Mérida, qui a lieu dans l'amphithéâtre romain de la ville chaque été depuis 1933, organise la mise en scène d'œuvres dramatiques grecques et latines.

Notes et références[modifier | modifier le code]