García Ier de Castille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir García.

García Fernández (né à Burgos en 938, tué à Medinaceli le 29 juillet 995)[1] fut comte de Castille et d’Alava de 970 à 995.

García Fernández comte de Castille

Biographie[modifier | modifier le code]

García Ier de Castille est le fils de Ferdinand de Castille et de Béatrice de Navarre (fille de Sanche Ier de Navarre).

Il succède à son père en 970 et est surnommé « le comte au belles mains » . Il doit faire face à un retour offensif des troupes du Califat de Cordoue. En 989 Osma est prise et l'Alava dévastée. La Castille est attaquée en 990 et le comte Gracia doit aussi faire face à la rébellion de son fils Sanche qui voulait conclure une trêve avec Cordoue. Garcia Fernandez trouve la mort lors d'une contre attaque qu'il mène dans le sud contre Medinaceli[2].

Union et postérité[modifier | modifier le code]

En 960, il épousa Alba de Ribagorza. De cette union naquirent sept enfants :


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) & (de) Peter Truhart, Regents of Nations, K. G Saur Münich, 1984-1988 (ISBN 359810491X), Art. « Europe/Southern Europe Europa/Südeuropa », p.  3172
  2. Adeline Rucquoi Histoire médiévale de la Péninsule ibérique Point Histoire H 180 éditions du Seuil Paris 1993 (ISBN 2020129353) p. 181