Hicham Ier (Omeyyade)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hicham.
Hicham Ier
Titre
Émir de Cordoue
30 septembre 78812 juin 796
Prédécesseur `Abd ar-Rahmân Ier
Successeur Al-Hakam Ier
Biographie
Date de naissance 26 avril 757
Lieu de naissance Cordoue
Date de décès 12 juin 796
Lieu de décès Cordoue

Abû al-Walîd “ar-Razî” Hichâm ben `Abd ar-Rahmân ou Hichâm Ier (arabe : أبو الوليد "الرضي" هشام بن عبد الرحمن), est le fils d'`Abd ar-Rahmân Ier fondateur de la dynastie des émirs omeyyades de Cordoue. Il est né le 26 avril 757, il a succédé à son père en 788 et est mort le 12 juin 796, à l'âge de 39 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon une légende Abd al-Rahman Ier aurait hésité entre ses deux fils Suleiman et Hisham pour désigner son successeur. Après une discrète enquête, il aurait rejeté Suleiman, entouré de flatteurs et de débauchés, pour choisir Hisham, beaucoup mieux entouré. Que cette légende soit véridique ou non, il est certain que Suleiman n'accepta pas d'être écarté du trône et se révolta dès l'avènement d'Hicham Ier. La rencontre entre les deux armées eut lieu près de Jaén et Suleiman, battu, se replia à Tolède, d'où Hicham le délogea, l'exilant en Afrique du Nord. Ce fut la seule révolte d'importance de son règne.

Hicham profita du calme intérieur pour lancer plusieurs guerres saintes contre les chrétiens :

Ce sont en fait des actions de guérilla où chacun cherche à épuiser économiquement son adversaire, et a rapporter du butin.

Durant son règne, les musulmans andalous adoptèrent le malékisme.

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]