Beja (Portugal)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beja.
Beja
Blason de Beja
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Région Alentejo
Sous-région Bas Alentejo
Ancienne province Bas Alentejo
District Beja
Maire
Mandat
Vitor Manuel Gomes Baia Santos Picado (PCP)
2013 - 2017
Démographie
Population 35 854 hab. (2011[1])
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 38° 01′ 00″ N 7° 52′ 00″ O / 38.0166667, -7.8666667 ()38° 01′ 00″ Nord 7° 52′ 00″ Ouest / 38.0166667, -7.8666667 ()  
Superficie 114 021 ha = 1 140,21 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Portugal (administrative)

Voir la carte administrative du Portugal
City locator 14.svg
Beja

Géolocalisation sur la carte : Portugal (relief)

Voir la carte topographique du Portugal
City locator 14.svg
Beja
Liens
Site web http://cm-beja.pt

Beja (en arabe : باجة Baja) est une municipalité et ville du Portugal, capitale du district de Beja, dans la région de l'Alentejo et la sous-région du Bas Alentejo.

Elle coiffe une éminence du vaste plateau de l'Alentejo sur la ligne de partage des eaux entre les bassins du Sado à l'ouest et du Guadiana à l'est.

Géographie[modifier | modifier le code]

C'est l'une des plus grandes municipalités du Portugal, avec plus de 1 140,21 km2 de superficie.

La municipalité est limitée :

Histoire[modifier | modifier le code]

Située sur une éminence de 277 mètres, commandant une position stratégique dans les plaines du Bas Alentejo, Beja a été une place importante dès l'Antiquité. La ville a été nommée Pax Julia par Jules César en l'an 48 avant J.C. en l'honneur de la paix qu'il conclut avec les Lusitaniens. Durant le règne d'Auguste, son nom devint Pax Augusta.

Après la conquête de la région par les Wisigoths, la ville, alors appelée Paca, fut le siège d'un évêché. Apringius (milieu du VIe siècle) est le premier évêque connu. La ville fut ensuite envahie par les armées omeyyades en 713.

À la mort du dernier calife de Cordoue en 1031, Beja devint une Taïfa, une principauté musulmane indépendante. En 1144, le gouverneur de Beja, Sidray ibn Wazir, doit faire face à une rébellion orchestrée par Abul-Qasim Ahmad ibn al-Husayn al-Quasi. En 1150, la ville est prise par les Almohades, par l'armée du roi Alphonse Ier, à nouveau par les Almohades en 1175, et définitivement récupérée par le roi Sanche II en 1234.

Toutes ces guerres avaient décimé la population. C'est seulement en 1521 que Beja retrouve le statut de cité.

La ville sera à nouveau attaquée et occupée lors de la Guerre de restauration opposant les Portugais aux Espagnols (1640-1667).

La ville retrouve son évêché en 1770.

En 1808, les troupes françaises du général Junot massacrent les habitants.

Peuplée de 35 762 habitants (2001), elle est subdivisée en 18 freguesias (paroisses civiles).

Monuments[modifier | modifier le code]

Beja Nostra Senora de Conceiçao.JPG
Beja (Portugal) - Santo Amaro.JPG
Beja (portugal) - Cathedrale.jpg
Couvent Notre-Dame de la Conception (musée régional), Santo Amaro, château de Beja et cathédrale.

Administration[modifier | modifier le code]

Le maire actuel est Francisco Santos (CDU).

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1801 1849 1900 1930 1960 1981 1991 2001 2004
14 971 14 824 25 382 37 143 43 119 38 246 35 827 35 762 34 970
2011 - - - - - - - -
35 854 - - - - - - - -

Subdivisions[modifier | modifier le code]

Le concelho de Beja est subdivisé en 18 paroisses civiles (freguesias) :

Ville natale[modifier | modifier le code]

Beja est la ville natale de :

Jumelage[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt)INE, « Résultats définitifs du recensement 2011 »,‎ 2012 (consulté le 5 janvier 2013)