Mufti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le Cheikh Absattar Derbisali, Grand Mufti du Kazakhstan, dans la Grande Mosquée d'Astana.

Un mufti, moufti ou muphti est un religieux musulman sunnite qui est un interprète de la loi musulmane ; il a l'autorité d'émettre des avis juridiques, appelés fatwas. Il est connaisseur de la religion musulmane et peut être consulté par des particuliers comme par les organes officiels des oulémas afin de connaître la position exacte à adopter sur des questions d'ordre culturel, juridique ou politique afin d'être en conformité avec la religion musulmane.

Dans chaque État issu de l'ancien Empire ottoman, le pouvoir nomme un Grand Mufti qui est la plus haute autorité religieuse du pays.

Le mufti doit en général passer devant un comité d'oulémas afin que ceux-ci puissent déterminer si celui-ci remplit les conditions suivantes :

  1. maîtriser les principes de la jurisprudence (fiqh) ;
  2. maîtriser la science du hadith ;
  3. maîtriser les objectifs de la charia (Maqasid ach-Chari`a) ;
  4. maîtriser les maximes légales ;
  5. maîtriser l'étude des religions comparatives ;
  6. maîtriser les fondements des sciences sociales ;
  7. maîtriser la langue arabe ;
  8. avoir une connaissance suffisante des réalités sociales[1].

Pour les chiites, les muftis sont des mollahs.

Liste de muftis[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Fondements du fiqh, Dr. Sano Koutoub Moustapha, Azhar