Estrémadure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Estrémadure (Portugal).
Communauté autonome d'Estrémadure
Blason de Communauté autonome d'Estrémadure
Héraldique
Drapeau de Communauté autonome d'Estrémadure
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Capitale Mérida
Statut d'autonomie 26 février 1983
Sièges au Parlement 10 députés
10 sénateurs
Président José Antonio Monago (PP)
ISO 3166-2:ES ES-EX
Démographie
Gentilé Estrémègne (en français)
Extremeño (en castillan)
Estremeñu (en estrémègne)
Population 1 108 130 hab. (2012)
Densité 27 hab./km2
Rang 13e rang (2,4 %)
Géographie
Coordonnées 39° 12′ N 6° 09′ O / 39.2, -6.1539° 12′ Nord 6° 09′ Ouest / 39.2, -6.15  
Superficie 4 163 400 ha = 41 634 km2
Rang 5e rang (8,2 %)
Divers
Devise Euro
Localisation
Localisation de Communauté autonome d'Estrémadure
Liens
Site web http://www.gobex.es/

L'Estrémadure (Extremadura en espagnol, Estremaura en estrémègne) est l'une des 17 communautés autonomes d'Espagne. Située dans le sud-ouest du pays, elle partage ses frontières avec le Portugal, la Castille-Léon, la Castille-La Manche et l'Andalousie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Théâtre romain de Mérida.

Les Tartessiens, les Celtes et les Lusitaniens étaient présents en Estrémadure avant l'arrivée des Carthaginois.

Les Romains fondèrent de nombreuses villes : Emerita Augusta (Mérida) fondée par Auguste en -25, Norba Caesarina (Cáceres), etc.

La région, ravagée au début du Ve siècle par les Vandales, les Suèves et les Alains, sera conquise par les Wisigoths du roi Euric dans les années 470. À partir du VIe siècle, Mérida devient un important centre politique et religieux (arien) wisigothique. Le roi wisigoth Agila Ier y établira sa capitale vers 550.

La région se développe à l'époque de l'émirat de Cordoue avec la fondation de Badajoz en 875 par Ibn Marwan, un muwallad (converti à l'islam), qui en fait son fief aux dépens de l'émir. Badajoz sera au XIe siècle la capitale d'un royaume (taifa) s'étendant sur une bonne partie de l'Estrémadure et du Portugal actuels, avant d'être envahis au sud par les Almoravides puis les Almohades, au nord par les royaumes de Léon, de Castille et de Portugal.

Alphonse VIII de Castille fonde Plasence en 1186, et Alphonse IX conquiert Cáceres en 1229 puis Mérida et Badajoz en 1230. Ferdinand III prend Medellín quelques années plus tard.

La province verra la naissance des principaux conquistadores du XVIe siècle : Hernan Cortès, Hernando Pizarro. La conquête des Amériques apportera ainsi une richesse éphémère à la province.

En 1801, l'Espagne est parvenue à occuper le district d'Olivença situé au sud de Badajoz. Malgré l'accord commun de reconnaissance du territoire portugais, l'Espagne refuse de procéder à la cérémonie de rétrocession. Depuis, le Portugal continue de revendiquer le district d'Olivenza.

Le 26 février 1983, l'Estrémadure devient une communauté autonome.

Géographie[modifier | modifier le code]

Les deux provinces.

Elle est composée de deux provinces :

  • Cacérès au nord qui correspond à la Haute Estrémadure (Alta Extremadura)
  • Badajoz au sud qui correspond à la Basse Estrémadure (Baja Extremadura).

La capitale de la communauté, Mérida, est située dans la province de Badajoz.

Les principaux fleuves sont le Tage et le Guadiana.

L'Estrémadure compte 383 villes. Badajoz, avec 151 565 habitants, est la ville la plus peuplée, suivie par Cáceres avec 95 026 habitants, Mérida avec 57 797 habitants, la agglomération de Don Benito (36 660 habitants) et Villanueva de la Serena (26 076 habitants) avec 62 736 habitants, Plasencia avec 41 392 habitants et Almendralejo avec 34 319 habitants.

Tourisme[modifier | modifier le code]

L'Estrémadure conserve des vestiges monumentaux et artistiques qui montrent la variété de gens et de cultures qui ont habité ces terres du centre-ouest de l'Espagne depuis des temps préhistoriques.

Mérida, l'antique Emerita Augusta, conserve plusieurs vestiges architecturaux de l’époque romaine, quand la cité était la capitale de la Lusitanie. Depuis 1986, elle possède le Musée national d’Art romain, construit par l’architecte espagnol Rafael Moneo. Parmi ces restes se distinguent le Théâtre et l'Amphithéâtre, ainsi que le pont sur le Guadiana et l'Aqueduc des Miracles alimenté en eau par une construction toujours en état de conservation, le Barrage romain de Proserpine. Mérida est en outre la capitale de la Communauté autonome d'Estrémadure et tous les bâtiments du Gouvernement régional y sont situés.

La ville de Cacerès a été déclarée en 1986 Patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO, parce qu’elle réunit la conjonction urbaine du Moyen Âge et de la Renaissance la plus complète du monde. La cathédrale Sainte-Marie, le palais de Las Veletas (Musée archéologique),du palais de los Golfines de Arriba et de los Golfines de Abajo, la Casa del Sol, également la Torre de Bujaco, édifice emblématique de la cité et de l'Arco de la Estrella, en sont les plus beaux et impressionnants monuments. De plus, elle se met en valeur en étant le siège d’un des trois campus que comptent l’Université d’Estrémadure (avec Badajoz et Cacerès) et par le dynamisme de sa vie culturelle au sein de la Communauté autonome.

La situation de Badajoz à la frontière avec le Portugal fait que son importance commerciale est grande. La ville, siège d'un archevêché, a une cathédrale du XIIIe siècle. Les autres monuments remarquables sont le Palais Duc du Roc, le pont sur la rivière Guadiana, du XVIe siècle, le Musée archéologique et la Porte de Paumes. Le MEIAC (Musée estrémègne et ibéro-américain d'Art contemporain), qui expose les œuvres d'art de peintres d’Estrémadure et d'Amérique latine, est aussi à Badajoz.

Les autres sites d'intérêt majeur d'Estrémadure sont le monastère de Guadalupe les villes de Trujillo et de Plasence, la vallée de la rivière Jerte et les régions de la Sierra de Gata et Les Hurdes, dans la Province de Cáceres; la ville de Zafra, de Fregenal de la Sierra, Jerez de los Caballeros, entre autres, dans la Province de Badajoz.

Politique[modifier | modifier le code]

En 2006, le président socialiste sortant de la Communauté autonome, Juan Carlos Rodríguez Ibarra, en poste depuis 1983, annonce qu'il ne se représentera pas aux prochaines régionales. Après la victoire des socialistes aux régionales du 27 mai 2007, il est remplacé par Guillermo Fernández Vara. Suite aux élections du 22 mai 2011, la région bascule à droite et José Antonio Monago devient président de la Communauté le 7 juillet 2011.

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • 1983 : l'Estrémadure devient une communauté autonome. Élections régionales : victoire du PSOE avec 35 sièges. Président : Rodríguez Ibarra.
  • 1987 : élections régionales, victoire du PSOE avec 34 sièges
  • 1991 : élections régionales : victoire du PSOE avec 39 sièges
  • 1995 : élections régionales, majorité relative du PSOE avec 31 sièges. Izquierda Unida (IU) remporte 6 sièges
  • 1999 : élections régionales, victoire du PSOE avec 34 sièges
  • 2003 : élections régionales, majorité absolue du PSOE avec 36 sièges
  • 2007 : élections régionales, majorité absolue du PSOE avec 38 sièges. Nouveau président : Fernández Vara.
  • 2011 : élections régionales, victoire du PP avec 32 sièges. Nouveau président : José Antonio Monago.

Estrémègnes célèbres[modifier | modifier le code]

Conquistadors[modifier | modifier le code]

De nombreux conquistadors naquirent en Estrémadure :

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]