Aline Issermann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aline Issermann
Naissance (72 ans)
Paris, France
Nationalité Drapeau de la France française
Profession Réalisatrice, scénariste
Films notables Le Destin de Juliette, L'Amant magnifique, L'Ombre du doute, Dieu, l'amant de ma mère et le fils du charcutier, L'Aubaine
Séries notables Une Femme en blanc, La Kiné, Décollage immédiat, La Maison des enfants

Aline Issermann est une réalisatrice française née le à Paris. Elle commence sa carrière en tant qu'auteur de bande dessinée, puis devient réalisatrice de longs métrages, de téléfilms et de clips. Nommée "Chevalier des Arts et des Lettres" elle a reçu le Prix Georges Sadoul, le prix de la SACD, et ses films ont été sélectionnés dans de nombreux festivals internationaux (Venise, Cannes, New-York, Montréal, Sydney, Hong-Kong, Toronto, Londres, Berlin, Philadelphie, Tokyo...). En , elle est membre du jury du Festival du cinéma russe à Honfleur[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Au cinéma[modifier | modifier le code]

À la télévision[modifier | modifier le code]

  • 1988 : Le Voyageur, HBO-M6, 2 épisodes, avec Erin Grey, Susan Hartman.
  • 1995 à la télévision 1995 : Strangers, série télévisée, HBO-M6, 2 épisodes, avec Ben Gazzara, Anna Sozanni, Emilie Lloyd, Sam West. Film nommé aux "Cable Ace" Los Angeles 1997.
  • 1997 : Une Femme en blanc, série télévisée, France 2, 6 épisodes, avec Sandrine Bonnaire, Christian Brendel, Gérard Rinaldi (record d'audimat).
  • 1998 à la télévision à 2001 : La Kiné, série télévisée, France 2, 6 épisodes, avec Charlotte Kady (record d'audimat).
  • 1998 à la télévision à 1999 : Décollage immédiat, série télévisée, France 2, 6 épisodes, avec Aurélien Recoing, Christian Brendel, Sabine Haudepin, Laure Marsac, Laurence Maslhia, Philippe Bardy.
  • 2001 à la télévision : L'Aubaine, téléfilm, France 3, réalisatrice scénariste, avec Aurélien Recoing, Laure Duthilleul, Gérard Rinaldi (record d'audimat).
  • 2002 à la télévision 2003 : La Maison des enfants, série télévisée. TF1, 3 épisodes, avec Sandrine Bonnaire, Gérad Rinaldi, Christian Brendel, Julie Depardieu, Daniel Rialet (record d'audimat).
  • 2003 : Les Enfants d'abord (téléfilm) M6, avec Julie Depardieu, Hyppolite Girardot, Aurélien Recoing, Philiipe Bardy, Gérard Rinaldi (record d'audimat).

Courts métrages, publicités[modifier | modifier le code]

  • 1980 : Cauchemar blanc, animation d’après une bande dessinée de Moebius. Sélection au festival d’Angoulême, au festival de Cannes (perspective).
  • 1988 : Bénie soit celle par qui le scandale arrive, film à la gloire de Beate Klarsfeld, avec Mireille Perrier. Sélection au Festival de Clermont-Ferrand. Festival International de Berlin.
  • 1988 - La CRAM, campagne pour la caisse de retraite. 20 secondes, 1988.
  • 1991 - Portraits de personnes atteintes du SIDA, à leur travail, et avec leurs amis, ou leurs familles. 60 secondes, 1991.
  • 1993 - La Violence Conjugale, campagne pour dénoncer la violence conjugale, 20 secondes, 1993.
  • 2004- Deux films pour Rover de 15 secondes chacun.

Clips[modifier | modifier le code]

    • 1986 - Noir et blanc - Bernard Lavilliers
    • 1988 - L’Enfant au walkman - Julien Clerc
    • 1989 - Petit - Bernard Lavilliers
    • 1992 - À nouveau je suis seul - Tchaikovsky chanté par Dimitri Hvorostovsky
    • 1994 - Je ne veux plus ton amour - Reno Isaac
    • 1995 - Oublier tout - Reno Isaac
    • 1995 - Qui tu es - Sylvie Vartan
    • 1996 - La Garonne - Claude Nougaro
    • 1997 - Saison des pluies - Sara Mandiano
    • 1998 - Chère maman - Théo Hakola
    • 1998 - Cap enragé - Zachary Richard
    • 2005 - Métrosexuel - Nicolas Ghetti

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]