Alice on the Roof

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dutoit.
Alice on the Roof
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Alice DutoitVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
Site web

Alice Dutoit, plus connue sous son nom d'artiste Alice on the Roof, est une chanteuse belge née le à Soignies[1],[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Alice Dutoit naît en 1995 à Soignies d'un père ingénieur électricien et d'une mère architecte. En 2001, elle entre à l'académie de musique dans la section piano et fait du chant choral jusqu'à l'âge de 18 ans. Dans le cadre d'un programme d'échange du Rotary elle séjourne aux États-Unis après ses humanités pour perfectionner son anglais et refait sa sixième dans une école de Brookings, en Oregon.

Révélée lors de la troisième édition de The Voice Belgique, au cours de laquelle elle est éliminée au stade des demi-finales[2],[3], elle publie son premier single Easy come easy go en avril 2015, avec l'aide de Marc Pinilla dont elle est la première artiste de son nouveau label, Label et Labet[3],[4]. Celui-ci remporte un franc succès dans son pays natal, où il est le quatrième single le plus vendu de l'année 2015[5]. Il devient no 1 de l'Ultratop et y reste classé pendant trente-cinq semaines[6]. Il se classe également à la 43e place de l'Ultratip en Flandre. Alice on the Roof reçoit un disque d'or le 27 novembre 2015 pour ce même titre[7]. Son deuxième single, Mystery Light, atteint la cinquième place de l'Ultratop Wallonie et la trente-cinquième de l'Ultratip Flandre[8]. Alice déclare ses parents et Kate Bush comme sources d'influences[9]

Son premier album, Higher, sort le 22 janvier 2016[10]. Il devient no 1 de l'Ultratop Wallonie et no 17 en Flandre[11].

Elle remporte trois récompenses — celles d'artiste solo de l'année, de révélation de l'année, et d'artiste PureFM — lors de la première édition des D6Bels Music Awards[12].

Alice on the Roof vit à Sirault, une section de la ville de Saint-Ghislain, dans la région montoise.

En 2017, son titre Easy Come Easy Go figure parmi les musiques additionnelles du long métrage Faut pas lui dire.

En 2018 sort le premier single de son deuxième album, Malade, écrit en collaboration avec Vianney.

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

Liste des albums, classés dans les hit-parades
Titre Album Meilleures positions Certifications
BEL (WA)
[13]
BEL (FL)
[14]
FRA
[15]
SUI
[16]
Higher 1 17 68 96
"—" signifie que l'album n'est pas classé dans le pays.

Singles[modifier | modifier le code]

Singles classés dans les hit-parades
Single Année Meilleures positions Certifications Album
BEL (WA)
[13]
BEL (FL)
[14]
FRA
[15]
Easy Come Easy Go 2015 1 16
(tip)
195 Higher
Mystery Light 5 35
(tip)
Lucky You 2016 18 6
(tip)
59
Malade 2018 13 - -
"—" signifie que le titre n'est pas classé dans le pays.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Michaël Modolo, « Alice on the Roof de Sirault », in: Vivre la Wallonie, no 33, automne 2016, p. 24-25
  2. a et b « Alice on the roof: "J’ai un côté un peu bipolaire" », sur DH.be, (consulté le 20 février 2016)
  3. a, b et c « Sirault: Alice Dutoit de The Voice devient Alice on the roof », sur RTBF, (consulté le 20 février 2016)
  4. « Marc Pinilla : “Comme passeur de savoir, je m’y retrouve” », sur le Soir, (consulté le 20 février 2016)
  5. « Quels artistes ont été les plus vendus en 2015 en Belgique ? », sur Metro, (consulté le 20 février 2016)
  6. « Alice on the Roof - Easy come easy go », sur Ultratop (consulté le 21 février 2016)
  7. « Les disques d'or/de platine - singles - 2015 », sur Ultratop (consulté le 21 février 2016)
  8. « Alice on the Roof - Mystery Light », sur Ultratop (consulté le 21 février 2016)
  9. « Alice On The Roof: "Des rêves, j'en ai plein..." », sur moustique.be, (consulté le 17 juillet 2016) : « Qui sont les gens que vous aimez au point de les considérer comme une influence? Mes parents. Mon papa est ingénieur et ma maman est architecte. Ils m'ont appris à être ouverte, grâce à eux j'ai très peu de préjugés. Sinon, j'adore Kate Bush, sa folie, son audace vocale. ».
  10. « Alice On The Roof : "On m'a prise par la main et j'y ai cru" », sur Moustique, (consulté le 20 février 2016)
  11. « Alice on the Roof - Higher », sur Ultratop (consulté le 21 février 2016)
  12. « Stromae, Alice on the Roof, Loïc Nottet : le palmarès des D6bels Music Awards », sur DH.be, (consulté le 20 février 2016)
  13. a et b « Alice on the Roof dans l'Ultratop Wallonie », sur ultratop.be (consulté le 11 avril 2016)
  14. a et b (nl) « Alice on the Roof dans in Ultratop Vlaanderen », sur ultratop.be (consulté le 11 avril 2016)
  15. a et b « Alice on the Roof dans les charts français », sur lescharts.com (consulté le 15 avril 2016)
  16. (de) « Alice on the Roof in der Schweizer Hitparade », sur hitparade.ch (consulté le 11 avril 2016)
  17. « LES DISQUES D'OR/DE PLATINE - ALBUMS - 2016 », Ultratop.be, Belgian Entertainment Association (consulté le 11 avril 2016)
  18. « Les disques d'Or/de Platine - Singles - 2015 », Ultratop, Belgian Entertainment Association (consulté le 11 avril 2016)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]