Typh Barrow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Typh Barrow
Description de cette image, également commentée ci-après
Typh Barrow en concert en juillet 2015.
Informations générales
Surnom Typhène, Typhene Barrow
Nom de naissance Tiffany Baworowski
Naissance (31 ans)
Bruxelles, Drapeau de la Belgique Belgique
Activité principale Auteur-compositrice-interprète
Activités annexes Pianiste
Genre musical Soul, pop, jazz, blues
Instruments Piano
Années actives Depuis 2012
Labels Doo Wap
Influences Stevie Wonder, Marvin Gaye, Adele, Amy Winehouse
Site officiel www.typhbarrow.com

Typh Barrow est une chanteuse, auteur, compositrice et pianiste belge née à Bruxelles en Belgique en 1987[1]. Son style est un mélange de musique pop et soul avec des accents jazz et blues.

Elle est considérée par la presse comme l'Adele ou l'Amy Winehouse belge[2],[3].

Dès sa sortie 18 janvier 2018, son album RAW rencontre un énorme succès et arrive directement en tête du classement des meilleures ventes d'albums[4].

Débuts[modifier | modifier le code]

Elle commence le piano à cinq ans, le solfège à huit ans et l'écriture de ses premières chansons à douze ans et entame des cours de chant à quatorze ans.

Elle apprend le métier de la scène en se produisant dans de nombreux piano-bars et fait la rencontre de celui qui deviendra son manager et producteur, le réalisateur François Leboutte. Il lui fait enregistrer ses premières maquettes avant de la lancer dans le métier.

Fin 2012, elle sort son premier single Your Turn qui reçoit un excellent accueil des radios belges et qui est un des titres les plus diffusés en Belgique francophone en 2013[5].

Au moment de sortir son premier EP, sa voix la lâche en plein concert à cause d’un kyste sur les cordes vocales. Elle est alors obligée de se taire pendant plusieurs mois afin d’éviter une opération qui pourrait lui faire perdre son timbre[6].

Elle est alors contrainte d’annuler tous ses engagements.

Succès[modifier | modifier le code]

En 2013, elle commence à poster sur Youtube des reprises en piano-voix qui dépassent rapidement plusieurs millions de vues[7]. Sa reprise de Gangsta’s Paradise est d’ailleurs repérée par le rappeur Coolio, son interprète original, qui la désigne comme meilleure reprise de son tube[8],[9].

En 2014, elle sort un double EP. Tout d’abord Time qui contient des chansons originales toutes écrites et composées par elle et enregistré entre Paris, Londres et New York avec de grands noms de la musique internationale (Tom Coyne, Volodia…)[10]. Et Visions, un EP de reprises qu’elle offre aux internautes qui la suivent.

Parmi ses morceaux les plus connus figurent Time[11], To Say Goodbye[12] et No Diggity[13]. Tous ces titres sont rentrés dans les classements des meilleures diffusions radios et le double EP se classe de nombreuses semaines dans le classement officiel des meilleures ventes[11].

Grâce à ces titres, elle a l'opportunité d'être invitée dans de nombreuses émissions de télévision[14] et de faire de nombreux concerts un peu partout en Europe et dans de grands festivals tels que les Francofolies de Spa[15], le Brussels Summer Festival ou le Festival de Cannes.

En 2015, l’émission musicale de la RTBF D6bels on Stage lui consacre une émission spéciale[16] et le journal télévisé de la même chaîne la compte dans les coups de cœur de l’édition 2015 des Francofolies de Spa[17].

En janvier 2017, elle est nominée aux D6bels Music Awards dans les catégories "Artiste féminine de l'année" et "Artiste Classic 21". Lors de la cérémonie du 26 janvier 2017, elle y chante en direct son titre The Whispers[18]. Elle sort dans la foulée un nouveau titre Daddy's Not Coming Back.

Le 9 avril 2017, elle revient dans l’émission musicale de la RTBF D6bels on Stage et y présente deux nouvelles chansons, Hurt et The Absence, qui apparaitront sur son album qui sortira début 2018[19].

Elle devient rapidement une des chanteuses qui tourne le plus en Belgique devant des salles pleines, enchaînant les concerts et les festivals sans interruption. Au total, plus de 30 000 spectateurs l’auront applaudie sur scène entre 2016 et 2017.

Le 6 mai 2018, elle interprète La Chanson des vieux amants, en duo avec Maurane, lors de la Fête de l'iris à Bruxelles, aux côtés d'une vingtaine d'artistes qui célèbrent Jacques Brel. Trois jours auparavant, dans le cadre de l'Inc'Rock Festival à Incourt, elles avaient déjà chanté ensemble cette chanson, avant que Maurane décède le 7 mai. Le soir du 3 mai, Typh Barrow avait déclaré « Un rêve s’est réalisé ce soir. Chanter avec Maurane qui remontait pour la première fois sur scène depuis deux ans. Quel honneur. Quelle chance. Merci »[20]

Le 22 août 2018, elle est choisie par la RTBF pour être la quatrième coach de la saison 8 de "The Voice Belgique"[21].

L'album RAW[modifier | modifier le code]

Réalisation de l'album[modifier | modifier le code]

Le 18 janvier 2018, elle sort l'album RAW dont elle signe l’entièreté des textes et des musiques. Elle y raconte ses obsessions, ses joies, ses fragilités, ses peurs : le temps qui passe, l'abandon, le harcèlement, la rupture, la dépendance, l'intolérance, le renouveau, l'introspection[22]...

Pour le réaliser, elle est d’abord partie à Londres pour plonger dans un studio très roots qui a conservé le matériel utilisé dans les années 1960 dans les studios d’Abbey Road. Pour l’accompagner, elle travaille avec l’éblouissant collectif anglais transgressif et psychédélique funk & jazz The Heliocentrics. Les chansons sont jouées sans métronome, chantées d’une traite, sans découpage[23].

Elle poursuit l’expérience à Bruxelles et y enregistre l’autre partie de l’album dans les mythiques studios ICP, dans un décor plus confortable pour des sonorités plus modernes.

Co-réalisé par Dimitri Tikovoï (Placebo, Marianne Faithfull…) et François Leboutte, son complice de la première heure, RAW est le fruit de nombreuses collaborations artistiques : Danton Supple (Coldplay, U2), Dave Eringa (The Who, Kylie Minogue), Erwin Autrique (Puggy, Calogero), Al O’Connel (Bruno Mars, Mark Ronson), Antoine Gaillet (M83, Julien Doré), Jean-François Assy (Bashung, Christophe)…

Le single Taboo est très bien accueilli par les radios et fait la meilleure entrée dans l'Ultratop dans le classement de la semaine du 15 janvier 2018[24].

No 1 des ventes et presse unanime[modifier | modifier le code]

Dès sa sortie, c'est un énorme succès. La presse est unanime et salue un album très réussi : « Diamant brut, album très réussi, un pur régal pour les oreilles »[25], « Mission réussie haut la main »[26], « Réussite de RAW, son premier album »[27], « Oui, cette auteure-compositrice et interprète peut être fière de ce premier album »[28]...

La semaine suivante, l'album arrive en tête du classement des meilleures ventes d'albums[4].

Le 26 janvier, elle est nommée pour la deuxième année consécutive dans la catégorie "Artiste Féminine de l'Année" aux D6bels Music Awards [29].

Discographie[modifier | modifier le code]

Album[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Typh Barrow, un talent brut », Waw magazine,‎ (lire en ligne)
  2. Thierry Coljon, « Typh Barrow, le temps d’une voix », sur Le Soir, (consulté le 2 mars 2016)
  3. « Typh Barrow : " Chaque artiste, à sa manière, est une pépite !" », sur Public, (consulté le 2 mars 2016)
  4. a et b « Ultratop Albums », sur ultratop.be (consulté le 28 janvier 2018)
  5. « Typhène - Your Turn », sur Ultratop (consulté le 2 mars 2016)
  6. Laura Vliex, « Airco et Typh Barrow sortent du silence », sur Nostalgie, (consulté le 2 mars 2016)
  7. « Découverte : le crescendo de Typh Barrow », sur Elle, (consulté le 2 mars 2016)
  8. Charlotte Vanbever, « Une Belge adoubée par Coolio », sur La Dernière Heure, (consulté le 2 mars 2016)
  9. « Ses reprises font le tour du web: "J’avais honte de ma voix" », sur RTL, (consulté le 2 mars 2016)
  10. Thierry Coljon, « Typh Barrow Time », sur Le Soir, (consulté le 2 mars 2016)
  11. a et b « Typh Barrow - Time », sur Ultratop (consulté le 2 mars 2016)
  12. « Typh Barrow - To Say Goodbye », sur Ultratop (consulté le 2 mars 2016)
  13. « Typh Barrow - No Diggity », sur Ultratop (consulté le 2 mars 2016)
  14. « Typh Barrow - Le Dan Late Show (06/03/2015) », sur RTBF, (consulté le 2 mars 2016)
  15. « Typh Barrow (be) », sur Francofolies de Spa (consulté le 2 mars 2016)
  16. « D6bels on stage - Typh Barrow », sur RTBF, (consulté le 2 mars 2016)
  17. Éric Destiné, « Typh Barrow - JT de la RTBF sur les coups de cœur des Francofolies », sur RTBF, (consulté le 2 mars 2016)
  18. Typh Barrow, « Typh Barrow - The Whispers (D6bels Music Awards) », (consulté le 16 janvier 2018)
  19. Typh Barrow, « Typh Barrow - Hurt », (consulté le 16 janvier 2018)
  20. Typh Barrow rend hommage à Maurane en partageant une vidéo de leur dernier duo, RTBF, 8 mai 2018
  21. The Voice Belgique : Typh Barrow est la 4ème coach de la saison 8 !, RTBF, 22 août 2018
  22. « La fille du Barrow », sur le Vif, (consulté le 16 janvier 2018)
  23. « Typh Barrow : Le charme, l’esprit vintage et la voix », sur DH.be (consulté le 16 janvier 2018)
  24. « Blog: Ultratop Chart Chat », sur ultratop.be (consulté le 16 janvier 2018)
  25. Cristel Jiurus, « Typh Barrow, la puissance d’une voix singulière », sur l'Avenir (consulté le 28 janvier 2018)
  26. « Typh Barrow: «La mixité fait la richesse» », sur Le Soir (consulté le 28 janvier 2018)
  27. « La fille du Barrow », sur Le Vif, (consulté le 28 janvier 2018)
  28. « Typh Barrow, talent brut », sur Moustique.be, (consulté le 28 janvier 2018)
  29. « Découvrez les lauréats des D6bels Music Awards », sur rtbf.be (consulté le 6 février 2018)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]