Quentin Mosimann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quentin Mosimann
Description de cette image, également commentée ci-après

Quentin Mosimann en 2017.

Informations générales
Surnom Quentin, John, Mosimann, John Louly
Naissance (29 ans)
Genève, Drapeau de la Suisse Suisse
Activité principale Disc jockey, producteur, chanteur, animateur de télévision
Genre musical House, dance-pop, EDM
Années actives Depuis 2007
Labels Warner/Parlophone, USM Universal DJ/Universal, Armada - Zouk Recordings, Big Fish Recordings, DJ Center Records, Armada - Zouk Recordings, Big Fish Recordings, Run DBNQMP, Change Your Mind
Site officiel quentinmosimann.com

Quentin Mosimann, né à Genève le , est un disc jockey franco-suisse[1], producteur[2] et chanteur. En 2016, il est classé dans le top 100 des meilleurs disc jockey pour la 4e année consécutive par DJ Mag[3]. En 2015, il atteint la 93e place du classement international établi par DJ Mag[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts[modifier | modifier le code]

Quentin Mosimann est né à Genève le [5] d'un père suisse (originaire de Berne) et d'une mère française[6] (originaire de Saône-et-Loire). Il possède donc la double nationalité française et suisse. Il vit les trois premières années de sa vie à Genève[7], puis s'installe, à la suite de la séparation de ses parents à son bas âge, à Bogève en Haute-Savoie avec Pascale Volet, sa mère[5]. Il découvre la batterie à l'âge de quatre ans puis le piano.

En 2001, il remporte le concours européen de la chanson française à la Léchère en Savoie[8]. Quelques mois plus tard, il remporte un concours de chant à Valmorel[9]. Il est ensuite repéré par l’auteur-compositeur François Bernheim avec qui il travaille sur plusieurs titres (dont Exercices de Mate). Il vit désormais à Paris, depuis 2008[7]. À Hyères, dans le département du Var où il vivait depuis 2005, il se produisait, sous le pseudonyme John Louly[10] (John est son deuxième prénom, et Louly est le verlan de Lylou, prénom qu'il aimerait donner à sa fille), en tant que DJ, notamment à la discothèque N'Joy, avec John Revox et Christian Sims.

Carrière[modifier | modifier le code]

Quentin Mosimann est sélectionné pour Star Academy 7. Au cours de cette émission Quentin Mosimann fait apparaître un univers mi-jazz et mi-électro. Il y chante son futur single Il y a je t'aime et je t'aime, composé sur des paroles de Cristal G. Avec une seule pré-nomination et une victoire en demi-finale face à Claire-Marie, il remporte la finale le avec 52,6 % des votes, face à Mathieu qui avait déjà été sauvé six fois par le public. Il remporte ainsi une avance de 200 000 euros pour son premier album, le versement du million d'euros sera ensuite échelonné sur toute la durée du contrat. À sa sortie de Star Academy, il est invité à partager un duo avec Peter Cincotti à l'Olympia. Paul Anka l'invite également à venir chanter en duo avec lui, au Palais des congrès.

Le 30 juin 2008, Quentin Mosimann sort son premier single sur les plates-formes de téléchargement. Il s'agit d'une reprise du tube Cherchez le garçon de Taxi Girl en version swing et en version electro. Son premier album, un double album intitulé Duel présentant d'un côté un univers jazzy (avec un jazz band d'une trentaine de musiciens accomplis tels que le saxophoniste Rick Margitza) et de l'autre des sonorités de type electro (comprenant des collaborations avec des artistes de la scène electro, notamment Fred Rister), est sorti le 18 août 2008. Il est composé de reprises de titres des années 1980 et d'une composition originale de Quentin Mosimann. Il souhaite en effet concentrer son travail sur les arrangements et l'interprétation et compte proposer davantage de titres de sa composition sur son prochain album[11].

Alors qu'il est invité à chanter son single sur le plateau du premier prime de Star Academy 8, il y reçoit un disque d'or pour son album Duel[12]. Sa tournée intitulée Duel Tour débute le 4 avril 2009 à Dunkerque, et compte plusieurs dates en France comme Lille, Marseille, Paris les 6 et 7 juin à l'Alhambra, le Casino de Paris le 10 décembre 2009, mais aussi dans d'autres pays d'Europe comme la Belgique ou encore la Suisse.

Sa carrière de DJ prend une dimension internationale en 2010. Il se produit depuis dans le monde entier[13], en Europe, aux USA, en Russie, Chine, Thaïlande, Polynésie, Indonésie, Israël, Egypte, Corée, Philippines, Maroc, Mozambique, Kazakhstan, Ukraine, Taiwan.

Son deuxième album, Exhibition, est publié en février 2010. Le 18 septembre, il joue devant plus de 40 000 personnes lors du concert NRJ in The Park[14]. Il se produit également les 25 et 26 septembre 2010 à l'Olympia, et vient aussi à l'Ancienne Belgique le 22 octobre[15]. Le 7 mars 2011 est dévoilé en radio son nouveau single All Alone (Est-ce qu'un jour…) en featuring avec Sheryfa Luna[16],[17]. Plusieurs teasers sont alors disponibles sur Internet. L'album serait alors prévu pour début 2012[18]. En 2011, il arrive à la 174e position du classement des disc jockeys[19]. En décembre 2011, il fait partie du jury de l'émission The Voice Belgique[20] pour la première saison.

Le 4 juin 2012, il sort Je suis DJ, single aux sonorités electro. Cette même année, il collabore avec Roberto Bellarosa, le gagnant de The Voice Belgique dont il était le coach, à la réalisation de son premier album, Ma voie. Il a notamment écrit avec l'aide de Thierry Leteurtre, le premier single de Roberto, Je crois. Le 19 octobre 2012, il entre et se positionne à la 74e place du classement Top 100 du magazine DJ Mag[21]. En janvier 2013, il est de nouveau coach pour la seconde saison de The Voice Belgique sur la 1. En mars 2013, il devient DJ résident sur Fun Radio. Le 31 août 2013, Quentin Mosimann devient résident tous les samedis soir de 20 h à minuit dans Party Fun sur Fun Radio aux côtés d'Adrien Toma pour l'animation. Le 19 octobre 2013, il se positionne à la 69e place du classement Top 100 du DJ Mag. En janvier 2014, l'émission Party Fun dont il est résident chaque samedi devient l'émission no 1 en France le samedi soir [22].

En avril 2014, il est nommé Meilleur DJ Français lors des Fun Radio European DJ Awards. En octobre 2014, Quentin Mosimann est classé dans le TOP100 du DJ Mag pour la 3e année consécutive, il se positionne à la 72e place (4e Français derrière David Guetta, DJ Snake et Daft Punk ; l'année suivante, il est 93e, perdant 21 places[23].

Depuis novembre 2014 il est présentateur de l'émission musicale D6Bels on Stage[24] sur La Deux, chaîne publique du groupe RTBF.

Quentin Mosimann signe en août 2015 pour une troisième saison de The Voice Belgique[25].

En mars 2016, il est élu « Meilleur DJ Performer français de l'année 2015 » par DJ Mag[26] (Palmarès DJ Best of french 2015) devant David Guetta & DJ Snake[13], mais sort en fin d'année du classement plus général des « 100 DJ les plus populaires » du même magazine, puisque classé 125e[27].

Plusieurs sorties de titres se succèdent durant l'année 2016, telles I'm Leaving en collaboration avec Tom Swoon & Ilang en mars,TI89 le mois suivant[13], puisSomebody call the cops en collaboration avec Djs from Mars en mai, The Gifted One en collaboration avec Uhre en juin[28] et enfin Goof durant l'été. En février de l'année suivante, sortie de Never Let You Go [29].

Engagement citoyen[modifier | modifier le code]

En décembre 2012, il cosigne un appel d'artistes et de personnalités artistiques en faveur du mariage pour tous et du droit d'accès à l'adoption pour les couples homosexuels[30].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Année Titre Classements[31]
FR FR
TL
BEL (WA) SUI
2008 Duel 2 2 1 15
2010 Exhibition 7 4 5 36
2013 The 8 Deadly Sins 41

Remixes officiels[modifier | modifier le code]

  • City Of Love - Igor Blaska feat Yvan Franel
  • Feel the vibe - Bob Sinclar - ft. Dawn Tallman
  • What I Did For Love - David Guetta feat. Emili Sandé
  • Back 2 Paradise - Guéna LG & Amir Afargan feat. Sophie Ellis-Bextor
  • Wildfire - Julian Perretta
  • Leh Leh Leh - Igor Blaska & Vkee Madison
  • Alright - Mark Knight feat. Sway
  • Nevert Say Kukatu (Hardwell Dyro vs Ivan Gough & Jebu)
  • SOS (Ocean Drive)
  • Fix of You (Tara McDonald)
  • Timeless (Vince M)
  • Summer All Over (Chris Kaeser feat. Ron Carroll)
  • Love Again (Laurent Wolf)
  • Si Mes Larmes Tombent (Christophe Willem)
  • Ma'ak Bartaah (Amr Dian)
  • Psychopath (Fred Pellichero)
  • On Les Aime (Gary Fico)
  • Dance (Sir Colin)
  • Love at First Sight (Jay Style feat. John Louly)
  • Acid Killer (Christian Sims)
  • Respect (RLP feat. Barbara Tucker)
  • Be My Candy (Téo Moss)
  • Do You St-Tropez? (Quentin Mosimann cover)
  • Mario vs. Angello (Ricksick)
  • I Love U (David Vendetta)
  • Over You (Mehrbod)
  • I Wanna Take You Away (Ben DJ)
  • Electrochoc (Samomike)
  • The Orange Theme (Hatiras)
  • Crazy (Eva Pearl feat. Humphrey)
  • Starlove (Christian Sims)
  • Shame on You (Valentin Florian)
  • Superstar (JC Magnetic)
  • Take a Look (Julien Créance)
  • Feel Alone (Alan Pride & Jeremy Kalls)
  • Gimme a Break (Quentin Mosimann)
  • Get Up (Alexis Dante & Sicky feat. Eva Menson)
  • Big Orgus (DJ Furax)
  • Love Is The Solution (Alexandre Billard)
  • My Love Is Over (Jean-Roch)
  • Le Cirque (Chris Garcia)
  • Forget me Nots, Julian Cross, Bear ft. Libbie
  • Work, Global Deejays & Danny Marquez
  • Young Guns, DBN
  • Piece Of You, Tim Olstad
  • Voices, Pelari
  • Save Me, The Parakit

Reprises au chant[modifier | modifier le code]

La pertinence de cette section est remise en cause, considérez son contenu avec précaution. En discuter ? (février 2017)
  • Melody - Oliver Heldens
  • Back in Time - Don Diablo
  • Payback - Dimitri Vangelis & Wyman X Steve Angelo[32]
  • Drunk - Kitsch 2.0 & Ken Roll
  • Get Loose - Showtek & Noisecontrollers (Tiesto remix)
  • Hook - Joachim Garraud & Alesia
  • Heart Upon my Sleeve - Avicii
  • Hell Yeah - Tiesto & Showtek
  • Lrad - Knife Party
  • Eagles - Sander Van Doorn & Adrian Lux
  • Crocodile Tears, Kryder

Participation[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

John Louly (avant 2007)

  • Hot Vocation (Hot Vocation)
  • Tears (Hot Vocation)
  • Holiday (Hot Vocation)
  • My Answer (Hot Vocation) - jamais sorti
  • Stop in my Mind (Hot Vocation) - jamais sorti
  • Love at First Sight (Jay Style feat. John Louly) - album Dancefloor Selection by Jay Style

Quentin Mosimann (après 2007)

Année Single Classements[31] Album
FR FR
Téléchargement
BEL (WA) SUI EUR
2008 Cherchez le garçon 4 1 4 78 37 Duel
Il y a je t'aime et je t'aime 2 18 23 10
2009 Toc toc 12 25 Exhibition
2011 All Alone (Est-ce qu'un jour) (featuring Sheryfa Luna) 36 33 35
Do you Saint-Tropez 35
Watch Your Back 37
All Alone (featuring Tara McDonald)
2012 Je suis DJ / Fuckin' DJ 82
Haters
Boing
2013 Psyké Underground 20[33] The 8 Deadly Sins
Hello (featuring Amanda Wilson) 34[34]
I Drum U
Mr Boogie
Pogo Pogo
2014 Dracarys 40 6
Tumf 28
International (& John Revox)
Intensa (& Pete Tha Zouk)
Tumf
2015 Happy Ending
Back To The Groove
Swear Jar
Red Sole
Jet Lag
2016 I'm Leaving (& Tom Swoon featuring Ilang)
TI89
Somebody call the cops (& Djs from Mars)
The Gifted One (featuring Uhre)
GOOF
2017 Never Let You G'

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Virtual International Authority
  2. MJ TUTORIELS, « Quentin Mosimann I DRUM U (Logic X) | Studio RDV 5 - MJ Tutoriels », (consulté le 3 février 2017)
  3. (en) « DJ Mag Top 100 Results ».
  4. (en) « DJ Mag Top 100 (2015) Results ».
  5. a et b Pascal Pellegrino, « Quentin, le Suisse de la « Star Ac’» », dans 20 minutes, 30 octobre 2007 [[ lire en ligne] (page consultée le 16 février 2008)].
  6. Agence télégraphique suisse, « Un franco-suisse remporte la Star Academy de TF1 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur swissinfo.org, .
  7. a et b Didier Dana, « Quentin Mosimann a eu une enfance difficile »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), (consulté le 16 février 2008).
  8. « Quentin Mosimann », sur TV5 Monde (consulté le 25 mars 2012).
  9. « Quentin Mosimann », sur Pure People (consulté le 25 mars 2012).
  10. Jean, « Quentin Mosimann devient John Louly ! », sur Evous, (consulté le 25 mars 2012).
  11. « Interview de Quentin Mosimann à propos de l'album », sur VirginMega, (consulté le 25 mars 2012).
  12. « Le disque d’or de Quentin Mosimann remis en direct de la Star Academy », sur Staragora, (consulté le 25 mars 2012).
  13. a, b et c Interview : « Quentin Mosimann », DJ Magazine, no 13,‎ mars/avril 2016, p. 35 (ISSN 2271-006X)
  14. Eddy Oxford, « En coulisse avec Quentin Mosimann », dans Crackerjack.be, 20 septembre 2010 [lire en ligne (page consultée le 5 octobre 2010)].
  15. « A propos de ce concert » (consulté le 2 juin 2015).
  16. « QUENTIN MOSIMANN - All Alone (Feat Sheryfa Luna) », sur Hotmixradio.
  17. « Ecoute en ligne », .
  18. « VIDEO - Quentin Mosimann et Sheryfa Luna : découvrez leur clip All Alone », sur Premiere.fr (consulté le 5 février 2017)
  19. « Maine-et-Loire. Quentin Mosimann à L’Arena Loire de Trélazé pour la Blue Moon », Angers Info,‎ (lire en ligne)
  20. « The Voice Belgique: combat de coqs entre… les coachs! », (consulté le 25 mars 2012).
  21. (en) « DJ Mag Top 100 (2012) Results », sur DJ Mag (consulté le 25 mars 2012).
  22. « 638 000 AUDITEURS POUR PARTY FUN »
  23. « 93 Quentin Mosimann », DJ Magazine, vol. Hors-série Top 100 DJs 2015, no 1,‎ , p. 45 (ISSN 2271-006X)
  24. « Quentin Mosimann prend les commandes de D6bels: "Une nouvelle aventure humaine et musicale commence" », RTBF TV,‎ (lire en ligne)
  25. « Quentin Mosimann: "Je dois beaucoup à la Belgique" », sur dhnet.be,
  26. (en) « Best of French votre palmares »
  27. « Les 50 suivants », DJ Magazine, no 15,‎ octobre/novembre 2016, p. 80 (ISSN 2271-006X)
  28. Guettapen Apps, « Release : Mosimann Ft. Uhre – The Gifted One », sur GUETTAPEN | La Musique Electronique. Autrement. (consulté le 3 février 2017)
  29. « "Never Let You Go", le dernier single de Mosimann est sorti...et on est fan ! », RTBF TV,‎ (lire en ligne)
  30. Emmanuel Moire, Jenifer, Julien Clerc, Mika, Lorie : les artistes s'engagent pour le mariage pour tous, Chartsinfrance.com, consulté le 5 décembre 2012
  31. a et b www.lescharts.com
  32. « VIDÉO - Dimitri Vangelys & Wyman: la belle surprise de Quentin Mosimann sur Party Fun Remix », Fun Radio.fr, (consulté le 6 février 2017)
  33. « Psyké Underground », sur Ultratop (consulté le 2 juin 2015).
  34. « Hello », sur Ultratop (consulté le 2 juin 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :