Stiring-Wendel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stiring-Wendel
Église Saint-François
Église Saint-François
Blason de Stiring-Wendel
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Département Moselle
Arrondissement Forbach
Canton Stiring-Wendel (chef-lieu)
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Forbach Porte de France
Maire
Mandat
Jean-Claude Holtz
2014 - 2020
Code postal 57350
Code commune 57660
Démographie
Population
municipale
12 438 hab. (2011)
Densité 3 455 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 12′ 01″ N 6° 55′ 47″ E / 49.2002777778, 6.92972222222 ()49° 12′ 01″ Nord 6° 55′ 47″ Est / 49.2002777778, 6.92972222222 ()  
Altitude Min. 205 m – Max. 254 m
Superficie 3,6 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte administrative de Moselle
City locator 14.svg
Stiring-Wendel

Géolocalisation sur la carte : Moselle

Voir sur la carte topographique de Moselle
City locator 14.svg
Stiring-Wendel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Stiring-Wendel

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Stiring-Wendel
Liens
Site web stiring-wendel.info

Stiring-Wendel (Stieringen-Wendel en allemand) est une commune française située dans le département de la Moselle. Elle est localisée dans la région naturelle du Warndt et dans le bassin de vie de la Moselle-est.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

La ville est limitrophe de Forbach qu’elle sépare de Sarrebruck en Allemagne. Les autres communes limitrophes sont les communes françaises de Spicheren et Schoeneck.

Carte de la commune.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Stiring-Wendel est une ville entourée de forêt pourtant elle ne possède pas administrativement de territoires forestiers.

Climat[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

L’autoroute A320 est tangente au territoire de la commune, la plaçant à 50 min de Metz, 1 h 20 de Strasbourg ou 1 h 10 de Nancy.

Voies ferroviaires[modifier | modifier le code]

La gare régionale la plus proche est celle de Forbach (pour les trajets en TER à destination de Metz ainsi que, depuis juin 2007 des trajets TGV (ICE) en partance pour Paris ou Francfort), Sarreguemines ou celle de Sarrebruck. La gare TGV de Forbach met Paris à 1 h 50 avec le TGV Est et Francfort à 2 h 20 en Allemagne

Pistes cyclables[modifier | modifier le code]

Transports en commun[modifier | modifier le code]

La ville de Stiring-Wendel est desservie par les lignes 1,2 et 8 du réseau de bus Forbus.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Stiring-Wendel .jpg

Logement[modifier | modifier le code]

Projets d'aménagements[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

  • Syrin (926), Styringen et Stiringenditzweiller (1751), Stiring-Wendel (1857).
  • En francique lorrain: Stiringe. En allemand: Stieringen-Wendel.

Sobriquets[modifier | modifier le code]

  • Anciens sobriquets désignant les habitants[1]: Die Stiringer Sandhase "les lièvres des sables de Stiring".

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1846 est construit un complexe sidérurgique appartenant à la famille de Wendel, sur ce qui est alors un territoire faisant partie de la commune de Forbach. Charles de Wendel (1809-1870) y construit également une cité industrielle comprenant logements ouvriers, écoles, presbytère et une église. Par décret impérial de Napoléon III, la cité annexe est élevée au rang de commune pleinement autonome le 3 juin 1857. Après la guerre de 1870, la ville comme la région passe sous contrôle allemand. L’usine périclite jusqu’à sa fermeture en 1897. Le développement des houillères permet à l’économie de la ville de redémarrer.

Après deux générations de paix et de prospérité, les Mosellans se battent naturellement pour l’Empire allemand lorsque la guerre éclate en 1914. Beaucoup tomberont sous l’uniforme allemand, sur le Front de l’Est, mais aussi à l’Ouest, en particulier en France et dans les Flandres. La commune redevient française en 1918.

La Seconde Guerre mondiale et le drame de l'Annexion marqueront durablement les esprits. La commune ne sera libérée que le 3 mars 1945[2] après de durs combats. Une grande partie de la population de Stiring-Wendel sera déplacée en 1939 vers la Charente, en particulier à Chalais.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Le nombre d'habitants de la commune étant compris entre 10 000 et 20 000, le nombre de membres du conseil municipal est de 33.

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1989 en cours Jean-Claude Holtz   Maire et conseiller général

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

Jumelages[modifier | modifier le code]

Au 26 mars 2014, Stiring-Wendel n'est jumelée avec aucune commune[3].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 12 438 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1861. À partir du XXIe siècle, les recensements des communes de plus de 10 000 habitants ont lieu chaque année à la suite d'une enquête par sondage, contrairement aux autres communes qui ont un recensement réel tous les cinq ans[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1861 1866 1871 1875 1880 1885 1890 1895 1900
2 589 3 310 3 508 3 671 3 737 3 854 3 920 3 646 2 912
1905 1910 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962
3 624 4 751 6 451 8 452 11 128 11 046 10 734 15 026 15 028
1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 - -
13 757 12 665 13 581 13 743 13 129 12 588 12 438 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5])
Histogramme de l'évolution démographique

Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement âgée. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (23,2 %) est en effet supérieur au taux national (21,8 %) et au taux départemental (21,1 %).

À l'instar des répartitions nationale et départementale, la population féminine de la commune est supérieure à la population masculine. Le taux (52 %) est du même ordre de grandeur que le taux national (51,9 %).

La répartition de la population de la commune par tranches d'âge est, en 2008, la suivante :

  • 48 % d’hommes (0 à 14 ans = 16 %, 15 à 29 ans = 18,4 %, 30 à 44 ans = 21 %, 45 à 59 ans = 24,6 %, plus de 60 ans = 20,1 %) ;
  • 52 % de femmes (0 à 14 ans = 14,8 %, 15 à 29 ans = 16,4 %, 30 à 44 ans = 18,8 %, 45 à 59 ans = 24 %, plus de 60 ans = 26 %).
Pyramide des âges à Stiring-Wendel en 2008 en pourcentage[6]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,8 
6,1 
75 à 89 ans
9,7 
13,8 
60 à 74 ans
15,5 
24,6 
45 à 59 ans
24,0 
21,0 
30 à 44 ans
18,8 
18,4 
15 à 29 ans
16,4 
16,0 
0 à 14 ans
14,8 
Pyramide des âges du département de la Moselle en 2008 en pourcentage[7].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90  ans ou +
0,7 
5,6 
75 à 89 ans
8,9 
12,8 
60 à 74 ans
13,7 
21,9 
45 à 59 ans
21,5 
21,2 
30 à 44 ans
20,3 
20,1 
15 à 29 ans
18,2 
18,1 
0 à 14 ans
16,6 

Enseignement[modifier | modifier le code]

Stiring-Wendel est située dans l'académie de Nancy-Metz.

Établissements scolaires[modifier | modifier le code]

La ville administre 5 écoles primaires :

  • l'école mixte du Centre
  • l'école mixte Vieux Stiring
  • l'école primaire Grossfeld
  • l'école primaire Habsterdick
  • l'école primaire Verrerie Sophie

Le département gère un collège : le collège Nicolas Untersteller [1].

Vie universitaire[modifier | modifier le code]

Manifestations culturelles et festivités[modifier | modifier le code]

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Médias[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

La paroisse catholique de Stiring-Wendel dispose de trois lieux de culte : l'église Saint-François, l'église Saint Roch et l'église Sainte-Marie de la cité du Hasterdick. La communauté de paroisses dispose d'un blog actualisé régulièrement et permettant d'avoir accès à toutes les informations relatives au culte catholique sur la commune: http://catholiquestiring.unblog.fr/

La paroisse luthérienne de Stiring-Wendel est membre de l’Église protestante de la Confession d'Augsbourg d'Alsace et de Lorraine (EPCAAL).

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

En 2008, le revenu fiscal médian par ménage était de 14 747 €, ce qui plaçait Stiring-Wendel au 27 731e rang parmi les 31 604 communes de plus de 50 ménages en métropole[8].

Emploi[modifier | modifier le code]

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Édifices civils[modifier | modifier le code]

Le « puits Sainte-Marthe » daté de 1849-1852 est l'un des plus anciens chevalements houillers maçonnés subsistant en France. Il est inscrit à l'inventaire des monuments historiques depuis le 22 octobre 1992[9].

Édifices religieux[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-François néo-gothique (1856), construite par les Wendel.
  • Église Saint Roch (XIXe siècle).
  • Église Sainte Marie (XXe siècle).
  • Église luthérienne entièrement rénovée, mise en chantier en 1939 et inaugurée en 1952, située rue Stockfeld.
  • Église néo-apostolique, rue de l'Abbé Bour.

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique, logotype et devise[modifier | modifier le code]

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Un enfant de Stiring-Wendel, Jean-Marie Schmitt, a écrit un ouvrage sur cette région de Moselle En passant par la Lorraine de ma Mémoire, Éditions De Borée 2013.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cercle "Die Furbacher" - Histoire locale de Forbach n°62 - 2008
  2. 1944-1945, Les années Liberté, Le Républicain Lorrain, Metz, 1994, p.15
  3. « Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures », sur le site du ministère des Affaires étrangères (consulté le 26 mars 2014).
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  6. « Évolution et structure de la population à Stiring-Wendel en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 avril 2012).
  7. « Résultats du recensement de la population de la Moselle en 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 13 avril 2012).
  8. « CC-Résumé statistique/com,dep,zone empl », sur le site de l'Insee (consulté le 13 avril 2012).
  9. « Notice no PA00107076 », base Mérimée, ministère français de la Culture