Conseil départemental de l'Eure

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Conseil départemental de l'Eure
{{{alternative textuelle}}}
Situation
Pays France
Région Normandie
Département Eure
Siège Évreux
Exécutif
Président Pascal Lehongre (LR)
Groupes politiques
Budget
Budget total 729,7 M€ (budget primitif 2016)
Budget d'investissement 116,1 M€
Budget de fonctionnement 460,4 M€
Site internet http://www.eure-en-ligne.fr

Le conseil départemental de l'Eure est l'assemblée délibérante du département français de l'Eure, collectivité territoriale décentralisée. Son siège se trouve à Évreux.

Les actions du Conseil départemental impliquent le quotidien de tous les Eurois : l'aide sociale (personnes âgées et handicapées, enfance et famille, insertion, droit à la santé), mais aussi l'éducation et la jeunesse, les routes, les transports, la culture, le service départemental d'incendie et de secours, auxquelles s'ajoutent des politiques volontaristes comme l'économie, la vie associative ou l'agriculture.

Président[modifier | modifier le code]

Le président du conseil départemental de l'Eure est Pascal Lehongre, maire de Pacy-sur-Eure. Il remplace Sébastien Lecornu le 10 juillet 2017 à la tête du conseil départemental à la suite de la nomination de ce dernier au gouvernement Philippe II.

Les vice-présidents (à partir du 10 juillet 2017)[modifier | modifier le code]

  • 1er vice-président : Jean-Paul Legendre (UD)

chargé des affaires générales, des finances, de l'évaluation des politiques publiques et de l'équilibre des territoires - Rapporteur général du budget

  • 2e vice-président : Frédéric Duché (UD)

chargé du numérique, du dialogue social, de la contractualisation et du soutien aux collectivités locales.

  • 3e vice-président : Stéphanie Auger (UD)

chargée du développement économique, de l’emploi, de l’aménagement du territoire, de l'économie touristique et de l'axe Seine.

  • 4e vice-président : Jean-Hugues Bonamy (UD)

chargé des grandes infrastructures, de la voirie, des transports et de la mobilité.

  • 5e vice-président : Hafidha Ouadah (UD)

chargée de la politique de la ville et de la prévention spécialisée.

  • 6e vice-président : Marie-Christine Join-Lambert (UD)

chargée de l'agriculture, de l'alimentation, de la ruralité, et de la préservation de l’environnement.

  • 7e vice-président : Benoît Gatinet (UD)

chargé des bâtiments, des moyens généraux de la réussites éducative, des collèges et de l'enseignement supérieur.

  • 8e vice-président : Diane Leseigneur (UD)

chargée de l’urbanisme, de l'habitat, du logement et de l'économie sociale, solidaire et circulaire.

  • 9e vice-président : Alexandre Rassaërt UD)

chargé de la jeunesse, de la vie associative, des sports, de la culture et des relations internationales - Premier Secrétaire du Conseil départemental

  • 10e vice-président : Perrine Forzy (UD)

chargée de l’autonomie, des personnes âgées, des personnes handicapées et de l’accès à la santé, de l'insertion, de l'enfance et de l'égalité des chances.

  • 11e vice-président : Gérard Chéron (UD)

chargé des politiques de l'eau et de l'assainissement, de la protection des ressources naturelles et de la transition énergétique.

  • 12e vice-président : Martine Saint-Laurent (UD)

chargée du patrimoine historique, de la lecture publique et des archives départementales.

Remaniement du 10 juillet 2017[modifier | modifier le code]

Les conseillers départementaux de l'Eure par canton

Composition du Conseil départemental[modifier | modifier le code]

Le conseil départemental de l'Eure rassemble 46 conseillers départementaux issus des 23 cantons de l'Eure.

Majorité Union de la droite (30 sièges)
Opposition PS, PCF, PRG, Divers gauche (16 sièges)
Président du Conseil départemental
Pascal Lehongre

Anciens présidents[modifier | modifier le code]

Les grandes missions du Conseil départemental[modifier | modifier le code]

Les solidarités[modifier | modifier le code]

Le RSA est une prestation sociale qui est gérée par le Département

Le Conseil départemental est le chef de file de l'action sociale et un acteur majeur du développement des politiques sociales. Ces missions s’exercent dans les domaines de l’insertion, de l’enfance, de la dépendance et du handicap.

De fait, les dépenses sociales occupent une place importante dans le budget du Département. Elles représentent près de 55 % des dépenses (76 M€ pour le Revenu de Solidarité Active -RSA- et 36 M€ pour l’Allocation Personnes Âgées -APA- en 2015).

Il y avait, fin 2014, 13 060 allocataires du RSA dans l’Eure.

L’éducation[modifier | modifier le code]

Le Conseil départemental est le gestionnaire des 56 collèges publics de l’Eure et passe des conventions avec 11 établissements privés.

Le collège Simone Veil à Bourg-Achard a été inauguré en mars 2016

Au total, à la rentrée 2014, 29 328 collégiens étaient recensés dans les établissements publics et environ 3700 dans les établissements privés (soit une hausse, pour la 6e année consécutive, des effectifs totaux).

Pour répondre aux enjeux éducatifs, le Conseil départemental a décidé d’élaborer un plan pluriannuel d’investissement uniquement consacré aux collèges qui sera voté en juin 2016 avec l’objectif de moderniser et de construire plusieurs nouveaux établissements d’ici 2021.

Le Département soutient par ailleurs l’entrée du numérique dans ses collèges ainsi que l’adaptation des locaux aux exigences du plan climat.

Les déplacements[modifier | modifier le code]

Le Département de l'Eure gère le transport scolaire pour environ 38 000 élèves chaque jour

Département à la fois rural, périurbain et urbain, l’Eure gère un réseau routier départemental de 4 279 km de routes, 130 km de voies vertes et 805 ouvrages d'art.

Un plan pluriannuel d’investissement consacré uniquement aux routes est en cours de finalisation. Il va permettre de consacrer, d’ici 2021, 125 M€ aux grosses opérations d’entretien, de modernisation, de sécurité et de participation aux infrastructures nationales.

Par ailleurs, le Conseil départemental assure l’organisation et la gestion des transports en commun par autocar avec 750 circuits spéciaux réservés aux scolaires (400 cars et 38 0000 élèves concernés) et 31 lignes régulières ouvertes à tous desservant près de 300 communes. À noter que le Conseil départemental organise également des solutions individuelles pour les élèves en situation de handicap.

L’aménagement du territoire et le développement économique[modifier | modifier le code]

Création d'un réseau de fibre optique dans le département de l'Eure

La question de l’accès au haut débit, ainsi que la téléphonie mobile, bien que celle-ci ne soit pas une compétence propre du Conseil départemental, sont des enjeux forts de la politique départementale dans ces domaines. Avec le syndicat mixte ouvert Eure Numérique, le Département souhaite offrir à la plus large part des habitants du territoire, y compris dans les zones rurales, la possibilité de profiter du haut et du très haut débit d’ici 2020.

L’Eure est un territoire propice à l’esprit d’entreprise : une position géographique entre le marché francilien et les ports normands, un tissu dense de PME performantes (souvent leaders sur leurs marchés) et un paysage économique structuré autour de filières d’excellence comme la pharmacie/cosmétique, l’aéronautique et le spatial, l’automobile ou encore les constructions électriques et électroniques font entrer l’Eure dans le top 10 des départements industriels français. Avec certains dispositifs incitatifs et une collaboration étroite avec les acteurs économiques de la région, le Conseil départemental cherche à consolider et accentuer ces positions. Un travail de longue haleine est mené en particulier sur l’Axe Seine.

Le tourisme, avec encore une fois la Seine mais aussi tout ce qui est lié à l’impressionnisme (Musée des impressionnismes Giverny notamment) offre également une perspective de développement important.

Le logement et l’habitat.[modifier | modifier le code]

Le Département accompagne les politiques traditionnelles de l’habitat pour favoriser l'accès et le maintien dans un logement de qualité et abordable pour tous.

Il participe également, de façon indirecte mais importante, aux politiques des principaux bailleurs sociaux présents sur le territoire.

La culture et le sport[modifier | modifier le code]

A Giverny, le musée des impressionnismes est un atout fort de la culture dans le département

La culture et la pratique sportive sont reconnues comme des vecteurs d'attractivité dans l'Eure. Le Département joue un rôle central en termes d'aménagements culturels et sportifs durables du territoire mais aussi en qualité d’instigateur de certaines manifestations.

L'Eure dispose de nombreux atouts et notamment Giverny. A quelques kilomètres de Vernon, le petit village cher à Claude Monet, est le deuxième site le plus visité de Normandie après l'abbaye du Mont-Saint-Michel. Avec de nombreux touristes japonais, chinois et américains, Giverny voit défiler environ 800 000 personnes par an.

Administration[modifier | modifier le code]

Les services du Conseil départemental de l'Eure sont placés sous la direction de M. Philippe Gustin (ancien préfet), qui assure, depuis avril 2015, les fonctions de directeur général des services et de directeur de cabinet du président.

Le Conseil départemental compte 2 021 emplois permanents, y compris les 124 emplois du Foyer départemental de l’Enfance et 462 assistantes familiales.

Logotypes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]