Patène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Patènes avec le pain, sur l'autel avec le calice et le ciboire

La patène (du latin patena, plat, dérivant lui-même du grec patani, écuelle), est une petite assiette, généralement en métal doré, sur laquelle repose le pain (l'hostie principale) qui va être consacré par le prêtre au moment de la consécration, lors d'une cérémonie eucharistique. Cet objet liturgique du christianisme est lié de par sa fonction au calice (utilisé pour le vin) sur lequel il repose hors du moment de la consécration proprement dite. Dans les Églises d'Orient, on l'appelle discos (disque).

Description[modifier | modifier le code]

L'empereur Justinien avec sa cour offre une patène à l'église Saint-Vital.

Avant leur première utilisation, les vases sacrés sont consacrés avec le Saint chrême.

Autrefois très richement décorées, les patènes tendent, dans le catholicisme et depuis la réforme liturgique des années 1960-1971 à devenir beaucoup plus épurées. Ne pas confondre avec patère.

On peut voir une patène et un calice représentés sur deux mosaïques monumentales de la basilique Saint-Vital de Ravenne (VIe siècle). L'une est offerte à l'église par l'empereur Justinien et l'autre par l'impératrice Théodora. Ces offrandes solennelles célèbrent le retour à la communion orthodoxe et la libération de la ville après un épisode de domination arienne.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]