Jacques Mailhot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Jacques Mailhot
Image dans Infobox.
Jacques Mailhot en octobre 2009
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
RiomVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Parentèle
Autres informations
A travaillé pour

Jacques Mailhot est un humoriste chansonnier, homme de radio et journaliste français né le à Riom (Puy-de-Dôme). Il a participé à de nombreuses émissions de radio, notamment L'Oreille en coin, sur France Inter, de 1976 à 1992 et Les Grosses Têtes de Philippe Bouvard sur RTL.

Jacques Mailhot est propriétaire du Théâtre des Deux Ânes à Paris, et président de la fondation Alexandre Varenne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il fait d'abord des études de cinéma puis commence à écrire ses premiers sketches. Il fait ses débuts sur scène en février 1972 à L'Échelle de Jacob.

Lauréat du Prix des Chansonniers Raoul Arnaud en 1973, il devient pensionnaire du Théâtre de Dix Heures aux côtés de Jean Amadou, Anne-Marie Carrière, Maurice Horgues, Pierre Destailles, Jacques Grello et Robert Rocca.

Il fait ses premières émissions de radio sur France 3 Auvergne en compagnie de Jacques Santamaria. En 1976, Pierre Codou et Jean Garretto l'engagent dans leur fameuse émission du dimanche matin L'Oreille en coin sur France Inter. L'émission durera jusqu'en 1992. Tous les hommes politiques ont été les invités de cette célèbre émission.

1980 à 1982 : Sérieux s'abstenir sur TF1 avec Jean Bertho et Anne-Marie Carrière puis « Amuse Gueule ». Il publie son premier livre chez Michel Lafon La Politique dans Rire. Trente cinq mille exemplaires sont vendus.

1986 à 1988 : il coproduit avec Jean Bardin un tribunal pour rire "Affaire suivantes!" sur Antenne 2 avec Jean Lefèbvre et Jean Pierre Foucault. Il publie son deuxième livre chez Lafon intitulé L'Élysée, Clef en Main.

1988 à 1990 : il anime plusieurs émissions d'humour pour FR3, comme Des Cactus dans le Potage ou S.O.S. Âmes Seules ou les 40 ans de télévision avec Jacques Chancel. Il fait partie des invités de l'émission culinaire Quand c'est bon ...Y'a pas meilleur ! diffusée sur FR3 et animée par François Roboth[1]. On le verra même présenter avec malice le magasine rural "D'un soleil à l'autre" de Jean Claude Widmann sur cette même antenne.

En 1989, la SACEM lui décerne son Grand Prix de l'Humour pour l'ensemble de ses émissions et participations radiophoniques.

En 1992, il interprète Sans mentir d'Éric Assous, mis en scène par Jean-Claude Brialy au Théâtre des Bouffes-Parisiens.

En 1994, Philippe Bouvard qui le fit débuter à la télévision en 1974 dans Dix de der lui demande de devenir l'un des pensionnaires des Grosses têtes sur RTL.

Depuis 1992, Jacques Mailhot publie une chronique dominicale dans le journal La Montagne et les différents quotidiens du Groupe Centre France

Théâtre des Deux Ânes[modifier | modifier le code]

Le , sur les conseils de Jean Herbert, il prend la direction du Théâtre des Deux Ânes, temple des chansonniers depuis 1921. En quelques années ,il devient l'un des théâtres les plus fréquentés de la capitale.

En collaboration avec les galas Herbert-Karsenty, le Théâtre des Deux Anes renoue avec les tournées de chansonniers à travers la France, la Suisse et la Belgique, puis crée sa propre entité. Celle-ci permet désormais aux chansonniers de se produire dans les théâtres les plus prestigieux, comme le Théâtre du Léman à Genève, le Pin Galant à Mérignac, le Grand Opéra de Vichy ou le Théâtre des Galeries de Bruxelles.

En 2006, la chaîne Paris Première propose de retransmettre en direct le spectacle des Deux Ânes intitulé Villepy et Sarkozin. Celui-ci attire près de trois cents quatre vingt dix milles téléspectateurs[réf. nécessaire].

Jacques Mailhot et la direction de Paris Première engagent alors une collaboration plus étroite avec la création en de La Revue de presse des Deux Ânes, présentée par Jérôme de Verdière avec la participation de Jean Amadou, Régis Mailhot, Michel Guidoni et Bernard Mabille. Au fil des mois,l'émission devient une des meilleures audiences de la chaîne cryptée. En , la retransmission du spectacle "Sarkomania" en direct du grand théâtre d'Aix-les-Bains rencontre également un succès considérable.

En , l'affiche de la revue Flamby le magnifique est interdite de promotion sur les panneaux d'affichage de la RATP ce qui n'empêche pas le succès du spectacle qui sera joué durant 247 représentations[2].

Amateur de gastronomie,Jacques Mailhot fait renaitre "Le Sanglier Bleu" en janvier 2014, restaurant historique de la Place Blanche[réf. nécessaire].

Après avoir soutenu de jeunes talents tels Laurent Ruquier, Patrick Timsit ou Laurent Gerra, il prend du recul et se consacre à la gestion du Théâtre des Deux Ânes. Jacques Mailhot est membre du Club des Cent et président de la Fondation Varenne, fondation d'utilité publique destinée à promouvoir l'accès des métiers de la presse et des médias[réf. nécessaire]. Il est Chevalier des Arts et Lettres[réf. nécessaire].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est l'oncle de l'humoriste Régis Mailhot[3].

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • Pointes d'actu, éditions De Borée, 2020.
  • Le Parti d'en Rire , éditions Michel Lafon 1986
  • Le Théâtre des Deux Anes - Cent ans d'humour politique - de Véronique Mortaigne - Le Cherche Midi éditeur 2018
  • Sérieux s'abstenir - La Table Ronde 2007
  • L'Elysée Clef en Main , éditions Michel Lafon 1988

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les bonnes ondes des pianos...de cuisson » in Improvisation so piano, Jean-Pierre Thiollet, Neva Éditions, 2017, p 176. (ISBN 978-2-35055-228-6).
  2. « L'affiche "Flamby le magnifique" interdite de métro : pourquoi c'est ridicule », sur leplus.nouvelobs.com (consulté le 9 septembre 2020).
  3. Les grands du rire, émission diffusée sur France 3 le 31 mars 2018

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :