France Info

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
France Info
Description de l'image France Info - 2008.svg.
Présentation
Pays Drapeau de la France France
Siège social Maison de Radio France
116, avenue du Président-Kennedy
75220 Paris Cedex 16
Slogan « Le réflexe info » (depuis )
Langue Français
Statut Thématique nationale de service public
Site Web www.franceinfo.fr
Historique
Création (28 ans)
Diffusion
AM  Non
FM  Oui
RDS INFO
Numérique  Oui
Numérique terrestre  Non
Satellite  Oui
ADSL  Oui
Streaming  Oui
Podcasting  Oui

France Info est une radio publique d'information française créée le par Roland Faure et Jérôme Bellay, son premier directeur jusqu'en 1989. Elle fait partie du groupe Radio France.

Historique[modifier | modifier le code]

France Info est historiquement la première radio d'information en France. Sur la période de septembre 2004 à juin 2005, elle se classe quatrième radio de France, avec 9,7 % d'audience cumulée, soit environ 4,9 millions d'auditeurs (Médiamétrie, enquête médialocale auprès des 13 ans et plus, lundi–vendredi h24 h)[réf. souhaitée]. Elle a été également jugée parmi l'une des trois radios les plus crédibles en 2004 (baromètre Sofres pour Le Point et La Croix en janvier 2004), ex-æquo avec France Inter et RTL.

La station est dirigée par Pascal Delannoy de 1989 à 2002[1]. Michel Polacco lui succède à ces fonctions jusqu'en 2007.

Elle est la première radio européenne à posséder un site web, inauguré en 1996[2].

En 2002, l'équipe de France Info est marquée par la disparition de Julien Prunet, premier journaliste non-voyant à Radio France. L'association Lire dans le noir est créée en son souvenir, et en 2009, France Info soutient la création du prix Lire dans le noir du livre audio.

En , Patrick Roger prend la direction de la station[3].

En , Patrick Roger quitte France Info pour devenir directeur de la rédaction de la chaîne de télévision d'information en continu BFM TV. Philippe Chaffangeon, alors directeur de la rédaction, le remplace à la direction de la station[4]. Après trois ans à la tête de la station, il part diriger France Bleu et est remplacé par Pierre-Marie Cristin en juillet 2012[5].

En mai 2014, Laurent Guimier est nommé à la tête de la station par Mathieu Gallet, Président de Radio France.

Le vendredi , un incendie s'est déclaré au huitième étage de la Maison de la Radio puis s'est propagé au septième étage. Toutes les antennes de Radio France ont été interrompues pendant près de deux heures (12 h 40-14 h 10). France Info avait repris ses programmes vers 13 h 25 pendant cinq minutes avant d'être à nouveau évacuée et interrompre ses programmes jusqu'à 14 h 10. Cette dernière a donc dû installer son studio dans les locaux de France Bleu 107.1, dans un bâtiment voisin[6].

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

En septembre 2005, France Info adopte sa nouvelle image et les nouveaux codes du système identitaire du groupe Radio France, imaginé par l’agence Leg, et composé d'un carré noir avec le pictogramme historique qui représente la maison ronde, commun à tout le groupe public, sur lequel se superpose un second carré jaune, spécifique à France Info.

Logos[modifier | modifier le code]

Identité sonore[modifier | modifier le code]

L'indicatif sonore de la station depuis 1987 a été composé par Gérard Calvi. Cet indicatif a évolué plusieurs fois au fil des ans ; une nouvelle interprétation, pour la première fois assurée par l'Orchestre de Radio France, est mise à l'antenne le 1er septembre 2014, reflet du "retour aux sources" éditorial souhaité par le président récemment nommé, Mathieu Gallet.

Slogans[modifier | modifier le code]

  • 1987-1995 : « C'est toujours l'heure des infos », « France Info, La plus info des radios »
  • 1995-2001 : « France Info rapproche le monde »
  • 2001-2007 : « C'est toujours l'heure des infos »
  • 2007-2008 : « Toujours premiers sur l'info »
  • 2008-2009 : « La seule radio d'information continue »[7].
  • Aout 2009 à octobre 2009 : « La vie en continu »
  • Octobre 2009 à novembre 2013 : « L'info à vif »
  • Novembre 2013 à aout 2014 : « Vivons bien informés »
  • Depuis octobre 2014 : « Le réflexe info »

Voix-off[modifier | modifier le code]

Journalistes[modifier | modifier le code]

A la tête d'une tranche horaire :

  • Alexis Morel, le 4/6
  • Fabienne Sintes, le 6/9
  • Marie Bernardeau, le 9/12
  • Célyne Baÿt-Darcourt, le 12/14
  • Gilles Halais, le 14/17
  • Ersin Leibowitch, le 17/20
  • Jean-Mathieu Pernin, présente Les informés de France Info de 20 heures à 21 heures
  • Julien Moch, le 21/00
  • Jules Lavie, le 6/10 du week-end
  • Edwige Coupez, le 10/14 du week-end
  • Jérôme Cadet, le 14/17 du week-end
  • Bernard Thomasson, le 17/19 du week-end
  • Catherine Pottier, le 19/23 du week-end

Journalistes présentant des journaux (du lundi au vendredi) :

  • Jean-Christophe Martin, présente les journaux de 5 h 30, 7 heures et 8 h 30
  • Mathilde Munos, présente les journaux de 6 heures, 7 h 30 et 9 heures
  • Nicolas Teillard, présente les journaux de 6 h 30, 8 heures et 9 h 30
  • Claude Meinau ou Gilles Bessec, présentent les journaux de 10 heures, 12 heures, 14 h 30 et 16 heures
  • Eric Chateignon, présente les journaux à 10 h 30, 13 heures et 15 heures
  • Agnès Soubiran, présente les journaux à 11 heures, 12 h 30 et 14 heures
  • Virginie Lebrun ou Emilie Gautreau , présentent les journaux à 11 h 30, 13 h 30, 15 h 30 et 17 heures
  • Mélanie Delauney ou Arianne Griessel, présentent les journaux de 16 h 30, 18 heures et 19 h 30
  • Pierre Neveux ou Olivie Ferrandi, présentent les journaux de 17 h 30, 19 heures, 21 heures et 22 h 30
  • Frédéric Beniada ou Armand Peyrou-Lauga, présentent les journaux de 18 h 30, 20 h 30, 22 heures et 23 h 30
  • Emmanuel Langlois ou François Lepage, présentent les journaux de 20 heures, 21 h 30, 23 heures et minuit

Journalistes présentant des journaux (du samedi au dimanche) :

  • Lucie Barbarin, présente les journaux de 6 heures, 7 h 30, 9 heures et 10 h 30
  • Mélanie Delaunay ou Arianne Griessel, présentent les journaux de 6 h 30, 8 heures, 9 h 30 et 11 heures
  • Simon Le Baron ou Aurélien Accart, présentent les journaux de 7 heures, 8 h 30 et 10 heures
  • Claude Meinau ou Gilles Bessec, présentent les journaux de 11 h 30, 12 h 30, 13 h 30, 14 h 30 et 15 h 30
  • Virginie Lebrun ou Emilie Gautreau, présentent les journaux de 11 heures, 12 heures, 13 heures, 14 heures, 15 heures et 16 heures
  • Pierre Neveux ou Olivia Ferrandi, présentent les journaux de 16 h 30, 18 heures, 19 h 30, 21 heures et 22 h 30
  • Frédéric Beniada ou Armand Peyrou-Lauga, présentent les journaux de 17 heures, 18 h 30, 20 heures, 21 h 30 et 23 heures
  • Emmanuel Langlois ou François Lepage, présentent les journaux de 17 h 30, 19 heures, 20 h 30, 22 heures et 23 h 30

Journalistes ayant une chronique du lundi au vendredi

  • Thomas Snégaroff, Histoire d'info (à 4 h 10 et 8 h 55)
  • Emmanuel Davidenkof, Un jour, une question (à 4 h 55, 11 h 57 et 15 h 55)
  • Philippe Valet, Le livre du jour (à 4 h 57, 14 h 55 et 18 h 57)
  • Olivier de Lagarde, Un monde d'idée (à 5 h 25, 9 h 55, 14 h 25, 19 h 25 et 21 h 55)
  • Gérald Roux, Expliquez-nous (à 5 h 40, 7 h 10 et 9 h 40)
  • Philippe Duport, C'est mon boulot (le lundi à 6 h 25 et 11 h 55) et On s'y emploie (à 13 h 25)
  • Bruno Rougier, C'est ma santé (le mardi à 6 h 25 et 11 h 55)
  • Dominique Loriou, C'est mon époque (le mercredi à 6 h 25 et 11 h 55)
  • Sophie Auvigne, C'est mon époque (le mercredi à 6 h 25 et 11 h 55)
  • Ingrid Pohu, C'est mon week-end (le jeudi à 6 h 25 et 11 h 55)
  • Patrick Lelong, C'est mon argent (le vendredi à 6 h 25 et 11 h 55)
  • Matteu Maestracci, Le journal des sports (à 6 h 40, 7 h 40 et 10 h 40)
  • Emmanuel Cugny, Tout info, tout éco (à 6 h 55)
  • Jérôme Colombain, Nouveau monde (à 6 h 57, 10 h 55 et 15 h 57)
  • Antoine Krempf, Le vrai du faux (à 7 h 25 et 10 h 25)
  • Céline Asselot, Infos média (à 7 h 27, 9 h 10 et 9 h 25)
  • Jean-François Achili, L'interview politique (à 7 h 45)
  • Guy Birenbaum, L'autre info (à 7 h 57)
  • Vincent Giret, Le décryptage éco (à 8 h 10 et 11 h 10)
  • Anne-Laure Dagnet, Le zapping politique (à 8 h 25 et 10 h 10)
  • Philippe Vandel, Tout et son contraire (à 8 h 27, 11 h 25, 16 h 25, 17 h 55 et 23 h 55)
  • Pascal Le Guern, Tout comprendre (à 10 h 57 et 15 h 25)
  • Gilbert Chevalier, Expliquez-nous (à 12 h 40 et 18 h 40)
  • Jean Zeid, Le 17/20 numérique (à 17 h 10 et 18 h 42)
  • Pascal Delannoy, Sur la carte du monde (à 18 h 25 et 22 h 55)
  • Jean Leymarie, L'interview éco (à 18 h 45 et 22 h 25)
  • Nathalie Bourrus, C'était comment? (à 19 h 57)
  • Thomas Rozec, France Info numérique (à 22 h 10 et 23 h 40)

Journalistes ayant une chronique du samedi au dimanche

  • Anne-Laure Barral, C'est ma planète (le samedi à 6 h 25 et 11 h 55)
  • Patrick Lelong, C'est ma maison (le dimanche à 6 h 25 et 11 h 55)
  • Carlos Diaz, En direct de la Silicon Valley (le samedi à 6 h 27 et 8 h 25)
  • Denis Astagneau, L'auto (le dimanche à 6 h 27, 8 h 57, 17 h 27 et 20 h 57)
  • Bertrand Dicale, Ces chansons qui font l'actu (à 6 h 55, 10 h 25 et 15 h 25)
  • Dimitri Beck, La photo de la semaine (le samedi à 7 h 25)
  • Emmanuel Langlois, Français du monde (le dimanche à 7 h 25, 12 h 57 et 21 h 27)
  • Claude Bureaux, Jardin (à 7 h 27 et 11 h 57)
  • Julie Bloch-Lainé, Le mot de l'éco (le samedi à 7 h 55 et 9 h 55)
  • Frédérique Begniada, Chronique du ciel (le dimanche à 7 h 57, 12 h 27 et 22 h 25)
  • Frédérique Marié, France Info Seniors (le dimanche à 5 h 50, 8 h 27, 12 h 25, 22 h 55 et 0 h 25)

Concept et programmation[modifier | modifier le code]

France Info est une radio d'information continue qui diffuse des émissions d'informations (journaux et chroniques). À intervalles réguliers (à 00 et 30 de l'heure), un journal résume l'actualité du moment en sept minutes en développant les principales informations sous forme de reportages ou d'interviews. Un rappel des titres de l'actualité est proposé régulièrement (à 15 et 45 de l'heure). La nuit, elle diffuse principalement des musiques de film (bandes originales) ainsi qu'un journal de 6 minutes en direct chaque demi-heure, la rediffusion de chroniques de la journée écoulée et la diffusion en différé d'émissions de radios francophones étrangères.

La rédaction s'organise notamment sur un réseau d'envoyés spéciaux permanents et de correspondants (à Londres, Jérusalem, Rome, Washington, D.C., Bruxelles, Berlin, Madrid ou encore Moscou), qu'elle partage avec France Inter et France Culture.

France Info partage également avec RFI de nombreux correspondants étrangers, aussi bien à Tokyo qu'en Afrique.

En France métropolitaine, France Info dispose de trois bureaux régionaux à Lyon, Marseille et Toulouse et utilise le réseau de France Bleu pour les autres régions.

En complément, la station diffuse des chroniques sur différents domaines de la vie quotidienne : littéraires, culinaires, médicales, patrimoniales, sportives, boursières, sur l'Union européenne...

En septembre 2014, France Info revient à ses fondamentaux : l'information sur le vif, avec la suppression de cinquante des quatre-vingt-dix chroniques pour ne garder que celles traitant de l'actualité, le retour du rappel des titres à 23 et 53 de l'heure et des journaux de dix minutes, la généralisation des anchormen et women pour rendre l'antenne plus chaleureuse. Ciblant sa concurrente RMC, la part du sport devient également écrasante, notamment le soir (21 heures-minuit) et le week-end (19 heures-minuit) et, grande première, une émission de débat entre éditorialistes, personnalités politiques et culturelles, est programmée de 20 heures à 21 heures chaque soir.

Diffusion[modifier | modifier le code]

France Info utilise plusieurs réseaux de diffusion gratuits pour transmettre ses programmes sur le territoire métropolitain et sur un plan mondial : FM, satellite, Internet (Poste de radio Internet), iTunes Store, Google Play.

La station a utilisé entre 2000 et 2015, un réseau d'émetteurs ondes moyennes, préalablement utilisé par France Culture et Radio Bleue.

Le site Internet de la radio permet d'écouter les programmes en direct et d'écouter les chroniques en podcast. France Info est aussi disponible sur la plupart des radios internet vendues dans le commerce, en streaming. Sept émissions sont disponibles gratuitement sur le site d'Apple, à écouter sur iPod.

Quelques fréquences FM de France Info dans les 27 capitales régionales françaises en 2013[8]
Les fréquences périphériques et leur lieu d'émission sont indiquées par ordre numérique, en sus de la fréquence principale indiquée en gras
ND = non disponible
Capitale régionale (région) Couverture : département (numéro), éventuellement autre zone couverte Fréquence(s)
Paris,
Petite Couronne
et Grande couronne
(Île-de-France)
Paris (75),
Hauts-de-Seine (92), Seine-Saint-Denis (93), Val-de-Marne (94)
Seine-et-Marne (77), Yvelines (78), Essonne (91), Val-d'Oise (95)
et une partie des départements limitrophes ou proches :

Aisne (02), Aube (10), Eure (27), Eure-et-Loir (28), Loiret (45),
Oise (60), Seine-Maritime (76), Somme (80), Yonne (89).

105,5 MHz
Ajaccio (Corse) Corse-du-Sud (2A) 100,4 MHz (Porto-Vecchio)
105,6 MHz
Amiens (Picardie) Somme (80) 105,5 MHz
Basse-Terre (Guadeloupe) Guadeloupe (971) ND
Besançon (Franche-Comté) Doubs (25) 104,4 MHz
Bordeaux (Aquitaine) Gironde (33) 105,5 MHz
Caen (Basse-Normandie) Calvados (14) 105,5 MHz
Cayenne (Guyane) Guyane (973) ND
Châlons-en-Champagne (Champagne-Ardenne) Haute-Marne (52) 105,5 MHz (Reims)
106,3 MHz (Verdun)
Clermont-Ferrand (Auvergne) Puy-de-Dôme (63) 105,5 MHz
Dijon (Bourgogne) Côte-d'Or (21) 101,2 MHz
Fort-de-France (Martinique) Martinique (972) ND
Genève et région (Gex Montrond) Grand Genève 101,1 Mhz
Lille (Nord-Pas-de-Calais) Nord (59) 105,2 MHz et 105,4 MHz
Limoges (Limousin) Haute-Vienne (87) 105,5 MHz
Lyon (Rhône-Alpes) Rhône (69) 103,4 MHz et 105,4 MHz
Mamoudzou (Mayotte) Mayotte (976) ND
Marseille (Provence-Alpes-Côte d'Azur) Bouches-du-Rhône (13), Vaucluse (84) (partiellement) 105,3 MHz
Metz (Lorraine) Moselle (57) 105,9 MHz (Nancy)
106,8 MHz
Montpellier (Languedoc-Roussillon) Hérault (34) 105,1 MHz
Nantes (Pays de la Loire) Loire-Atlantique (44) 105,5 MHz
105,9 MHz (Cholet)
Orléans (Centre-Val de Loire) Loiret (45) 105,5 MHz
Poitiers (Poitou-Charentes) Vienne (86) 105,5 MHz
Rennes (Bretagne) Ille-et-Vilaine (35) 105,5 MHz
Rouen (Haute-Normandie) Seine-Maritime (76) 105,7 MHz
Saint-Denis (La Réunion) La Réunion (974) ND
Strasbourg (Alsace) Haut-Rhin (67) 104,4 MHz
105,5 MHz (Mulhouse)
Toulouse (Midi-Pyrénées) Haute-Garonne (31) 105,5 MHz

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Roland Cayrol et Pascal Delannoy, La revanche de l'opinion - Médias, sondages, Internet, éditions Jacob-Duvernet, coll. « Quelle France demain ? »,‎ , 205 p. (ISBN 978-2-84724-121-1)
  2. Patrice Cavelier et Olivier Morel-Maroger, La Radio, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? »,‎ , 2e éd. (1re éd. 2005), 127 p. (ISBN 978-2-13-056625-0), p. 55.
  3. Julien Mielcarek, « Le patron de France Info rejoint BFM TV » sur Ozap.com,
  4. Véronique Brocard, « Le patron d'Info rejoint BFM TV », Télérama,
  5. Mélanie Rostagnat, « Philippe Chaffanjon remplacé par Pierre-Marie Christin à la tête de France Info », sur puremédias.fr,‎
  6. L'incendie est cironscrit.
  7. « France Info : Toujours premiers sur l'info », sur le site du groupe Radio France, consulté le 18 août 2009
  8. www.radiofrance.fr Radio France : Fréquences, consulté le 10 août 2013

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Catégorie connexe[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • France Info, 20 ans d'actualités, éditions Nouveau monde,‎

Liens externes[modifier | modifier le code]