Antonia de Rendinger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Antonia de Rendinger
Description de cette image, également commentée ci-après
Antonia au Casino de Paris le 8 juin 2013.
Nom de naissance Antonia de Rendinger
Surnom Antonia
Naissance (43 ans)
Schiltigheim (Bas-Rhin)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Humoriste
Autres activités Comédienne
Site internet www.antonia-le-site.fr

Antonia de Rendinger connue aussi sous le nom de scène d’Antonia, née le à Schiltigheim[1] (Bas-Rhin), est une comédienne et humoriste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Titulaire de deux maîtrises en ethnologie et lettres modernes et d'un DEA de sociologie, elle intègre en parallèle de ses études La Lolita (Ligue Ouverte et Libre d'Improvisation Théâtrale Amateur) de Strasbourg en 1993. Elle part ensuite à Montréal en 1995, où elle fréquente pendant un an la Ligue d'improvisation montréalaise puis en 1996 elle suit des cours au Théâtre Jeune Public de Strasbourg et rejoint la troupe Inédit Théâtre en 1999[2],[3].

Parcours[modifier | modifier le code]

En 2002, elle écrit, met en scène et interprète son premier one-woman-show Itinéraire d'une enfant ratée. Elle participe avec ce spectacle au Festival Off d'Avignon 2004[4]. Son deuxième spectacle Travail, Famille, Poterie sera représenté pour la première fois au Kafteur à Strasbourg en 2008[5]. C'est avec ce one-woman-show qu'elle remportera le prix « Henri SalvadOr » 2012 au Festival Mont-Blanc d’humour de Saint-Gervais, décerné par le jury présidé par Claude Lelouch[6].

Elle a participé à différentes émissions de télévision : Les coups d'humour (TF1), Pliés en 4 (France 4), Les années bonheur (France 2), Vivement Dimanche (France 2), Vendredi tout est permis (TF1), On n'demande qu'à en rire (France 2), etc.

Catherine Barma, productrice de l'émission On n'demande qu'à en rire présentée sur France 2 par Laurent Ruquier à laquelle elle participe de 2012 à 2014, la présente comme « la révélation féminine de l'émission »[7]. Cette notoriété lui permettra de montrer son travail dans des festivals d'humour tels que le Montreux Comedy Festival[8],[9], le Festival de Ramatuelle aux côtés de Michel Boujenah[10] ou le Festival Youhumour auprès d'Anne Roumanoff[11].

En 2013, elle participe à la web-série humoristique réalisée pour la sortie de l'album Illusions du trompettiste Ibrahim Maalouf[12]. Elle est aux côtés d'Annette Frier dans la série documentaire « Chers ennemis : les Français et les Allemands » diffusée entre le 2 et le 13 décembre sur Arte[13]. La série sera nommée aux Deutschen Fernsehpreis, prix de la télévision allemande, dans la catégorie Meilleure Série Documentaire[14]. Une suite est réalisée en 2017 intitulée « Notre Europe, quelle histoire ! », diffusée aussi sur ARTE[15].

En mars 2015, elle entame une série de spectacles improvisés au Camionneur à Strasbourg sous le titre Antonia se cherche…, qui seront la base de son troisième one-woman-show Moi jeu ! [16].

Le 4 juin 2016, elle participe à la soirée de gala du Festival Marrakech du Rire, présentée par Jamel Debbouze[17] et diffusée sur M6 le 29 juin 2016[18].

En décembre 2017, Antonia de Rendinger fait la première partie du spectacle de Dany Boon à l'Olympia[19].

En septembre 2018, elle joue dans l'adaptation théâtrale du film Trois hommes et un couffin, mise en scène par Coline Serreau. La dernière est diffusée en direct du Théâtre du Gymnase sur France 2[20].

Télévision[modifier | modifier le code]

Liste des sketchs écrits pour On n'demande qu'à en rire

Antonia récolte la note de 99/100 à deux reprises. Elle arrive première ex-aequo du prime 5 et est qualifiée pour le spectacle du Casino de Paris.

  • 2015 - 2018 : Vendredi tout est permis (TF1)[21]
  • 2017 : Notre Europe : quelle histoire ! (ARTE)[22]
  • 2017 : Vous pouvez répéter la question ? (France 4)[23]
  • 2017 : Rire pour un toit (M6)[24]
  • 2018 : Trois hommes et un couffin (France 2)[20]

Radio[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Doublage et voix off[modifier | modifier le code]

  • Depuis 2009, elle est la voix française de Dörthe Eickelberg dans l'émission X:enius (Arte).
  • 2009 : Ma maison en chantier (Odyssée).
  • 2012 : Promenons nous dans les contes (France 3 Alsace).
  • 2013 : Le jour le plus court (Arte).

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix du Jury 2006 au Festival national des humoristes de Tournon-sur-Rhône[26]
  • Prix du Jury 2007 aux Estivales du Rire de Dinard[27]
  • Prix du Jury « Henri SalvadOr » 2012, Festival d'humour de Saint-Gervais 2012[6]
  • Prix du Public « Charentaise d'Or » 2013, Festival Soyaux Fou d'Humour de Soyaux[28]
  • Lauréat SACD 2015 pour « Moi Jeu » (Antonia de Rendinger, auteur et interprète, Olivier Sitruk, metteur en scène, Production Entrescènes) dans la catégorie « Création »[29]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Antonia de Rendinger humoriste Alsacienne. », sur francebleu.fr (consulté le 9 janvier 2014).
  2. a et b « Antonia de Rendinger bientôt dans « On n’demande qu’à en rire » | 2014 ECS Strasbourg », sur defigrandesecoles.lexpress.fr (consulté le 6 avril 2016).
  3. « La Strasbourgeoise Antonia de Rendinger intègre l'équipe de Laurent Ruquier », sur www.dna.fr (consulté le 12 avril 2016).
  4. Lasry Mélanie, « La Théâtrothèque.com / Spectacle : "Itinéraire d'une enfant ratée" de Antonia de Rendinger - Théâtre La Petite Tarasque - AVIGNON », sur www.theatrotheque.com (consulté le 6 avril 2016).
  5. Date de la première travail famille poterie sur le site strasbourg curieux.
  6. a et b « Festival Mont-Blanc d'humour : Antonia de Rendinger prix SalvadOr 2012 », sur ledauphine.com, (consulté le 18 décembre 2012).
  7. « Antonia de Rendinger : on ne demandait qu'à en rire ! », sur www.jds.fr (consulté le 12 avril 2016).
  8. David Perez, « Le 25éme Montreux Comedy Festival dévoile son programme | Le Billet », (consulté le 7 septembre 2016)
  9. « Montreux Comedy Festival 2014 (France 4) : Jéremy Ferrari, Laurent Gerra, Vérino et Tano, Antonia de Rendinger… », sur Toutelatele (consulté le 12 avril 2016).
  10. « Ramatuelle entre cigales et fous rires », sur leparisien.fr (consulté le 12 avril 2016).
  11. Michael Ducousso, « Antonia de Rendinger joue un sketch de son nouveau spectacle dans "Le Grand Studio RTL Humour" », RTL,‎ (lire en ligne).
  12. « Interview d'Ibrahim Maalouf par Elizabeth Tchoungui pour l'émission « Sur écoute » », sur franceculture.fr, (consulté le 12 avril 2016).
  13. a et b Alain Constant, « « Chers ennemis : les Français et les Allemands » », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne).
  14. (de) « 2014 Bester Mehrteiler Dokumentation: Geliebte Feinde – Die Deutschen und die Franzosen › Deutscher Fernsehpreis 2016 », sur www.deutscher-fernsehpreis.de (consulté le 23 janvier 2016).
  15. leblogtvnews.com, « Dès le 11 mars sur ARTE, programmation spéciale à l'occasion des 60 ans du traité de Rome. - Leblogtvnews.com », Leblogtvnews.com,‎ (lire en ligne)
  16. Amanda Jacquel, « Antonia de Rendinger : Le retour sur les planches avec un nouveau spectacle », Dernières nouvelles d'Alsace,‎ (ISSN 1144-0570).
  17. Éric Mandel, « Rire avec Jamel à Marrakech - leJDD.fr » (consulté le 7 septembre 2016)
  18. « Marrakech du rire 2016 (M6) : Antonia de Rendinger, la nouvelle recrue de Jamel Debouze » (consulté le 7 septembre 2016)
  19. francetvinfo.fr/antonia-rendinger-humoriste-alsacienne-s-offre-olympia-paris-
  20. a et b « “Trois hommes et un couffin” de Coline Serreau », Culturebox,‎ (lire en ligne)
  21. « Vendredi, tout est permis (TF1) : Qui est Antonia de Rendinger ? », Télé Loisirs,‎ (lire en ligne)
  22. « Programme TV - Notre Europe, quelle histoire ! - Saison 1 Episode 1 », sur tvmag.lefigaro.fr (consulté le 20 mars 2018)
  23. Toutelatele.com, « Vous pouvez répéter la question ? : Alex Goude entouré par Arnaud Tsamère, Céline Groussard, Nicole Ferroni, Sandra Colombo, Ben... », Toutelatele,‎ (lire en ligne)
  24. « M6 et la Fondation Abbé-Pierre s’associent pour venir en aide aux plus démunis avec "Rire pour un toit", le 22 décembre à 21H - Stars Média », Stars Média,‎ (lire en ligne)
  25. « Humour : Antonia de Rendinger présente Moi jeu ! pour les deux ans du théâtre à l'Ouest », tendanceouest.com,‎ (lire en ligne)
  26. Jean-Jacques Billon, « Les bouffons de ces dames », Le Progrès,‎ , p. 27 (ISSN 0243-9808)
  27. « Palmarès du Dinard Comedy Festival 2007 », sur www.dinard-comedy-festival.com (consulté le 6 avril 2016).
  28. « Soyaux fou d'humour a la cote », sur CharenteLibre.fr (consulté le 6 avril 2016).
  29. « SACD mobile : Qui nous fera rire en 2016 ? Le Fonds SACD Humour/One man show 2015 révèle ses lauréats », sur www.sacd.fr (consulté le 7 avril 2016).

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]