François Alu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
François Alu
Description de l'image Defaut.svg.

Naissance (28 ans)
Saint-Doulchard, dans le Cher (département)
Activité principale Danseur étoile
Style Danse classique
Danse néo-classique
Danse contemporaine
Hip-hop
Lieux d'activité Paris
Années d'activité 2010 -
Formation École de danse de l'Opéra national de Paris
Enseignement Christine Henry
Récompenses Prix de l'AROP
Prix Carpeaux
Prix Danza & Danza (Italie)

Scènes principales

François Alu, né le à Saint-Doulchard (Cher)[1], est un danseur français. Il est danseur étoile du Ballet de l’Opéra de Paris depuis le 23 avril 2022.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Originaire de Fussy dans le Cher, près de Bourges, François Alu entre à six ans dans la classe de danse de sa mère, professeure de danse classique[2].

À l’âge de neuf ans et demi, il découvre réellement sa vocation en regardant une interprétation de Don Quichotte par Patrick Dupond à la télévision[3]. « Ça sautait partout, ça tournait, ça ressemblait à de la gym. Je ne voyais pas ça comme de la danse classique et ça m’a plu. » raconte-t-il[4].

En 2004, à l’âge de dix ans, François Alu entre à l’école de danse de l’Opéra national de Paris et intègre le corps de ballet en 2010, à 17 ans.

Concours interne de promotion[modifier | modifier le code]

En trois ans, François Alu poursuit l’ascension le plus vite possible dans le corps de ballet. Il est promu coryphée à l’issue de son premier concours de promotion le [5] et sujet le [6].

François Alu est promu premier danseur le à son troisième et ainsi dernier concours de promotion[7].

À cette épreuve, il choisit comme variation libre le Fantôme[8],[9] dans Le Fantôme de l’opéra de Roland Petit.

Premier danseur[modifier | modifier le code]

François Alu est distribué dans son premier grand rôle à l’Opéra Bastille en . Il interprète Basilio dans Don Quichotte de Rudolf Noureev aux côtés d’Alice Renavand dans le rôle de Kitri[3],[10].

Au cours de la saison 2014-2015, il interprète, au Palais Garnier, le rôle de Djémil dans La Source de Jean-Guillaume Bart aux côtés de Muriel Zusperreguy[11],[12].

François Alu danse le rôle de Siegfried dans Le Lac des cygnes de Rudolf Noureev en et celui de Rothbart en et .

Groupe 3e étage[modifier | modifier le code]

Depuis 2011, François Alu participe aux spectacles du groupe 3e étage, aux côtés de Ludmila Pagliero, Paul Marque, Josua Hoffalt, Léonore Baulac, Lydie Vareilhes, Takeru Coste, et Hugo Vigliotti. Ce groupe est fondé et dirigé par le chorégraphe franco-américain Samuel Murez[13].

En 2017, il est la tête d’affiche du spectacle Hors Cadre avec le groupe 3e étage, réunissant des chorégraphies de Ben Van Cauwenbergh, Raul Zeummes et Samuel Murez[14].

Hip-hop et chant[modifier | modifier le code]

À l’occasion, François Alu pratique aussi le hip-hop, notamment avec son cousin Nicolas Sannier, danseur de hip-hop et de danse contemporaine.

Par ailleurs, lors d’une interview sur France Inter le 30 mai 2019, il confie prendre des cours de chant avec Alain Larroue, étoffant ainsi la palette de ses talents.

Télévision et seul en scène[modifier | modifier le code]

À la rentrée 2021, il rejoint le jury de la nouvelle saison de l’émission de TF1 Danse avec les stars[15],[16],[17],[18].

En parallèle, il co-écrit et interprète son premier spectacle seul en scène, Complètement Jetés, où il mêle danse, sketches humoristique et théâtre, dans lequel il revient à sa découverte de la danse et exprime ses contradictions intérieures[19].

Danseur Étoile du Ballet de l’Opéra de Paris[modifier | modifier le code]

François Alu est nommé danseur Étoile du Ballet de l’Opéra de Paris le 23 avril 2022, à 28 ans, à l’issue de la représentation de La Bayadère de Rudolf Noureev, dont il dansait le rôle de Solor [20],[21].

Répertoire[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2010 : Prix de l’AROP de Jeune Espoir du Ballet
  • 2012 : Prix de l’AROP
  • 2012 : Prix Carpeaux
  • 2012 : Prix Danza & Danza (Italie)
  • 2014 : Élu l’homme le plus sexy de l’année par le magazine Têtu dans l’édition de novembre.
  • 2020 : Nommé chevalier de l'ordre national du Mérite par la ministère de culture.[22]

Documentaires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Désordres de Samuel Muez au 12 juin 2013[PDF], bref profil de François Alu sur la page 10 dans le programme du ballet « Désordres » qui est interprété du groupe 3e étage.
  2. Profil de François Alu[PDF], article dans le magazine Têtu (magazine) janvier 2014 sur la page 72.
  3. a et b François Alu, graine d'étoile, portrait par Philippe Noisette, publié dans Les Échos le 11 janvier 2013.
  4. Originaire de Fussy, François Alu sera promu premier danseur de l'Opéra de Paris le 1er janvier prochain, portrait de François Alu par Guillaume Bellavoine, publié le 8 novembre 2013.
  5. Concours interne de promotion 2011 du Ballet de l'Opéra de Paris : résultats des danseurs, récit par Amélie Bertrand du 10 novembre 2011, extrait: « Pas de surprise dans ces résultats, François Alu partait archi-favori. ».
  6. Concours interne de promotion 2012 du Ballet de l’Opéra de Paris : résultats des danseurs, récit par Amélie Bertrand du 9 novembre 2012.
  7. Le premier danseur ne gravit l'ultime échelon de la hiérarchie du Ballet de l'Opéra de Paris que par nomination du directeur de l'Opéra de Paris. Il est nommé danseur étoile sur proposition d'Aurélie Dupont, directrice de la danse.
  8. Concours interne de promotion 2011 du Ballet de l'Opéra de Paris : résultats des danseurs, récit par Amélie Bertrand du 6 novembre 2013, extrait: « François Alu est arrivé deuxième... Mais c'est lui que tout le public, attendant dans la cour de Garnier, a applaudi lorsqu'il est sorti. On est une star où on ne l'est pas. ».
  9. Récit du concours interne de promotion du 6 novembre 2013 de Laura D., publié le 8 novembre 2013.
  10. Don Quichotte : Alice Renavand et François Alu [Ballet de l'Opéra de Paris « Il n'a que 19 ans, mais donne déjà l'impression de danser ce rôle depuis longtemps tant c'est maîtrisé. », article d'Amélie Betrand, publié le 8 décembre 2012.
  11. Calendrier La Source avec la distribution de la saison 2014-2015 sur le site de l'Opéra de Paris.
  12. La Source – Muriel Zusperreguy, François Alu, Eve Grinsztajn et Axel Ibot « François Alu donne le vertige », critique d'Amélie Bertrand, publiée le 9 décembre 2014.
  13. 3e étage - Solistes et Danseurs du Ballet de l'Opéra de Paris, site officiel.
  14. François Alu sort du cadre, Les Echos, 29 septembre 2017
  15. Céline S., « Danse avec les Stars : Jean-Paul Gaultier, Denitsa et François Alu dans le jury de la saison 11 », sur Stars Actu, (consulté le )
  16. « "Danse avec les stars" 11 : le jury complet avec Jean-Paul Gaultier, François Alu... », sur Purebreak Charts, (consulté le )
  17. Vincent Labille, « Exclu. Danse avec les stars : découvrez le nom du danseur de l'Opéra de Paris qui intègre le jury ! », sur Télé Loisirs, (consulté le )
  18. Sonia Ouadhi, « Danse avec les stars 11 : deux figures emblématiques du programme de TF1 sur le départ ? », sur Voici (consulté le )
  19. Sophie Jouve, « "Complètement jetés !" : le danseur François Alu dans un seul-en-scène qui déménage », sur France Télévisions,
  20. Amélie Bertrand, « François Alu nommé Danseur Étoile du Ballet de l’Opéra de Paris », sur Danses avec la plume - L'actualité de la danse (consulté le )
  21. « Les nominations d’étoiles à l’Opéra de Paris, un système « pas du tout démocratique » », sur Radio France (consulté le )
  22. « Nominations à l'ordre national du Mérite 31 décembre 2020 », sur www.legifrance.gouv.fr (consulté le )
  23. « Alors, comment décrire le petit murmure qui a parcouru la salle à la fin de la Mazurka de François Alu... Le mot n'est pas faible, ce danseur est exceptionnel. Sa variation était un pur régal, tout simplement. » (Amélie Bertrand, le 9 novembre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]