Françoise Xenakis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Xenakis.
Françoise Xenakis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Conjoint
Enfant
Autres informations
Distinction

Françoise Xenakis, née Gargouil le à Blois dans le Loir-et-Cher, est une romancière et journaliste française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Auteure de nombreux romans publiés à partir du début des années 1960, elle a œuvré comme journaliste littéraire dans la presse et à la télévision. Elle a notamment tenu une chronique dans le journal Le Matin de Paris, dans les années 1980, et dans l'émission Télématin, sur France 2, pendant une vingtaine d'années[1]. Elle participe aussi à des émissions de télé comme L'Académie des 9, de Jean-Pierre Foucault, dans les années 1980.

Par ailleurs, elle est présidente du jury du prix littéraire 30 millions d'amis. À titre personnel, elle est membre du comité d'honneur de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité[2] et a cosigné, en 2009, un texte réclamant la dépénalisation de l'euthanasie[3].

Veuve du compositeur de musique contemporaine Iannis Xenakis, qu'elle avait épousé en 1953, elle a eu avec lui, en 1956, une fille : la peintre et sculptrice Mâkhi Xenakis.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Françoise Xenakis », Rue des Livres (consulté le 3 octobre 2011)
  2. Liste des membres du comité de parrainage Site de l'ADMD
  3. Un médecin plaide pour la liberté de choisir sa mort dans un livre, Le Nouvel Observateur, 18 février 2009