Pierre Diot (acteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pierre Diot
Naissance (53 ans)
La Garenne-Colombes, Hauts-de-Seine
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Humoriste, acteur
Films notables voir filmographie

Pierre Diot est un acteur et humoriste français, né le à La Garenne-Colombes dans les Hauts-de-Seine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études au Conservatoire national de Paris, Pierre Diot intègre le théâtre de la Tempête à la Cartoucherie de Vincennes. Il joue Brecht, Shakespeare, Vitrac. Dans les années 1990, Louis-Do de Lencquesaing le met en scène dans Anatole d'Arthur Schnitzler au théâtre de la Bastille. En 1998, Bruno Podalydès, lui offre son premier rôle au cinéma dans Dieu seul me voit. Il présente des sketchs aux Rencontres de la Cartoucherie.

De 2002 à 2005, il tourne avec Bruno Cremer sept épisodes de la série du commissaire Maigret. Il fait la première partie de Marc Jolivet au Casino de Paris et à l'Olympia de Paris.

Après plus d’une trentaine de films et de téléfilms et presque 800 représentations de son one man show Définitivement allumé, en 2011/2012 il fait partie de l'émission d'humour de Laurent Ruquier : On n'demande qu'à en rire en faisant vingt-cinq passages où il devient célèbre du grand public. En 2011, il présente son spectacle 2016- 2066 au théâtre des Feux de la Rampe.

On n'demande qu'à en rire[modifier | modifier le code]

Il participe pour la première fois à l'émission On n'demande qu'à en rire, le . Lors de son cinquième passage le sur le thème Un flic devient voyou, il est buzzé par Laurent Ruquier et Jean Benguigui et reçoit une note de 11/20 de la part du public : il est ainsi éliminé.

Il fait son retour dans l'émission, en direct, le , où il présente un sketch sur le thème Les horodateurs acceptent enfin la carte bancaire. Il obtient une note de 16/20 de la part des téléspectateurs.

Le , son sketch Un buraliste débordé à cause des jeux, vingt-cinquième passage, remporte une note insuffisante de 51/100 : il est donc éliminé une nouvelle fois.

Son record est de 85/100, acquis lors de son second passage.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Court métrage[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Émissions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Vive la France (2013) », sur imdb.com (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]