Xavier Gens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Xavier Gens
Description de cette image, également commentée ci-après
Xavier Gens en 2011.
Naissance (48 ans)
Dunkerque (France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Profession Réalisateur, scénariste, producteur de cinéma
Films notables Hitman
Frontière(s)

Xavier Gens est un réalisateur, scénariste et producteur de cinéma français, né le à Dunkerque (Nord-Pas-de-Calais).

Biographie[modifier | modifier le code]

Formations[modifier | modifier le code]

Par manque de moyens financiers, Xavier Gens ne peut pas étudier dans une école de cinéma, mais ne renonce pas pour autant à sa passion : il commence par tourner des films amateurs avec des amis à Nice. Puis il réalise, en 1994, un premier long métrage intitulé Hearts on Fire et le présente au marché du film de Cannes, mais, en raison du peu de moyens, le projet est rejeté.

Il décide alors d'apprendre le métier en devenant assistant sur les tournages, stagiaire à la régie ou à la mise en scène dans des films comme Double Team, Ronin et Le Bossu.

Carrière[modifier | modifier le code]

Xavier Gens tourne une quarantaine de clips et réalise, en 2002, le clip du tube des L5, Toutes les femmes de ta vie. Puis, en 2003, il réalise notamment les deux clips de Funkbuster, incarné par Zack, qui interprète Fresh, une reprise du fameux groupe Kool and the Gang et Don't Stop 'Til You Get Enough de Michael Jackson.

Il réalise un court métrage intitulé Au petit matin, avec Estelle Lefébure, qui joue aussi dans son long métrage horrifique. Son premier long métrage, Frontière(s), est produit par Luc Besson. Grand amateur de jeux vidéo, Il rêve d'adaptater le jeu vidéo Hitman. Les producteurs, Charles Gordon, Adrian Askarieh, et le coproducteur, Daniel Alter, achètent les droits à la Twentieth Century Fox pour l'adaptation de Hitman sur grand écran. Intéressé par le projet, Luc Besson parvient à convaincre les trois producteurs de faire confiance au jeune cinéaste. Le rêve de Xavier Gens se concrétise, mais la production juge son montage trop violent et décide au dernier moment de ne pas garder le director's cut. Le film Hitman sort aux États-Unis, où il engrange 39 millions de dollars de recettes en quelques semaines. Sorti en France le , il y totalise près de 789 383 entrées[1].

Xavier Gens au festival Fantastic'Arts en 2008.

Bien qu'il ait été tourné avant Hitman, son film Frontière(s) sort dans les salles après celui-ci, le . Ce film est vendu aux États-Unis (où il est le premier film NC 17 à sortir en salle dans son montage d'origine), au Mexique (La frontera del Miedo), au Japon et dans beaucoup d'autres pays dont l'Italie, où il réalise plus de 600 000 euros de recettes. Le film ayant coûté moins d'un million et demi d'euros, il est donc vite rentabilisé à l'international[2].

En 2010, il tourne The Divide, une production germano-canado-américaine sortie en 2011. Il tourne ensuite l'un des segments du film à sketches The ABCs of Death dans lequel 26 réalisateurs de différentes nationalités reçoivent chacun l'une des 26 lettres de l'alphabet et imaginent une façon de mourir.

Il réalise le long métrage The Crucifixion, production britannique sortie en 2017. Le film reçoit des critiques globalement négatives[3]. La même année sort Cold Skin, une coproduction franco-espagnole dans laquelle il dirige notamment David Oakes, Aura Garrido et Ray Stevenson.

Il s'essaie à la comédie avec Budapest, sorti en 2018, qui ne remplit pas les salles françaises avec seulement 200 172 entrées[4].

En 2020, il réalisé trois épisodes de la série télévisée britannique Gangs of London. Il revient ensuite au cinéma avec le film d'action Farang (2023), principalement tourné en Thaïlande[5],[6].

Il dirige Bérénice Bejo dans un film de requin, Sous la Seine qui sera diffusé sur Netflix en 2024[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Xavier Gens est marié à la réalisatrice Mounia Meddour depuis 2005[8],[9].

Projets abandonnés[modifier | modifier le code]

En 2007, Xavier Gens devait réaliser Vanikoro, production hollywoodienne. Le scénario, écrit par Matt Alexander, d'après une idée originale de Xavier Gens, retrace le naufrage de l'explorateur français Jean-François de La Pérouse, dont le navire a disparu près des îles Vanikoro vers 1788. Viggo Mortensen et Philip Seymour Hoffman étaient annoncés[10].

Annoncé en 2015, il est également lié à un projet de film intitulé Lights Out[11]. Finalement, Brian De Palma sera annoncé comme réalisateur[12], mais le projet ne se concrétisera pas.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Producteur / producteur délégué[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Court métrage[modifier | modifier le code]

  • 2021 : The Rock of Ages d'Eron Sheean

Autres[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Récompense[modifier | modifier le code]

Nomination[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Hitman », sur jpbox-office.com (consulté le ).
  2. « Frontière(s) », sur jpbox-office.com (consulté le ).
  3. (en) « The Crucifixion », sur Rotten Tomatoes (consulté le ).
  4. « Budapest », sur jpbox-office.com (consulté le ).
  5. « Farang, justice sauvage », sur Mad Movies, (consulté le ).
  6. « Dans l'actualité du groupe Transpa », sur AFC, (consulté le ).
  7. « Bérénice Béjo chez Xavier Gens : les premières photos du film Netflix », sur Première, (consulté le ).
  8. « Biographie de Mounia Meddour », sur cine-zoom.com (consulté le ).
  9. « Biography » (biographie), sur l'Internet Movie Database.
  10. « Mortensen et Seymour Hoffman chez Xavier Gens ! », sur Allociné, (consulté le ).
  11. (en) Clifford Coonan, « Cannes: Arclight, China's Huace Ink Deal With 'Lights Out' Writers », sur The Hollywood Reporter, (consulté le ).
  12. « Brian De Palma : pour son prochain film, il chipe le projet d'un réalisateur français », sur Allociné, (consulté le ).
  13. Court métrage pour le concours de scénarios Jeune et homo sous le regard des autres.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :