David Boring

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bensoussan, Boring, Esteban et Clair.
David Boring
Description de cette image, également commentée ci-après
David Boring en 2009
Informations générales
Activité principale Chanteur
Activités annexes Acteur
Genre musical Électronique, pop-rap, pop rock

Michael Bensoussan, dit David Boring ou Estéban, est un chanteur et acteur français. Il est le chanteur du groupe Naive New Beaters. Il utilise ses différents pseudonymes selon ses activités : David Boring comme chanteur et Estéban comme acteur.

Biographie[modifier | modifier le code]

David Boring est le fils du cinéaste Philippe Clair[1]. Sa mère est vietnamienne[1]. Il naît à Paris dans les années 1980 et vit dans son enfance dans la région de Los Angeles, à Pasadena[1].

Il est aussi petit-fils de rabbin (Isaac Bensoussan) qui lui inspire le crédo : « Rien n'est grave, sauf la mort »[réf. souhaitée].

Encore enfant, il a fait des apparitions dans des films de son père, sous le nom de Michael Clair. Il partage notamment avec Aldo Maccione la vedette de L'Aventure extraordinaire d'un papa peu ordinaire. Sous le nom d'Estéban, il a notamment joué dans La Fille du 14 juillet d'Antonin Peretjatko[2]. Il est caractérisé par ce que Télérama appelle sa « voix traînante, une diction zarbi de fumeur de joints – mais, vérification faite, parfaitement naturelle[1]. » Il a joué dans plusieurs films de jeunes réalisateurs français, notamment des courts métrages[1]. Selon Télérama « sa folie douce, son étrangeté, [y] apportent un salutaire vent de fraîcheur[1]. »

Il a choisi le pseudonyme de David Boring en référence au chanteur David Bowie et sans savoir qu'il s'agissait du nom d'un héros de bande dessinée créé par Daniel Clowes[1].

Naive New Beaters[modifier | modifier le code]

Au milieu des années 2000, il fonde avec ses amis[réf. souhaitée] Eurobelix et Martin Luther BB King les Naive New Beaters. Rapidement, le projet porte ses fruits et les NNBS se font connaître dans l'Hexagone.[réf. souhaitée] Il est le chanteur de ce groupe qui a déjà à son actif trois albums et un film, Yo ! Pékin (qu'il a lui-même réalisé).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Web[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Jérémie Couston, « Estéban, des Naive New Beaters au cinéma », Télérama,‎ (lire en ligne).
  2. Jean-Philippe Tessé, « Estéban, enfant du soleil », Cahiers du cinéma, no 688,‎ , p. 32-33

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :