Pieds nus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Pour le type de chaussure, voir Sandale pied nu.
Une personne marchant pieds nus sur le sable.

Être pieds nus est une forme de nudité partielle dans laquelle les pieds ne sont pas protégés par des chaussures.

Anthropologie religieuse[modifier | modifier le code]

Comme d’autres parties du corps humain, les pieds - surtout lorsqu’ils sont nus - sont chargés d’une forte symbolique religieuse. Toutes les grandes religions asiatiques demandent que tous soient pieds nus lorsqu’ils pénètrent un lieu sacré (temple ou mosquée). Etre pieds nus c’est reconnaître sa dépendance. La nudité des pieds exprime en fait la nudité complète de la créature, dans sa dépendance vis-à-vis de son créateur. La plante des pieds étant une zone communément chatouilleuse, l'exposer nue donne une forme de vulnérabilité et d'humilité à la personne concernée.

Le Judéo-christianisme participe à la même symbolique. La sainteté des lieux où Dieu est présent exige que l’on y pénètre seulement pieds nus : « retire tes sandales car tu es sur une terre sainte » (Ex. 3:5 et Jos 5:15) ou qu’ils soient purifiés. (Ex. 30:18-21).

Dans le Nouveau Testament la nudité des pieds marque simplement le dépouillement et confiance en Dieu qui doit accompagner tout missionnaire chrétien : « ne vous procurez ni tuniques, ni sandales ni bâton » (Mt 10:10 ; Lc 10:4).

Dans la vie moderne[modifier | modifier le code]

Dans les pays développés, marcher pieds nus peut avoir des objectifs sportifs, idéologiques, spirituels ou religieux. On parle en anglais de « barefooting », le fait de marcher pieds nus en environnement urbain. Mais c'est encore très peu développé dans les pays occidentaux, la population préférant protéger ses pieds des blessures et de la saleté du sol.

La Course à pied pieds-nus semble gagner en popularite.

Certaines personnes ont une phobie des pieds nus, trouvant répulsive l'idée de voir ou de toucher un pied nu, et particulièrement la plante du pied ou les orteils, que le pied soit sale ou propre, beau ou laid, alors que d'autres leur vouent un culte qui peut même souvent aller jusqu'à une attirance sexuelle. Dans ce cas on parle de fétichisme du pied.

L'exercice de la marche pieds nus apporte d'autres bienfaits, entre autres le contact avec le sol se fait de manière plus naturelle en déroulant le pied, les irrégularités du relief du sol massent le dessous du pied et stimule l'ensemble du corps, l'équilibre de l'individu est amélioré et cet exercice améliore la proprioception.

Cadre légal en France[modifier | modifier le code]

La loi n'interdit en rien le fait d'être pieds nus. Mais il se trouve que des établissements accueillant du public se donnent le droit de refuser l'accès à leur prestation/bien pour des raisons d'hygiène et/ou de règlement intérieur. Or la loi est claire : tout refus d'accès à une vente d'un service ou d'un bien est interdit par la loi (article L122-1 du code de la consommation). De plus cela constitue une discrimination recevable devant les tribunaux (article 225-1 et 225-2 du code pénal) prévoyant de lourdes peines (prison et amende).

Concernant la conduite de véhicule pieds nus, la loi est floue. En effet article R412-6 du code de la route qui fixe les conditions du conducteur dit : « Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets transportés ou par l'apposition d'objets non transparents sur les vitres. » Ainsi conduire pieds nus n'est pas explicitement interdit et reste à l'appréciation du conducteur et des forces de l'ordre.

Divers pieds[modifier | modifier le code]

Un pied est dit 'grec' lorsque le gros orteil est plus court. On le dit 'égyptien' lorsqu’il est plus long. Le pied est 'carré' lorsque les trois premiers orteils sont presque égaux. Il est dit 'ancestral' lorsque le gros orteil est excentré, à l’image d’un pouce. Ce dernier cas est assez rare.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :