Marche nordique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une démonstration de marche nordique.
Groupe de marcheuses en Angleterre.

La marche nordique (en anglais : nordic walking), est un sport de plein air qui consiste en une marche accélérée avec des bâtons de marche spécifiques, généralement en matériau composite. Ce sport, extrêmement populaire dans les pays scandinaves, se pratique été comme hiver. C'est un dérivé du ski de fond. La marche nordique est différente de la marche athlétique en raison de l'utilisation des bâtons et par le fait que le marcheur ne peut pas être disqualifié pour jambe non tendue. Il s'agit essentiellement d'une activité de loisir.

Une séance de marche nordique dure généralement de une à deux heures de marche, précédée d'échauffements gymniques et suivie d'étirements.

Effets de la marche nordique sur l'organisme[modifier | modifier le code]

La marche nordique est un sport d'endurance efficace pour :

  • le bien-être physique (sentiment de mouvement naturel) et mental (contre le stress) ;
  • le fitness en plein air (la nature comme centre de mise en forme), dans des lieux et des terrains différents, avec un aspect de découverte.

Souvent pratiquée en groupe, la marche nordique comporte aussi un aspect relationnel et social important.

Elle permet d'améliorer la respiration, le système cardio-vasculaire et l'amplitude pulmonaire et de tonifier la chaîne musculaire de l'ensemble du corps  : épaules, pectoraux, abdominaux, bras, dos, cuisses et jambes ; c'est un sport complet et équilibré pouvant être pratiqué à tout âge[1],[2]. Elle présente en outre des avantages pour :

Elle constitue une base d'entraînement pour différents sports tels que la randonnée pédestre, la raquette à neige, le ski de fond (85 % des muscles sont entraînés) et elle peut être complémentaire à d'autres sports.

Du point de vue énergétique, la marche nordique permet de brûler en moyenne 400 calories par heure contre 280 calories pour la marche normale. Ainsi elle est de 40 à 50 % plus efficace que la randonnée pédestre. En revanche, elle est plus douce que le footing et le jogging ; du fait d'une réduction des charges sur les articulations du dos, des genoux, chevilles et des pieds, elle provoque moins de douleurs articulaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Garber CE, Blissmer B, Deschenes MR, Franklin BA, Lamonte MJ, Lee IM, Nieman DC, Swain DP; American College of Sports Medicine, « American College of Sports Medicine position stand. Quantity and quality of exercise for developing and maintaining cardiorespiratory, musculoskeletal, and neuromotor fitness in apparently healthy adults: guidance for prescribing exercise », Med Sci Sports Exerc, vol. 43, no 7,‎ 2011, p. 1334-59. (liens PubMed? et DOI?) modifier
  2. (en) Takeshima N, Islam MM, Rogers ME, Rogers NL, Sengoku N, Koizumi D, Kitabayashi Y, Imai A, Naruse A, « Effects of nordic walking compared to conventional walking and band-based resistance exercise on fitness in older adults », J Sports Sci Med, vol. 12, no 3,‎ 2013, p. 422-30. (liens PubMed? et PubMed Central?, lire en ligne [html]) modifier

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jacques-Alain Lachant, La marche qui soigne, Paris, Payot, 2013.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Organisations[modifier | modifier le code]