Gymnastique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gymnastique
Picto
Autres appellations Gym
Fédération internationale Fédération internationale de gymnastique
Image illustrative de l'article Gymnastique
Événement de gymnastique artistique dans l'Utah.

La gymnastique (abrégée en « gym ») est un terme générique qui regroupe aujourd'hui des formes très diverses de disciplines sportives, pratiquées pour le loisir ou la compétition : gymnastique artistique, gymnastique rythmique, trampoline, gymnastique acrobatique, gymnastique aérobique, tumbling... Le terme est aussi appliqué à des formes d'activités dites gymniques, plus ou moins liées à la santé ou à la condition physique des personnes la pratiquant, telles que l'aquagym ou le fitness.

Lors des compétitions, les gymnastes sont notés par des juges qui ont reçu une formation, qui dépend de la fédération concernée qui se pratique en plusieurs formations tous les matins et par la suite le chef des juges doit faire passer un examen. Il existe en gymnastique beaucoup de fédérations nationales dépendantes de la Fédération internationale de gymnastique.

Historique[modifier | modifier le code]

La Grèce antique[modifier | modifier le code]

Gymnastique vient du grec γυμνός (prononcer gumnós) « nu » ; le gymnase (γυμνάσιον gumnásion) était le lieu où l’on s’exerçait nu. Le terme gymnastique, en Grèce antique, avait deux acceptions. La première concernait les jeunes gens s'entraînant au gymnase. Dans ce cas, le terme englobait les exercices d'assouplissement et d'échauffement préparant à l'athlétisme (athlète provient du grec ἆθλος âthlos, qui signifie « lutte, combat »). Ces épreuves étaient un résumé des exercices militaires. La gymnastique de compétition, disputée lors des Jeux-Olympiques, regroupait les disciplines suivantes :

Gymnastique contemporaine[modifier | modifier le code]

Aujourd'hui, la fédération internationale de gymnastique reconnaît sept disciplines[1] :

Galerie photo[modifier | modifier le code]

Comment pratiquer ?[modifier | modifier le code]

Individuellement ou avec encadrement :

  • gymnastique à domicile ou sur parcours public dédié,
  • gymnastique en salle,
  • gymnastique de loisir ou de compétition par association,
  • gymnastique dans un pôle (haut niveau)
  • gymnastique de soin,
  • par sa profession (armée, pompier, professorat...),
  • gymnastique en entreprise (par stage ou autre ...),

Équipements de gymnastique[modifier | modifier le code]

Liste des quelques entreprises qui fabriquent du matériel de gymnastique[2]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri-Irénée Marrou, Histoire de l'éducation dans l'Antiquité, t. I « Le Monde grec », Seuil, coll. « L'Univers historique », 1948.
  • Raymond Barrull, Les Étapes de la gymnastique au sol et aux agrès en France et dans le monde, Fédération française de gymnastique, 1984. (ISBN 978-2950060303)
  • Gilbert Andrieu, La Gymnastique au XIXe siècle, ou la naissance de l'éducation physique (1789-1914), Les Cahiers ACTIO, 1999. (ISBN 2906411256)
  • Bruno Papin, Conversion et reconversion des élites sportives : Approche sociohistorique de la gymnastique artistique et sportive, L'Harmattan, 2007. (ISBN 978-2296033696)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]